[Test] DmC Devil May Cry : Definitive Edition

[Test] DmC Devil May Cry : Definitive Edition

Dans Article , par Naxi le 10 mars 2015 à 09h02

C’est presque trois ans après l’excellent Devil May Cry 4 que Capcom a réussi l’impossible : soulever une meute de joueurs enragés, dont je faisais allégrement partie, pestant l’attitude vénale de l’entreprise nippone pourtant autrefois vénérée. Personne ne s’y attendait. Tous les fans spéculaient sur les trous noirs de la mythologie, qui seraient enfin éclaircis à travers ce cinquième opus innovant. Qui est vraiment Nero ? D’où lui vient ce bras mystérieux ? Vergil est-il véritablement son père ? Mundus fera-t-il enfin son grand retour, ainsi que le maniement de l’épée Sparda, d’Alastor, du frère de Dante ? Alors que les amateurs de la saga débattent sur les forums du monde entier de la plus jouissive des améliorations et du plus bandant des retours, Capcom fait monter la sauce en teasant un nouvel épisode. La pression monte, la situation est instable. Chaque événement vidéoludique est un prétexte à l’annonce d’un Devil May Cry 5, toutes les oreilles sont tendues vers le comeback imminent d’une série légendaire du jeu d’action. Puis, lors du Tokyo Game Show 2010, mon ami JoKeR, votre seigneur à tous, me file un lien sur MSN, intitulé « Devil May Cry 5 Announcement Trailer ». La chair de poule à son plus haut point, le rythme cardiaque proche d’une rafale d’Ebony et Ivory, je visionne la vidéo. Et, à l’instar de milliers d’autres internautes, je me raidis, grogne, et cherche à me rassurer.

Lire le test sur Xbox One

Lire le test sur PS4

Commentaires

A propos de...

DmC Devil May Cry : Definitive Edition

DmC Devil May Cry : Definitive Edition - PS4
Supports
Genre
Beat Them All avec ou sans cheveux blanc
Date de sortie
10 mars 2015 - France
Développé par
Ninja Theory
Edité par
Capcom
Voir la fiche