Test : Rugby 08

Rugby 08 - PC

Genre : Simu de Frédéric Michalak

Date de sortie : 30 août 2007

Genre
Simu de Frédéric Michalak
Date de sortie
30 août 2007 - France
Développé par
Electronic Arts
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PC, PS2

Faire des calendriers, c’est bien gentil, mais jouer au rugby, c’est mieux. Outre ce slogan magnifique, je suis censé vous mettre en bouche pour ce test en faisant une accroche pour que vous ayez envie de le lire. Le truc le plus important, c’est que mon intro doit faire quelques lignes au minimum, dans le but de donner une apparence étoffée à mon article, et c’est mieux ainsi. Donc quand vous êtes prêts, on peut y aller.

 
 
Je n’aime pas dire qu’on est les spécialistes du jeu de rugby, même si on a testé un peu tout ce qui s’est fait sur le marché concernant ce sport. De la simulation, de la gestion, de l’arcade et du jeu de merde. Bon d’accord, on est les meilleurs. Alors, après avoir loupé l’an passé Rugby 07 comme des cons, EA se rattrape cette année avec Rugby 08, sorti juste avant le début de cette Coupe du Monde de Rugby 2007© All Rights Reserved et dans lequel il est possible de battre les anglais de Wilkinson, le rasoir jetable. Alors, avec l’évènement sportif de cette fin d’année, on ose espérer qu’EA Sports en ait profité pour hausser la qualité de son jeu et non pas bâcler le tout pour le vendre le plus possible et par conséquent tout miser sur la vitrine. A priori… Je ne sais pas trop.
 

Non, je ne placerai pas Mmmhhh Chabal dans cet article ! C’est trop facile

Comme dans tout jeu estampillé EA Sports, on bouffe de la licence officielle à toutes les sauces, et tant mieux. Tout est là : le Super 14, le Six Nations, la Coupe du Monde, les championnats anglais, irlandais et écossais. Vous avez bien lu, il n’y a pas de Top 14, ce qui s’avère carrément frustrant pour nous pauvres français et notre championnat plutôt attractif. Du coup, certains joueurs de l’équipe de France sont déclarés sans club puisqu’ils évoluent en réalité au Stade Français ou à Biarritz, par exemple. Comme évidemment la Coupe du Monde est mise en avant, vous retrouvez la composition des groupes, les stades, le ballon officiel et les ramasseurs de ballons les plus connus. A noter la possibilité de modifier la liste des 30 pour chaque pays (heureusement, car elles sont pour la plupart mauvaises), ce qui permettra en France de virer le blessé Marconnet et le non retenu Yachvili. Tout au long de la Coupe du Monde d’ailleurs, vous devrez veiller à votre esprit d’équipe et faire en sorte que tout le monde s’entende bien en dehors du terrain pour ensuite être complémentaire sur la pelouse.
 

Allez les Bleus, on est tous ensemble ! Johnny H. en juin 2002

Les développeurs ont-ils étoffé leur gameplay, rendu le jeu plus jouable, en gardant le système datant de la version 06 qui s’était avérée l’une des meilleures ? Eh bien, en effet, EA a gardé les bases de son gameplay en rendant cependant les commandes un peu plus complexes. Il est toujours possible de jouer arcade ou plutôt simulation. C’est désormais le stick droit qui permet d’effectuer crochets et raffuts. Dans l’ensemble, le gameplay est resté le même, fidèle à la série mais ce qui a malheureusement changé, c’est l’IA, carrément sur la descendante. Si elle est renforcée sur la défense de sorte à se resserrer quand vous attaquez et approchez l’embut, elle est aussi virulente et maligne quant à vos tentatives de percées sur les côtés. En contrepartie, l’IA vous laissera le plaisir de plaquer les avants qui perceront votre défense, quitte à laisser passer le possesseur du ballon, et ça, c’est con. De plus, oser des replacements de joueurs est impensable, si par exemple vous mettez Arrière au centre, c’est à peine s’il arrivera à tenir le ballon dans ses mains. Evidemment, les joueurs vedettes comme Yannick Nyanga sont surévalués et carrément imbattables et comptez sur eux pour percer la charnière adverse sans trop de souci. On constate également des bugs assez agaçants, comme des passes bizarres, des joueurs qui récupèrent le ballon grâce à leurs stats et non pas grâce à leur position au moment donné, des enchevêtrements de corps qui rendent l’action brouillonne. On est loin du renouveau tant attendu.
 

Et donc alors, c’est mieux ?

Ben, oui, mais en fait non. C’est mieux car mieux réalisé, plus poussé mais certains défauts qu’on avait oubliés refont surface et EA Sports fait un peu du surplace pour l’occasion. Par contre, on s’amuse plutôt bien en jouant à plusieurs (jusqu’à quatre), les matchs redoublent d’intensité et le fun est au rendez-vous. Vous aurez la possibilité de revivre des matchs mythiques comme France – Nouvelle Zélande de la Coupe du Monde 1999 dans lequel vous devrez reprendre le match à la vingtième minute et devrez renverser le cours du jeu pour l’emporter. Chaque défi relevé vous débloquera des vidéos et séquences de rugby mémorables. A ne pas oublier : la discrète Ligue Mondiale, pourtant quasi indispensable, le championnat réunissant des équipes des quatre coins de la Terre avec les transferts, la gestion du groupe, les salaires à gérer, et l’ambition de tout gagner. Tout est basé sur la confiance : plus vous gagnez, mieux c’est et si la côte de confiance descend au dessous d’un certain seuil, la porte vous attend.
 

Article rédigé par Robinsoldier , le

Rugby 08 n’apporte pas grand-chose de neuf aux jeux de rugby déjà existant. Il n’est pas complètement à jour, la volonté est là mais un peu plus d’investissements en ferait la simulation ultime, le PES du rugby, en quelque sorte. Rendez-vous l’an prochain.

Points positifs

  • Les bases du gameplay sont là
  • Presque complet
  • Bien réalisé
  • Unique en son genre
  • Plus difficile

Points négatifs

  • Des bugs, toujours des bugs
  • Un manque de finition
  • Pas de Top 14
  • IA défaillante
  • Parfois trop brouillon

Commentaires