Preview : Stranglehold

Stranglehold - PC

Genre : Action de John Woo

Date de sortie : Octobre 2007

Genre
Action de John Woo
Date de sortie
Octobre 2007 - France
Développé par
Midway Games
Edité par
Midway Games
Disponible sur
PC, PS3, Xbox 360
Site officiel
Site officiel

Si vous êtes un fan inconditionnel de John Woo, si Max Payne est votre flic favori ou encore si éviter une tonne de balles de 9mm au beau milieu d’une vingtaine de truands ne vous a jamais fait peur, alors ne bougez plus, Stranglehold sera peut-être votre futur Saint Graal.

 
 
Il faut voir le film « A Toute Epreuve», réalisé par John Woo et dont l’acteur principal est Chow Yun-Fat, pour connaître l’inspecteur Tequila. En 1997, les anglais vont rendre à la Chine un Hong-Kong où le crime règne en maître. Un inspecteur de police, Tequila, prend la tête d’un groupe de flics bien décidés à éliminer les gangs. Le jeu se propose donc de reprendre là où s’arrête le film. Et pour cela, Midway a tout logiquement fait appel à John Woo pour la trame scénaristique et la mise en scène, et à Chow Yun Fat, qui prêtera son modèle physique et sa voix à l’inspecteur Tequila virtuel. Et l’histoire dans tout ça ? Point de chichi. Un flic à qui on a enlevé sa femme veut la retrouver en tuant tout ce qui bouge sur son passage. Mais après tout, est-ce qu’un scénario doit être complexe quand le but du jeu est de tout dégommer ? En revanche, pour le dégommage, il faut savoir le faire avec style et c’est ce que semble proposer Stranglehold.
 

C’est de la balle

Au programme, c’est du gunfight à gogo et… rien d’autre, Stranglehold est un jeu purement d’action. Les balles fusent, les ennemis meurent, le joueur jubile. Pour ce qui est des balles, d’ailleurs, il faut vraiment faire l’aveugle pour ne pas en trouver, difficile d’être à sec. L’arsenal d’armes devrait être assez conséquent et bien éparpillé tout au long de l’aventure. L’inspecteur Tequila quant à lui, est d’une souplesse redoutable. Il saute sur les murs, renverse les tables pour se protéger, se jette à plat ventre tout en tuant l’ennemi d’une balle dans le crâne, le tout grâce à des phases de ralenti que l’on déclenchera au moment voulu. Mais est-ce que toutes ces galipettes ne risquent pas d’entraîner la routine ? Pour varier les plaisirs, les développeurs ont doté le super flic de supers pouvoirs. Le joueur verra une jauge de furie se remplir au fur et à mesure des ennemis tués et ainsi, pourra déclencher un pouvoir spécial à l’aide de la croix directionnelle. Il y a quatre types de pouvoirs : de la récupération de santé progressive, tirer en rafale des tonnes de balles (ça en fait des trous de balles !) pour killer tout ce qui bouge, ou encore retenir son souffle afin de shooter avec une précision de sniper. D’ailleurs, ce dernier pouvoir rappelle celui de Max Payne, où la caméra suivait la balle qui se logeait dans un point précis de l’ennemi. Ici, c’est le même cas. Mais le déclenchement de rage le plus intéressant reste la Tequila Bomb. Tequila fera un 360° très artistique tout en décochant balle sur balle. Les ennemis présents dans la pièce ne font généralement pas long feu.
 

Ca fera 400 balles

Le Gameplay semble assez efficace en tout point. Côté graphismes, le moteur du jeu est basé sur l’Unreal Engine 3, tant convoité ces temps-ci, donc visuellement, ça en jette pas mal sur les rétines. Les animations sont dans l’ensemble assez réalistes, avec diverses expressions faciales convaincantes. Un point noir cependant (sors ton biactol) : les mouvements du personnage ne font pour le moment pas très naturels. Gageons que ce petit détail sera réglé par les développeurs d’ici là. On devrait également prendre le contrôle de toutes sortes de véhicules afin de casser la monotonie, mais les concepteurs restent encore discrets sur ce point. Pour la localisation des dégâts, Midway affirme qu’elle est présente pour le show. Au final, que l’on vise dans le pied, dans la tête ou dans les corones avec le pouvoir de précision, le résultat reviendra au même : l’ennemi ciblé devrait mordre la poussière. On sait dorénavant qu’un mode multijoueur sera prévu et qu’il sera, selon les dires des développeurs, une expérience jamais connue dans le multi auparavant. On demande à voir.
 

Article rédigé par JamHet , le

Stranglehold promet de belles heures en perspective, avec au menu du shoot tous les 2 mètres pour une action non-stop. Cependant, les développeurs doivent prendre garde à ne pas tomber dans le piège de la routine. Mais si les quelques petits défauts sont corrigés d’ici sa sortie, comme la rigidité du personnage par exemple, il se peut que Stranglehold détrône son concurrent direct, à savoir : Max Payne. Rendez-vous en septembre 2007, pour le test sur GameHope bien-fûr !

Commentaires