Alt-Minds, la fiction totale

Alt-Minds, la fiction totale

Dans Vidéo , par SiMouth le 28 juin 2012 à 18h00

Ce matin avait lieu dans les bureaux du Transmedia Lab d'Orange, une entité consacrée aux réflexions sur les nouvelles technologies, une conférence de presse dédiée à Alt-Minds, le nouveau jeu d'Eric Viennot. Celui-ci avait déjà rencontré le public avec un titre du même style, In Memoriam, il y a une dizaine d'années. Le principe était de mener une enquête sur un tueur en série, le Phoenix, en suivant une trame narrative à travers différents médias : vidéos, jeu, mais aussi mails et téléphone, et même des articles de presse (Libération publiait sur son site des articles en rapport avec l'enquête, comme s'ils étaient réels). En renseignant son numéro et son adresse, on pouvait recevoir des messages des personnages du jeu, ainsi que du tueur lui-même... Une expérience immersive, s'introduisant dans votre réalité, au point que l'un des joueurs s'est cassé le genou après avoir reçu un sms de menace de la part du Phoenix à 2h du matin. Les créateurs d'Alt-Minds angoissent à l'idée qu'un accident similaire se reproduise... Et pourtant, Alt-Minds a l'ambition d'aller plus loin dans l'intrusion dans votre quotidien, en déroulant sa narration sur plusieurs autres médias, et en axant le déroulement du jeu sur la participation communautaire. L'outil principal du jeu sera une application, aussi bien utilisable sur tablettes que par ordinateur. L'idée est, à l'instar d'In Memoriam, de faire participer les joueurs avec les derniers outils technologiques à la mode. Aujourd'hui, les réseaux sociaux constituent l'outil le plus efficace pour la communication de masse, c'est pourquoi l'app proposera un service de messages similaire à Twitter, consacré à l'enquête. Il sera possible de filtrer le flux d'informations, en n'affichant que les messages de ses contacts par exemple, pour éviter tout risque de spoil. Dans cette timeline apparaîtront aussi les messages des personnages fictifs de cette histoire, qui demanderont à la communauté d'effectuer des missions pour les aider à progresser. Mais avant d'entrer plus dans les détails, regardons en quoi consiste cette intrigue :

Alt-Minds : Premier Trailer par GameHope
Lexis Numérique insiste sur le fait qu'il s'agit avant tout d'avoir une bonne histoire, bien racontée. Le scénario est donc le suivant : une Fondation engage des enquêteurs pour retrouver des scientifiques disparus. Ces enquêteurs, dont vous pourrez suivre les progrès grâce au jeu et à une websérie hebdomadaire, font appel aux internautes pour les épauler, c'est à dire à vous. Pour cela, toujours via l'application, ils vous transmettent des documents à analyser, parfois dans des temps très courts. Vous avez alors accès à des outils dignes des séries policières pour aller chercher au plus profond des photos et des vidéos les indices nécessaires à la progression de l'enquête : zoomez, cherchez une meilleure définition de l'image, bref, enquêtez véritablement sur des documents pour permettre à l'intrigue de suivre son cours. D'autres formes de gameplay sont présents, comme des jeux géolocalisés, ou des missions via Facebook. Mais à chaque fois, la volonté est d'avoir une immersion totale dans l'univers de la série, donc d'avoir un gameplay et une ambiance adaptés. Une autre volonté des créateurs de cette "fiction totale", comme ils aiment à définir cette narration complexe et innovante, est d'avoir un jeu accessible à un public non-joueur, et non de réserver cette expérience aux joueurs purs et durs. Selon Viennot, la narration demandant l'implication des spectateurs dans l'intrigue deviendra la norme d'ici 5 à 10 ans, les séries télé évoluant dans ce sens sous l'influence des jeux vidéo et des réseaux sociaux, qui ont tendance à développer des habitudes participatives chez le public. On peut trouver certaines ébauches de ce type de croisement entre fiction et réalité par exemple avec les nombreux sites Internet créés par les personnages de How I Met Your Mother qui ont réellement été mis en ligne. Eric Viennot, lui, préfère des exemples comme Lost ou Mad Men (voyez cet article sur son blog où il s'étend sur la question). Pour en revenir à Alt-Minds, le jeu est donc accessible à tout un chacun, s'adressant au public des séries télé autant qu'à celui des jeux vidéo, et ce de plusieurs manières : d'abord, parce qu'il a fallu prendre en compte de le temps de la réalité : si on veut que le joueur s'implique sur la période de diffusion de la série, il faut lui laisser le loisir d'espacer ses sessions de jeu sans être pénalisé par un retard. Ensuite, en proposant différentes formes d'implication, laissant au joueur le choix de n'être qu'un spectateur. Les enquêteurs du jeu proposent des missions à la communauté, ce qui signifie qu'on peut très bien décider de ne pas jouer et de laisser quelqu'un d'autre s'en charger. Le jeu propose également des aides, scénarisées, pour les joueurs qui bloquent sur une énigme. Demandez de l'aide à un personnage, il pourra vous répondre pour vous aider à avancer. Votre implication, si vous jouez le jeu à fond, pourra même vous amener à rencontrer des personnages du jeu et apparaître dans la websérie. Et, si l'expérience a du succès, prendre part activement à la saison 2. Toutefois cet aspect du jeu reste anecdotique, puisqu'il ne concerna qu'un très petit nombre de joueurs, ceux qui seront les plus méritants. On notera aussi que la trame principale de l'histoire est fixe, les enquêtes ont un résultat fermé. Les joueurs n'influent donc pas sur le scénario principal, mais ils pourront modifier quelques aspects secondaires de l'univers. Une partie de la série sera tournée pendant le temps du jeu, pour en tenir compte. Ce temps de jeu sera de 10 semaines, cet automne : 8 chapitres hebdomadaires seront proposés (le premier étant gratuit, les autres à un prix non fixé pour le moment), avec une pause au milieu pour permettre à l'équipe de s'adapter aux événements imprévus qui pourraient survenir. Il y aura d'abord une sortie européenne, en 4 langues, puis une sortie américaine. Enfin, sachez qu'il ne sera pas nécessaire d'être abonné chez Orange pour avoir accès au jeu, et que la marque restera en retrait de l'intrigue pour ne pas gâcher l'expérience de jeu en s'imposant dans la fiction. Voilà ce que nous avons pu retenir de cette intense conférence de presse. Cela fait beaucoup d'informations en un coup, mais ce n'est pas fini : d'autres informations sont gardées pour plus tard, comme le prix et l'annonce de partenariats éditoriaux, notamment pour que l'histoire s'ancre encore d'avantage dans la réalité. Soyez attentifs si l'expérience vous intrigue, nous serons là pour relayer les prochaines informations sur Atl-Minds !

Images de Alt-Minds - PC

Commentaires

A propos de...

Alt-Minds

Alt-Minds - PC
Support
Genre
Fiction Totale - ARG
Date de sortie
12 novembre 2012 - France
Développé par
Lexis Numérique
Voir la fiche