Test : SpellForce 2 : Dragon Storm

SpellForce 2 : Dragon Storm - PC

Genre : STR / RPG (Add-on)

Date de sortie : 06 avril 2007

Genre
STR / RPG (Add-on)
Date de sortie
06 avril 2007 - France
Développé par
Phenomic
Edité par
JoWooD Productions
Disponible sur
PC

Vivre dans un monde merveilleux, s’échapper de la réalité, avoir la magie, l’épée et les dragons pour seuls amis, voilà la destinée que s’est fixé Spellforce. Et la mouture nous revient en force avec une nouvelle extension forte en sensations mais faible en quantité. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bienvenue dans l’ère des dragons.

 
 
Spellforce 2 était ce joli mélange de jeu de stratégie et de jeu de rôle qui donnait une nouvelle dimension à ce genre de jeux. Phenomic réitère cette expérience en nous offrant, tout comme au premier volet, une nouvelle salve d’extensions et la première à venir est Dragon Storm. Avec un nom pareil, on n’a aucun doute quant à l’arrivée d’une nouvelle faction. Et c’est désormais le cas. Les terribles dragons sont parmi nous. Et vous pourrez les contrôler. Avis aux amateurs de dragons, cette extension vous concerne.
 

Unleash the dragon

Les dragons sont parmi nous ! Les Shaikans sont parmi nous ! Tout joueur de Spellforce doit être content en entendant cette nouvelle. Le héros de Shadow Wars étant un légendaire Shaikan, on attendait de voir cette faction dans le même jeu. Mais c’est avec une certaine surprise non dissimulée qu’on apprend l’existence de ce peuple ô combien étrange et puissant que sont les Shaikans. A travers le mode campagne, vous découvrirez leurs nombreux pouvoirs et leurs unités ô combien dévastatrices. Cependant, le mode campagne lui, n’a pas changé. Lorsque vous lancez le jeu, le menu de Shadow Wars et de Dragon Storm se confondent et on s’y perd déjà un peu. Quelques bugs arrivent (comme cette malheureuse sauvegarde de Shadow Wars qui ne fonctionne plus…) mais rien de bien frustrant au point de jeter son écran plat Belinea 19 pouces, 4 ms…
 
 
Maintenant qu’on a le jeu entre les mains et qu’on a envie d’explorer de nouvelles terres en présence d’une armée de Shaikans, pourquoi se priver ? Seulement voilà, les terres ne changement pas énormément, les ennemis non plus. Finalement, il n’y a que les Shaikans qui apportent un divertissement, et encore. Une fois les ressources en argent, pierre et lyanes (cannabis régional que Dudy aimerait fumer mais il sait que c’est réservé pour invoquer les titans et les héros) il ne vous reste plus qu’à créer les meilleurs soldats des Shaikans et vous serez invincible. Même une petite armée, ça ne fait rien. A condition qu’il y ait au moins un titan (ressemblant à un énorme dragon sur pattes), deux draconiens de feu et deux ou trois draconiens de cristal et enfin un héros avec quelques coups puissants. Voilà, vous avez la meilleure armée du jeu. Vous pouvez être sûr que nul ne viendra vous déranger même s’ils s’y mettent à dix ou plus. C’est sûr que c’est jouissif de voir autant de déflagration au passage de vos dragons mais au fur et à mesure ça devient vite lassant, faute d’ennemi réellement puissant, capable de vous tenir tête.
 

Un héros culotté

Rappelons-le, Spellforce apporte un souffle nouveau avec son mélange judicieux de STR et de RPG. Dans Dragon Storm la partie STR aura un peu plus d’importance que dans Shadow Wars ou le rush était suffisant. Ici, on a le temps de se poser, de souffler un bon coup et de créer calmement sa petite armée. C’est important. Parce que ça donne une durée de vie supplémentaire au jeu et que moi j’aime bien me poser de temps à autre. C’est super fatiguant de marcher pendant plusieurs jours sans s’arrêter tout de même.
Pour ce qui est du côté du RPG, une nouvelle compétence apparait dans les pouvoirs du héros et ça, ça fait du bien. Compte tenu de la nouvelle faction qui vient d’arriver, à savoir les Shaikans, il parait d’avoir un peu de leur pouvoir en plus. Ainsi, vous aurez à portée de main les pouvoirs des Shaikans, qui permettent d’invoquer des bêtes pendant un temps donné, de donner des malaises à vos adversaires, ou de les pulvériser, tout simplement. C’est chouette, et ça permet de mieux répartir vos points obtenus en fonction des niveaux gagnés. Les compétences en armes et magie restent présentes bien sûr, mais cette nouvelle compétence apporte plus de pouvoir et d’envie de tuer tout ce qui bouge…
 
 
Cela dit, les apports sont tout de même un peu maigres. On aurait pu s’attendre à plus de factions ou une extension des pouvoirs existants, ou quelque chose de franchement plus bandant. On saura tout de même se contenter des apports faits par Dragon Storm. Et connaissant Phenomic et la saga Spellforce, il ne serait pas surprenant de voir fleurir une nouvelle extension d’ici la fin de l’année. Au moment où je vous parle, rien n’a été confirmé par les développeurs. En attendant, sus aux dragons !
 

Article rédigé par NKB , le

Cette première extension de Spellforce apporte une nouvelle faction puissante, une nouvelle compétence pour le héros et une extension du scénario. On aurait pu avoir plus, mais non ce sera sans doute pour les autres volets de Spellforce. En tout cas, l’esprit de Spellforce est préservé, ces dragons sont foutrement impressionnants et le scénario est toujours aussi intéressant. A consommer sans modération et redemander la suite, parce que ça passe vite.

Points positifs

  • L’esprit Spellforce (RPG/RTS)
  • Les Shaikans
  • Les compétences

Points négatifs

  • Peu d’améliorations
  • Un peu court dans l’ensemble
  • On veut la suite

Commentaires

Jeux similaires