Test : Delaware ST.John Vol 1 et 2

Delaware ST.John Vol 1 et 2 - PC

Genre : Aventure

Date de sortie : 13 octobre 2006

Genre
Aventure
Date de sortie
13 octobre 2006 - France
Développé par
Big Time Games
Edité par
Big Time Games
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Vous aimez le surnaturel et les jeux d’aventure à la point & click alors Delaware ST.John ne sera sans doute pas pour vous ! Découvrons tout même le pourquoi ensemble.

 
 
Edité et développé par une société quasi inconnue Big Time Games, Delaware ST.John se présente comme un jeu d’aventure classique. Faut dire que cet opus avait déjà auparavant fait une sortie discrète chez nos amis ricains en 2005. Micro Application chargé de la distribution en France regroupe sous un package les deux premiers volumes de Delaware ST John intitulés The Curse of Midnight Manor et The Town with No Name. La chasse aux apparitions est donnée et des dizaines d’énigmes nous attendent au tournant. J’en ai déjà des frissons non pas par le background mais plutôt par la réalisation
 

Un scénario très classique

A travers de ces deux scénarios vous incarnerez Mister Delaware. A savoir que le monsieur depuis sa plus jeune enfance voit des apparitions morbides qui cherchent à lui faire parvenir des messages pour le moins farfelus. Aidé par sa secrétaire attentionnée Kelly Bradford, notre héros curieux décide d’en savoir plus sur ces choses étranges en partant enquêter dans le Manoir de Minuit. D’un point de vue scénaristique, on a vu plus original et le deuxième volume conserve la même tournure. Vous devriez à nouveau explorer et enquêter une ville mystérieuse au plus profond du Maine septentrional avec son lot de fantômes et d’énigmes aussi intrigantes qu’un bon vieux Derrick.
 

Tu aimes les jeux en mode diapo ?

Voila on a regardé la brochure et je vous ai juste raconté ce que disait le manuel. Une fois au commande, on se demande vraiment si on teste un jeu ou plutôt une émulation Amiga. Aucune cinématique d’intro filmée, tout est figé et le décor se plante à travers une succession d’images en mode diaporama. A ce niveau, au moins pas de surprise sur la maniabilité il suffit de cliquer sur un bord de l’écran pour changer de diapos le tout parsemé de trois notes de piano (véridique) pour donner une ambiance pesante.

Graphiquement, on se doit d’être bluffé voir essoufflé par la pauvreté des décors mais surtout par les animations ridicules parsemant notre aventure. Dès les premières images, le jeu perd en crédibilité et après un léger amusement à voir le médiocre résultat, on se presse à toute vitesse de passer outre. L’impression générale est consternante et on se demande quelles personnes un peu sensées sur cette planète a pu nous pondre cette production vide de toute intérêt ludique nous renvoyant 15 ans en arrière. Les énigmes quant à elles sont réellement basiques sans réel challenge. Au pire lors d’un blocage vis à vis d'une énigme il suffira de contacter notre secrétaire pour en avoir la solution. A croire que la secrétaire est plus futée que notre héros légendaire Delaware. Bref je ne vous parle même pas du deuxième volume à la hauteur pourtant déjà très basse du premier. Facile de faire mieux mais difficile de faire aussi mal mais Big Time Games aime la difficulté à ce qu’on peut voir…
 

Article rédigé par Dtox , le

Derrière la boite, on peut lire le mot inédit. Effectivement une production inédite qui a le mérite de nous faire voyager 15 ans en arrière avec une réalisation pour le moins très amateur. Un jeu à filer à son meilleur ennemi ou à son testeur le plus désagréable… Promis je ne ferais plus de bêtises…Non pitié pas le volume 3 !

Points positifs

  • Un jeu d'aventure à première vue

Points négatifs

  • Réalisation plus qu'indécente
  • Tout le reste

Commentaires