Le joueur américain n'est pas fatalement obèse

Le joueur américain n'est pas fatalement obèse

Dans Fourre-tout , par Le-Saint le 12 janvier 2005 à 07h18

C'est ce que révèle, entre autres, une étude de l'Entertainment Software Association sur 802 joueurs adultes. On découvre ainsi que : -45% d'entre eux font du bénévolat (probablement dans le mouvement faf de Charlton Heston) -61% ont une activité religieuse (je suppose qu'au pays des fous de dieu, on juge que c'est une qualité) -93% lisent (la notice des jeux et les spécifications sur la jaquette ?) -62% ont une activité culturelle ; concerts, cinéma, musée (Beyoncé, les nanards de Roland Emmerich, l'art européen...? notez qu'il reste tout de même 38% d'autistes) -50% des joueurs peignent (la niche du chien ?), écrivent (la somme sur les chèques ?), ou jouent de la musique (si c'est de la basse, ça ne compte pas, hein) -94% suivent l'actualité (américaine peut-être, mais internationale sûrement pas lorsqu'on sait que l'américain moyen ne sait pas placer la france sur une carte du monde) -78% votent (ouais, et pour réélire ça ??) C'était le quart d'heure américain.

Commentaires