Dolphin, l'émulateur Wii/GC, passe en version 5.0

Dolphin, l'émulateur Wii/GC, passe en version 5.0

Dans Actu , par Ratchetlombax le 24 juin 2016 à 17h23

Cela fait désormais trois ans que l'émulateur Dolphin est en version 4.0, et qu'il n'a pas été mis à jour. Mais désormais, cette faute est corrigée ! En effet, les créateurs de l'émulateur de jeux Wii et Gamecube viennent tout juste de sortir la version 5.0 et l'annoncent notamment par le biais d'une vidéo pleine d'explications et de comparatifs avec la version précédente (les plus curieux pourront lire le long post explicatif sur leur blog).


Au programme, de nombreux correctifs ont été effectués, comme ceux permettant de régler les problèmes d'affichage de textures et de lecture de fichiers audio, mais on notera aussi une amélioration du jeu en ligne pour les intéressés. Globalement, l'émulateur est plus efficace et permet de jouer à beaucoup plus de jeux de façon "normale" (certains nécessitaient en effet l'utilisation de cheats sous peine d'avoir une progression bloquée, comme dans The Legend of Zelda : Wind Waker), mais il est surtout plus rapide et moins gourmand. D'autres fonctionnalités ont tout simplement été ajoutées, comme le fait de pouvoir jouer en 3D stéréoscopique ou d'avoir une émulation des sons normalement issus de la Wiimote.

Dolphin 5.0 Super Mario Sunshine
Un des nombreux exemples de correctifs effectués

Cependant, l'émulateur est désormais uniquement disponible sur les ordinateurs 64-bits équipés de Windows 8 ou Windows 10 (les ordinateurs sous XP ou Vista sont désormais officiellement incompatibles) et équipés de cartes graphiques compatibles Direct3D10 / OpenGL3 (donc minimum AMD Radeon 4xxx, NVIDIA GeForce 8xxx, ou Intel HD 2xxx). En tous cas, voilà qui devrait ravir les joueurs voulant bénéficier de leurs propres "remastérisations HD" de leurs jeux Nintendo en attendant la sortie du prochain Zelda ou même de la NX.

A propos de l'auteur

Ratchetlombax

Ratchetlombax

22 ans | Explorateur nocturne

Avide d'aventures et de sensations, ce bonhomme ne quitte pourtant que rarement son salon. La raison ? Tout petit, il s'est rendu compte qu'il pouvait vivre de grandes épopées par le biais d'un écran et d'une manette. Du coup, il passe le clair de son temps sur des petits projets et sur la longue liste de jeux vidéo qui l'intéressent depuis de longues années... Et c'est loin d'être fini !

Contacter

Commentaires