Le Digital Days d'Ubisoft : le bilan à chaud

Le Digital Days d'Ubisoft : le bilan à chaud

Dans Finances , par pattoune le 06 septembre 2012 à 18h54

Ubisoft a organisé aujourd'hui son Digital Days (ne me demandez pas pourquoi il y a un s à days alors qu'il n'y a qu'un jour), un évènement où l'éditeur présente ses titres online, que ce soit par leur méthode d'acquisition ou leur gameplay, à venir. L'occasion pour nous de voir de nombreux titres et, pour certains, de les essayer. Avec une grosse vingtaine de titres, la journée fut dense. Et il nous faudra un certain temps pour vous livrer toutes les previews dans les normes en vigueur. Mais voici déjà un petit bilan de l'évènement pour vous donner un petit aperçu de ce qu'on a pu voir. Au rang des nouveautés, on vous a déjà parlé de la version PC de Trials Evolution, ainsi que de son DLC qu'on a pu essayer, et de Call of Juarez Gunslinger. Si le DLC, intitulé Origin of Pain, en plus de bien porté son nom, est fort sympathique, le nouveau FPS de Techland nous a laissé une impression mitigée. Ubisoft a également dévoilé The Mighty Quest for Epic Loot, un MMO qu'on peu résumer comme étant la fusion entre un dungeon keeper et un hack'n slash. Pour être plus précis, il s'agit de construire un château sans oublier d'y disposer pièges ainsi que des monstres, et d'aller piller celui de ces petits camarades de jeu. Plutôt bien gaulé et non dénué d'humour, le titre nous a laissé une bonne impression. Mais ce n'est rien comparé à notre coup de coeur de la journée. Il a beau ne pas avoir de bras ni de jambes, ça ne l'empêche pas de foutre des baffes et de sauter partout. Je parle bien sûr de notre pote Rayman qui revient sur iOS et Androïd dans Rayman : Jungle Run. Disponible dès le 20 septembre pour moins de 3€, le titre est un one button game magnifique (il reprend les assets de Rayman Origins) mais surtout ultra addictif. On a également pu découvrir les jeux annoncés lors de la GamesCom, à savoir, Might & Magic Raiders, Might & Magic Heroes Online et Anno Online. Notez que les deux derniers bénéficient d'un rendu bluffant pour des jeux tournant sur navigateur et ne nécessitant aucune installation. Les développeurs présents étaient unanimes : aujourd'hui, flash permet des miracles. On a également pu revoir Ghost Recon Online et tester la nouvelle map du prochain pack de contenu GRATUIT. En plus de la nouvelle map, plus complexe que les quatre déjà disponibles, le pack proposera une nouvelle tenue et deux nouvelles armes par classe. Notez aussi que le test arrive très bientôt dans nos colonnes ( oui JoKeR, je m'en occupe). Dans un tout autre registre, on a également pu voir Equido, un genre de simulation de centre équestre. Vous pouvez glousser, mais avec 42 millions d'utilisateurs inscrits et plus de 550 000 joueurs actifs chaque jours, il n'y a pas vraiment de quoi rigoler. Assassin's Creed Utopia, était également de la partie. Narrant des évènements antérieurs au prochain volet de la saga, il devrait constituer un bon complément à la série, pour les fans tout du moins. En plus d'être sur mobile, le titre sera free-to play. Et comme si ça ne suffisait pas pour s'affranchir de la série, il abandonne l'animus pour passer à l'Utopia Simulator. Egalement conçue par Abstergo, cette machine permet de recréer virtuellement une civilisation à partir de la collecte de données historiques. Le titre aura donc une composante city-builder, où il faudra également développer sa guilde d'assassin, et des phses de combats tactiques au tour par tour, et en 3D s'il vous plaît. Petit détail qui tue, étant développé en partenariat avec Gree, le titre proposera du multijoueurs cross-plateformes. Enfin, l'histoire du titre débute en 1586, lors de l'arrivée des premiers colons en Amérique. Voilà pour les jeux les plus marquants de la journée, et ça ne représente pas la moitié des titres présents aujourd'hui. On vous livre les previews dès que possible. Stay tuned.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires