Preview : Monkey Island 4 : Escape From Monkey Island

Monkey Island 4 : Escape From Monkey Island - PC

Genre : Aventure

Date de sortie : Novembre 2000

Genre
Aventure
Date de sortie
Novembre 2000 - France
Développé par
LucasArts Entertainment
Edité par
LucasArts Entertainment
Disponible sur
PC, PS2
Parfois appelé
Monkey Island 4
Site officiel
Site officiel

Guybrush Threepwood est de retour pour une nouvelle aventure qui promet d'être délirante ! Voici un petit aperçu de ce que nous réserve Lucas Arts pour son nouveau jeu d'aventure.

 
 
La série des Monkey Island a conquis le coeur de nombreux joueurs pour son scénario loufoque et son ambiance délirante. Pour ceux qui ne connaissent pas la série, sachez que l'action se situe dans les îles des Caraïbes, met en scène des pirates et que les joueurs incarnent Guybrush Threepwood, pirate malgré lui.
Les plus observateurs d'entre nous ont pu s'apercevoir que le héros a encore changé de tronche, comme c'était le cas pour l'épisode précédent, The Curse of Monkey Island. Mais quand est-ce que les développeurs vont-ils arrêter cette manie ?
 

Nouveau jeu, nouveau scénario

L'histoire de Escape From Monkey Island (Monkey Island 4 de son petit nom) débute lorsque The Curse of Monkey Island se termine, à savoir lorsque Guybrush part en lune de miel avec Elaine, sa femme et Gouverneur de l'Île de Mêlée. De retour chez eux, la femme du héros est déclarée morte et un millardaire Australien, Charles L. Charles veut s'emparer du pouvoir. Bien sûr, Elaine fera tout pour se faire réélire. Pendant ce temps, Guybrush doit faire une commission apparemment sans importance qui va faire de lui un pirate. Et, bien sûr, vous serez confronté de nouveau au célèbre LeChuck, le pirate aux quatre vies. Bien évidemment, le scénario sera cohérent, loufoque et ressemblera à peu près à ce que l'on a vu auparavant, dans la série.
 

Evolution technique

Le jeu sera tout en 3D, aussi bien pour les protagonistes que pour les décors. Les fans de la série ne seront pas dépaysés, car l'aspect cartoon qui fait le charme des Monkey Island a été préservé. Lucas Arts a réutilisé le moteur de Grim Fandango pour faire tourner la bête, mais, bien sûr, les programmeurs l'ont amélioré pour permettre quelques folies supplémentaires. Malheureusement, cela aura des conséquences sur les petits PC, car le jeu sera plus gourmand en mémoire que les précédents épisodes (tous en 2D)...
 

Quelques petits changements...

L'interface est légèrement modifiée, car le passage à la 3D ne permet pas une utilisation aisée de la souris. Ainsi, les développeurs ont opté pour une interface entièrement utilisée au clavier, mais simple d'accès. Donc la gestion de l'inventaire semble, au premier abord, moins intuitive et effectuer une action (comme dialoguer ou ramasser un objet) sera moins pratique à faire que dans les précédentes aventures de notre pirate préféré, mais rassurez-vous, tout cela sera, espérons-le, sans conséquence sur l'intérêt du jeu.
Sinon, les détails qui ont fait le succès de la série seront conservés, notamment la présence d'une carte permettant d'aller rapidement d'un lieu à l'autre. Les dialogues seront suffisamment élaborés pour que l'aventure soit prenante et amusante comme il se doit. Enfin, le célèbre et excellentissime combat d'insultes sera toujours présent, mais cette fois-ci, il faudra défier vos adversaires au bras de fer !
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

En conclusion, on peut dire que ce nouveau Monkey aura tout pour séduire si le scénario est à la hauteur de nos espérances et si le passage à la 3D se fait sans difficulté. Autant dire d'avance que la partie est gagnée.

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

31 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires