Adieu les jeux vidéo français

Adieu les jeux vidéo français

Dans Fourre-tout , par Monsieur Tomate le 27 mai 2005 à 16h03

Le SELL a récemment lancé un nouvel appel au gouvernement, soulignant la crise que traverse l'industrie du jeu vidéo français en ce moment. En 2004, les résultats financiers furent bons, mais le SELL ne pense pas que la situation va durer et qu'il est nécessaire de débloquer des fonds au plus vite. Le syndicat a déjà rendu plusieurs visites au gouvernement et notamment à Raffarin, avec la promesse que l'Etat ferait quelque chose pour aider nos pauvres développeurs, avec par exemple, une enveloppe de 30 millions d'euros. Cependant, ce dossier a été bouclé depuis quatre mois et le gouvernement n'a toujours pas fait suite à cette demande. Geoffroy Sardin, président du SELL, a même conclu par : "Il y a urgence. Et qu’apprend-on il y a 48 heures de la bouche de Patrick Devedjian ? Que ce mécanisme d’aide sera mis en place en juin, après le référendum… Mais c’est catastrophique, la filière est actuellement exsangue… Il s’agit d’une question de semaines, pas de mois. Si on attend encore, il sera trop tard. Si aujourd’hui notre discours est musclé c’est parce que la menace est réelle et la fermeture de nombreux studios indépendants est plus que prévisible". Je vous laisse tirer vos propres conclusions...

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires