Test : Nancy Drew : Dernier Train pour Blue Moon Canyon

Nancy Drew : Dernier Train pour Blue Moon Canyon - PC

Genre : Aventure

Date de sortie : 16 mars 2007

Genre
Aventure
Date de sortie
16 mars 2007 - France
Développé par
Her Interactive
Edité par
Micro Application
Disponible sur
PC
Parfois appelé
Nancy Drew 4 : Dernier Train pour Blue Moon Canyon, Nancy Drew 4 : Last Train to Blue Moon Canyon
Site officiel
Site officiel

Nancy Drew vous connaissez ? Non ? Hé bien c'est une longue histoire, très longue histoire, qui commence en 2005 par "Nancy Drew : la malédiction du Manoir de Blackmoor". Depuis, quatre aux épisodes ont vu le jour, parce que c'est qu'ils taffent vite chez Her Interactive ! Voici donc entre mes mains le dernier opus, "Nancy Drew : dernier train pour Blue Moon Canyon", alors bosser vite c'est bien, mais est ce que la qualité est au rendez vous ?

 
 
Nancy Drew revient sur nos écrans dans le dernier titre éponyme : Nancy Drew : dernier train pour Blue Moon Canyon développé par Her Interactive. Reconnu comme une référence des jeux d'aventure, vous devrez cette fois enquêter sur la disparition d'une dénommée Lorie (y'a moyen de faire disparaître la vraie ?), une célébrité qui vous a invité pour une petite balade en train... hanté ! Passionnant ? Non, pas vraiment, mais il faut bien faire avec. En fait vous regretterez d'avoir accepté l'invitation dès le premier dialogue long et chiant qui fait office d'introduction.
 

Fashion Victime...

C'est reparti pour un tour ! L'enquêtrice rempile avec ses deux complices « machin » et « truc ». Dans ce nouvel épisode ils vous seront d'une grande aide et vous prodigueront tout au long de l'aventure leurs conseils. Une nouveauté fait son apparition : vous vous êtes enfin payé un téléphone portable ! Bon, il faut pas rêver non plus, on est encore loin du téléphone-radio-vidéo-télé-mp3... Her Interactive s'est contenté du strict minimum, à savoir la jauge batterie, de la fonction appareil photo, d'un répertoire et bien sûr, du téléphone. Petit détail sur le répertoire : il est aussi fournit que celui de Dudy, pour ceux qui ne le connaissent pas ça se limite à deux numéros : sa propre maison (super inutile ? Vous croyez ?) et celui de votre amie Bess qui est capable de vous fournir des indices si vous bloquez sur une énigme.
 

Ca déméninge !

Ah oué, c'est un jeu d'aventure, il y a donc des énigmes à résoudre. Vous n'aimez pas réfléchir ? Pas de soucis, vous pourrez sans doute faire les deux premières avant de désinstaller le jeu. C'est pas qu'elles soient très difficiles à faire, mais les novices du genre seront vite noyés sous la masse d'informations simultanées. Cependant, pas de panique ! Nancy Drew est très organisée, elle tient heureusement à jour un journal avec toutes les tâches restantes ou à faire. Très pratique, mais aussi super lourd puisque vous devez vous même cocher ce que vous avez fait.
Pour terminer le tour des outils, vous trainerez une sorte de sac qui sert uniquement à garder sous la main les différents indices que vous ramasserez.
Bref, vous l'aurez sans doute compris, Nancy Drew : dernier train pour Blue Moon Canyon ne brille pas par le nombre de nouveauté, ni par leur qualité. En fait, comme souvent dans ce type de jeu, c'est la partie scénaristique qui fait la force des jeux d'aventure.
 

Nancy à la douche... froide !

Ainsi, vous êtes plongé au coeur d'une intrigue riche en rebondissements, extrêmement bien ficellée. Un petit regret concernant les dialogues, ils sont parfois très longs et prise de tête lorsqu'il y a beaucoup d'informations à la chaîne. Bien sûr, vous devrez interroger divers personnages et bien choisir vos questions pour en apprendre le plus possible sur la disparition de Lorie.
Toutefois, même avec une histoire très riche, la durée de vie du jeu est décevante, une petite dizaine d'heures suffisent à boucler l'affaire. Bon ok, dix heures à se prendre la tête pour trouver un code planqué au fin fond d'une crypte c'est déjà pas mal. Mais bon, ça reste court pour un jeu.
 
 
Graphiquement, Nancy Drew : dernier train pour Blue Moon Canyon est beau, mais pas spectaculaire. Comme on le voit souvent avec ce genre de jeu, les déplacements se font par « case », chacune étant une sorte de tableau fourmillant de détails. Ils sont bien faits, mais parfois quelques pixels mal léchés viennent gâcher le plaisir des yeux.
Dommage, une méthode de déplacement plus dynamique et des graphismes mieux finis n'auraient pas été de trop pour le quatrième volet, tout de même, des « Nancy Drew ». Je vais tout de même être positif : la prise en main est très rapide, les débutants prendront instinctivement leurs repères à l'aide du mini (vraiment mini) didacticiel.
 

Article rédigé par Tedd , le

Nancy Drew : dernier train pour Blue Moon Canyon est décevant dans son ensemble, la série n'est plus aussi intéressante qu'avant et le genre semble stagner par manque de créativité. A essayer si vous ne connaissez pas ce type de jeu ou si, au contraire, vous êtes vraiment passionné.

Points positifs

  • Scénario très riche
  • Un jeu qui fait réfléchir

Points négatifs

  • Durée de vie minable
  • Faut aimer se prendre la tête

Commentaires