Test : Chaser

Chaser - PC

Genre : Doom-like

Date de sortie : Juillet 2003

Genre
Doom-like
Date de sortie
Juillet 2003 - France
Développé par
Cauldron
Edité par
JoWooD Productions
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Chaser, c'est vous. Prisonnier se réveillant sur une couchette de cellule ayant tout oublié de son passé. Après avoir essayé de relancer votre procès pour cause d'irresponsabilité civile, vous décidez finalement de tout dessouder, pendant plusieurs heures. Histoire de vous venger de la vie.

 
 
Entre Mars et Terre, votre expédition vous fera voyager, jusqu'aux stations orbitales séparant ces 2 planètes. Chaser est une sorte de grosse brute, capable de résister à un nombre important de balle à l'uranium appauvri et de missiles plutoniques. A ce niveau, on a affaire à autre chose que ces tapettes de GIGN dans Counter Strike. Au travers des très grands niveaux du jeu, vous découvrirez 14 armes magiques, qui ne laisseront pas de grandes chances à vos adversaires. Allant du snipe au lance-roquettes, ces armes ne sont pas un atout du jeu en soit, car assez classiques, mais montre assez grossièrement l'optique prise par le jeu : le déssoudage à outrance.
 

L'atout du jeu

Chaser propose des environnements vastes. Voir meme très vaste si vous etes tout petit. Vous pourrez sniper de loin, de très loin, marcher de longs quart d'heure sans loading, jouer à cache cache sur plusieurs centaines de mètres avec quelques ennemis. D'ailleurs, le jeu profite largement de cette aubaine, proposant de nombreuses salles meublées, acculées les unes aux autres, avec dans chacune d'elles quelques demi-douzaines d'ennemis. On passe d'une salle à l'autre, sans avoir rempli aucun objectif si ce n'est d'avoir vidé la pièce de ses occupants. Mais ça n'est pas dérangeant pour autant on continue son petit bonhomme de chemin sans demander son reste. De meme les extérieurs proposent souvent de grandes plaines dans lesquelles vous devrez combattre de nombreux ennemis sans aucune éthique. Leur IA est dans la moyenne, assez débrouillarde sans pour autant jouer aux dieux de la tactique avec vous. Ces grandes plaines possèdent généralement un point de respawn, qui vous balance des avalanches d'ennemis à la suite. Si ça pourrait faire saturer le joueur assez rapidement, pour un jeu qui ne mange pas de pain, ça passe plutot bien.
 

Un gameplay qui se cherche

Déssoudage en règle ou bourrinage intempestif, voila le genre d'objectif que l'on recevra généralement. Les 14 armes, comme les quelques décors variés contenteront de nombreux joueurs. De plus, quelques phases différentes permettent de faire une trève en attendant de ressortir ses gros calibres : scène de snipe, sous-marin, prendre les commande d'un droide de combat, etc. Si on est encore loin de la diversité de No One Lives Forever 2, ces rares scènes nous laissent soufler. Pourtant, il faut bien avouer que cela ne suffira pas à tous. Les objectifs auraient gagné à etre un peu enrichis et ne font ici aucune concession ("tout détruire"). De meme les décors, assez carrés malgré un effort de design notable, restent dans le banal. On retrouve les usines chimiques, les sous-sol, les interieurs futuristes que l'on a déjà vu cent fois, alors que notre voyage sur Mars aurait pu laisser place à des environnements plus envoutants, ou du moins plus originaux. Bref, le jeu ne va pas assez loin. L'exemple le plus démonstratif? Alors que le titre devait se dérouler en 2142, les développeurs ont fini par placer le contexte en 2042. Ainsi, si certains niveaux ont quelques tendance futuristes, on retrouve le meme armement qu'aujourd'hui. Les développeurs n'ont apparement pas osé se lancer dans un arsenal novateur, par timidité, par crainte peut-etre, ou par manque d'idées...
 

Au final

Chaser est un shoot sympathique, dans la droite lignée de Soldier Of Fortune (le 1). Meme si on ne retrouve pas le moteur GHOUL à l'oeuvre, il s'agit ici aussi de vider le niveau de ses occupants. Malheureusement, un manque d'originalité ne permet pas de prendre son pied comme on l'avait espéré. Les armes sont classiques, les objectifs primitifs, et le design reste super sobre, malgré quelques bouts d'originalité, qu'il faurait fallu développer! Pourtant, un scénario à la hauteur, avec de belles cinématiques ponctuant le jeu aux bons moments, et des niveaux bien montés raviront la plupart des amateurs de FPS.
 

Article rédigé par Rick28 , le

Très classique, Chaser est un bon shoot pour qui veut passer quelques journées à déssouder dans un titre au scénario bien ficelé et à la durée de vie importante.

Points positifs

  • Bon scénar'
  • Niveaux longs
  • Gameplay proposant quelques variations

Points négatifs

  • Trop classique
  • Assez carré

Commentaires