Preview : Football Manager 2007

Football Manager 2007 - PC

Genre : Gestion

Date de sortie : 20 octobre 2006

La communauté des entraîneurs virtuels croît de jour en jour, pour garder ses fans et en attirer de nouveaux, les développeurs doivent faire preuve d’ingéniosité et de créativité. C’est ainsi que chaque année Sports Interactive et Sega se mettent en quatre pour essayer de satisfaire cette communauté de joueurs d’un genre particulier. Ce nouvel opus est annoncé avec de nombreux changements sensés rapprocher le jeu de la réalité. Très attendu, le jeu est prévu pour le 20 octobre.

 
 
On se demande tous si le gameplay a totalement changé… Il faut savoir qu’il n’y a pas eu de grand bouleversement dans le nouvel opus de cette série qui se vend encore mieux que les disques des 2be3 à leur grande époque. Depuis l’E3 (à lire "i kioube"), le directeur marketing de Sports Interactive nous avait annoncé que les détails sur le jeu seraient donnés comme d'habitude, sur le site web et les forums de Sigames. Les informations relatives à la nouvelle version du best-seller des jeux de management nous sont donc parvenues au compte-goutte. A vrai dire, les grandes lignes restent les mêmes, car on ne change pas une équipe qui gagne ! On relève quatre grandes nouveautés, mais bon comme le dirait un grand philosophe afro-celte né en 1423 "Y’a pas de quoi se taper le cul par terre".
 

Alors, quoi de neuf ?

La première des modifications intervient dans le recrutement. Toute cette phase primordiale pour la (re)construction d’une équipe a été, en effet, complètement améliorée afin de coller au mieux avec la réalité (comme ça, personne ne sera tenté de recruter Cyril Rool, Stéphane Trévisan ou encore toutes les dernières recrues du FC Nantes sur ces cinq dernières années). Ainsi, on aura la possibilité d’avoir plus d’informations précises sur un joueur (ou un club) avant d’aborder la phase de négociation si intéressante. Il est possible, par ailleurs, de signer des contrats de partenariat avec des clubs. Cette fonctionnalité est particulièrement captivante, elle vous permettra de prêter vos jeunes pousses, de vous faire prêter des joueurs en devenir ou d’être prioritaire sur l’acquisition d’un joueur du club partenaire. Donc si vous avez signé un partenariat avec l’équipe de Guingamp et bah… vous n’avez pas de chance.

Les médias sont de plus en plus présents dans le sport en général et dans le football en particulier. Les développeurs en ont tenu compte et ont augmenté les possibilités d’interaction avec les médias. Il est maintenant possible de communiquer avec n’importe quel joueur du jeu par le biais de la presse. Vous serez par conséquent en mesure de tester l’attitude de vos joueurs sous la pression. Les médias peuvent représenter un outil de pression afin de motiver un joueur en baisse de forme ou de mettre la pression sur la star d’un club rival.
 

Le même en mieux ? Bof…

L’interface graphique reste quasi inchangée, on retrouve les mêmes tons de couleurs et le fond d’écran qui représente du gazon. Pourtant, Sports Interactive a fait des efforts la dessus (même si on ne s’en rend pas vraiment compte) : l’interface est beaucoup moins brute, elle a été légèrement arrondie pour la rendre moins indigeste à ceux qui n’aiment pas l’austérité des très célèbres couvents franciscains.

La base de données, grand point fort de Football Manager, comblera les attentes de tous les fans de la série puisqu’elle sera au moins aussi satisfaisante que celle de la version 2006 du jeu. Vous aurez la possibilité de consulter les stats des plus grands joueurs du moment mais aussi de dénicher la perle rare, le futur Jean-Pierre Papin qui sera là pour claquer des buts ou le futur Fabrice Fiorèse que vous chercherez à éviter à tout prix. Au niveau gameplay, ça reste quasiment la même chose. Il a quand même été rendu plus abordable pour les néophytes. Votre assistant et vos recruteurs deviennent vos hommes à tout faire et leurs commentaires pourront éclairer les lanternes de la plupart des réfractaires aux tactiques et aux consignes de jeu. Autre chose, durant les temps de chargement qui sont en général assez LONGS, les développeurs ont pensé à rajouter un petit plus "sympatoche" : des trucs et astuces qui s’affichent pendant ces périodes d’inactivité de l’entraîneur. C’est vrai que les informations qui sont données ne sont pas forcément de première nécessité pour les vrais fans mais bon, ça passe le temps…

En ce qui concerne la représentation des matchs, il n’y a aucune nouveauté, on assiste toujours à un match qui oppose les M&M’s rouges aux M&M’s jaunes avec un Mentos en guise de ballon. Vous l’aurez sûrement compris : il n’y a toujours pas de 3D dans FM 2007, vous serez sûrement tenter de passer en mode "Commentaires Seuls" pour éviter d’être obligé d’assister à une orgie de Smarties sur fond vert.
 

Article rédigé par nosh6 , le

Fort de ses précédents succès Football Manager 2007 s’annonce comme une valeur sûre pour la fin de ce mois d’octobre. Quelques nouveautés ont été apportées mais il n’y a pas eu de grands travaux de ravalement dans cette série à succès. L’univers particulier du monde footballistique a été particulièrement bien retranscrit. On s’approche de plus en plus de la réalité mais la modélisation des matchs reste beaucoup trop sommaire pour le leader en matière de jeu de management.

Commentaires