Test : Cap Sur l'Ile Au Trésor

Cap Sur l'Ile Au Trésor - PC

Genre : Aventure

Date de sortie : Fin 2006

Genre
Aventure
Date de sortie
Fin 2006 - France
Développé par
Kheops Studio
Edité par
Nobilis
Disponible sur
PC

Robert Louis Stevenson est un grand auteur. Je dis pas ça parce que j’ai lu tous ses romans, mais parce que les intellectuels le disent. Et puis perso, je n’en ai lu qu’un seul, de ses bouquins. Ca s’appelait L’île au trésor je crois. Oh ben ça alors, ça tombe bien, je teste le jeu !

 
 
Non en réalité, Cap’ sur l’île au trésor se base scénaristiquement à la suite du roman de R.L.Stevenson. Ah bah ouais, mais n’empêche que c’est pas con, car comme ça, ils ont fait un peu ce qu’ils voulaient pour raconter une histoire, créer leur jeu d’aventure et inventer les énigmes qu’ils souhaitaient, tout en présentant une chouette licence de pirates aux joueurs pour les appâter comme des cons. Ou pas.
 

Jack Sparrow, ce noob !

Cap’ sur l’île au trésor est ce genre de jeux d’aventure dont l’arène de jeu est découpée en tableaux figés, dont on passe de l’un à l’autre en cliquant vers l’horizon apparent. On peut tourner à 360 degrés pour découvrir le décor et chopper les différents objets cachés qu’on place dans notre inventaire avant de les combiner et ainsi résoudre les énigmes. Vous êtes Jim Hawkins, personnage principal et narrateur du bouquin de la licence, ayant côtoyé jadis maints pirates. Du coup, Jim sait faire des nœuds, ce qui lui est bien pratique car pas mal de puzzles auxquels il va être confronté mériteront d’avoir recours à cet art pour être résolus. Jim est un sacré bon pirate, il sait faire tous les nœuds possibles ! Nœud d’écoute, de chaise, décoratif, étrangleur, à demi clé, en huit, en capucin…pfiou, y’a pas à chier, à côté, Jack Sparrow est un marin d’eau douce (copyright© Capitaine Haddock).
 

Ca suffit les sarcasmes !

C’est inouïe comme je ne peux m’empêcher de me moquer lorsque je suis confronté à ce type de jeux. Alors que franchement, ce n’est pas parce que Jim Hawkins est capable de se trimbaler avec des rouages en pierre de trois tonnes et demi dans ses poches que tout de suite il faut se moquer…Alors je dis STOP, comme dans la pub l’Oréal, et je lance des éloges à Cap’ sur l’île au trésor . Déjà parce que graphiquement, c’est super agréable. Je sais pas si c’est très glorieux de faire des paysages jolis dans lesquels on ne peut pas se déplacer, mais n’empêche que ça a le mérite d’être vivant. Des oiseaux volent, la mer bouge, le vent souffle et fait bouger les arbres. Il faut quand même savoir qu’on est aux Caraïbes. Donc l’île sur laquelle on se trouve a plutôt de la gueule avec son épaisse flore colorée. En fait, il faut voir les décors comme des sortes de screenshots pris sur Crysis, mais des screenshots animés. Cette classe !

Ensuite parce que les énigmes sont quand même plutôt bien foutues. Bon pas toutes, je dois avouer que le perroquet programmé pour nous chanter telle énigme à tel moment après avoir fini tel puzzle, c’est pas super immersif comme situation. Mais généralement, elles ne sont ni trop faciles pour s’ennuyer, ni trop dures pour bloquer et se décourager. D’ailleurs, NKB, à qui je dois la résolution de certaines énigmes, m’a démontré qu’il n’était pas si débile qu'il ne me le montrait sur Tomb Raider Legend. Ah ça, quand il s’agit de parler avec des perroquets, il se sent déjà plus à son aise que lorsqu’il s’agissait de péter le décors pour faire tomber une poutre. Bref, tout ça pour dire que oui, les puzzles sont prenants, on se régale à combiner les objets, à les démonter pour ne se servir que de certains rouages d’un item, et à se mettre à la poursuite de ce trésor, planqué par le terrible mais non pas moins extraordinaire personnage de Long John Silver.
 

Article rédigé par Tatane , le

Je suis pas super fan de ce genre de jeux. Pourtant, Cap’ sur l’île au trésor doit être plutôt bon pour avoir réussi à m’intéresser au genre. Les décors agréables, les énigmes de qualité, et la licence de l’île au trésor font sans doute de ce titre, au final une référence pour les amateurs d’aventure.

Points positifs

  • Agréable visuellement
  • Enigmes généralement bien foutues
  • Marche sur de modestes machines

Points négatifs

  • Des énigmes parfois absurdes
  • Vous préférez pas les points & clics traditionnels ?

Commentaires