Preview : Aliens : Colonial Marines

Aliens : Colonial Marines - PC

Genre : FPS

Date de sortie : 15 février 2013

Les jeux sur les Aliens ne datent pas de la dernière pluie. Beaucoup s’y sont frotté, et peu ont survécu à l’attaque. C’est que ce n’est pas évident d’adapter la série de James Cameron aussi facilement. Ceci dit, ce qu’on a vu à l’E3 2011 peut paraître un tant soit peu prometteur. Déjà parce que c’est Gearbox qui se charge du développement, et ça ne peut présager que du bon, et ensuite parce que le jeu s’inscrit dans la suite logique du film. Et ça, on aime.

 
 
Le stand SEGA d’Aliens : Colonial Marines a tout pour plaire. Un décor digne du film, des marines insultants à l’entrée et une distribution de t-shirt extra-large à la sortie de la présentation. De quoi nous donner envie d’écouter ce qu’ils ont à nous dire. Ce nouveau FPS de Gearbox séduit. On est content de retrouver l’univers d’Alien, je trouve les Xenomorph particulièrement attirants.
Plus sérieusement, une escouade de Marines menés par vous se dirige vers Sulaco, le vaisseau abandonné sur la planète LV-426. Tout ne se passe pas comme prévu puisque les vilaines bestioles qu’on commence à bien connaître font leur apparition, de manière scriptée. On nous assure cependant que leurs déplacements eux, ne le sont pas. L’IA gère tous les déplacements sur les murs, au plafond et dans les moindres recoins du level design. Et la lumière est dynamique aussi. Parfait. A vue de nez comme ça, je dirais que le jeu n’est pas trop mal réussi, même si on n’assiste pas vraiment à une claque graphique.
 

Let’s talk about business

Un autre joueur pouvait joindre la partie à tout moment pour une bataille en coop, sans qu’on ait à changer quoi que ce soit ni dans les options, ni dans les menus. Pas même du temps de chargement ni un « a new opponent has arrived », que dalle. Discrétion maximale. Dans le scénario montré, nos jolis marines sont encerclés par les xenomorphes et ont bien du mal à les contenir. On installe même des tourelles automatiques, pour nous faciliter la tâche mais ca ne suffit pas.
Le jeu se veut très spectaculaire et par conséquent bien scripté. Mais c’est dans l’air du temps, donc on pardonne.

 

Article rédigé par Poil de Carotte , le

Difficile d’avoir un avis tranché sur ce que l’on nous a montré. Les développeurs de Gearbox ont l’air de maîtriser leur sujet sans pour autant faire des miracles. En définitive, le jeu pourrait être un bon FPS sans plus. Mais c’est déjà ça. La sortie est prévue pour printemps 2012, sur PC, PS3, Xbox 360 et peut-être Wii U.

Commentaires