Preview : BattleForge

BattleForge - PC

Genre : Card Based RTS

Date de sortie : 26 mars 2009

Genre
Card Based RTS
Date de sortie
26 mars 2009 - France
Développé par
Phenomic
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PC

Mélange ingénieux entre jeu de stratégie en temps réel et système de carte façon Magic : The Gathering, BattleForge présente de nombreux atouts alléchants. Prévu pour le 26 mars 2009, la bêta actuellement ouverte propose un aperçu rudement attirant, de quoi satisfaire de nombreuses heures de jeux ! Avis aux passionnés, vous en rêviez, Electronic Arts l’a fait !

 
 
Comme le rapprochement entre Magic : The Gathering et son confrère BattleForge est inévitable, nous commencerons donc par traiter les points communs aux deux partis. De ce point de vue, le système de jeu traite de la même manière les ressources nécessaires pour poser ses cartes. Fondamentalement, cela se traduit par des « terrains » pour Magic, tandis que vous devrez conquérir des points spécifiques afin de gagner de l’énergie et des orbes dans BattleForge. Ces ressources s’avèrent indispensables pour votre développement, car chaque créature ou bâtiment requiert une couleur et un nombre précis pour pouvoir être utilisé. Autre ressemblance, vous disposez dans les deux cas d’un panel de couleurs, correspondants aux «camps» jouables. Bien entendu, vous retrouvez les particularités mises en place par Magic : la nature aura un bonus de soin sur ses unités, tandis que le feu infligera des dégâts directs, par exemple. Il existe beaucoup d’autres similitudes, et les familiers de Magic ne seront pas dépaysés.
 

Innovant, il est !

D’un autre côté, BattleForge innove et se détache largement du jeu de Wizards of the Coast. Le premier point évident est l’aspect stratégie temps réel. Vous déposez vos cartes directement sur le terrain, à portée d’unités proches. Naturellement, ce mode d’invocation est une caractéristique importante à prendre en compte lors d’une attaque, une petite armée peut très vite devenir énorme et déborder l’adversaire. Toutefois, les unités ont besoin d’un temps d’adaptation (système d’engagement sur Magic) pour pouvoir être pleinement opérationnelles, elles sont donc vulnérables durant un court laps de temps. BattleForge propose aussi deux aspects bien distincts : le premier concerne le PVP, où vous pourrez affronter des joueurs réels sur des cartes prévues à cet effet. Si vous êtes chevronné, il y a même possibilité de jouer avec classement. Le second aspect est le PVE, c’est-à-dire le combat contre l’ordinateur, et qui est encadré tout particulièrement par un scénario. Celui-ci est des plus basiques, bien qu’il puisse encore évoluer jusqu’à la version finale. Vous dirigez votre petite troupe pour aller tabasser joyeusement vos ennemis, protéger une créature, défendre une position… Bref, du déjà vu, mais il faut toutefois noter qu’un mode coopératif vous permet de jouer la campagne à plusieurs, sympathique !
 

Une bonne copie, mais...

Graphiquement BattleForge se classe dans la moyenne des jeux actuels, certains lui trouveront même un petit côté Warcraft III de part son style cartoon. Chaque camp se distingue nettement des autres et il n’y a franchement rien à redire sur l’effort apporté aux créatures les plus grosses, et donc les plus impressionnantes. Prévoyez toutefois une bonne bécane pour faire tourner le jeu à fond, sous peine de très lourds ralentissements. Cela me permet de parler aussi de quelques bugs rencontrés, notamment des retours sur bureau assez gênants, ou encore un plantage graphique en pleine partie. Vérifiez bien la compatibilité de votre carte avant de jouer.
De plus, la bande son est vraiment très bien travaillée, c’est un véritable plaisir de prendre le temps d’écouter les créatures, l’environnement ou la musique. L’intégration est formidable, et il est difficile d’imaginer qu’Electronic Arts puisse l’améliorer d’ici la version finale.
 

Parce que tout se paie

Enfin, un dernier mot sur le système de vente aux enchères, qui rappellera sans commune mesure l’interface de WoW. Ici ce n’est pas en or que vous achetez vos cartes, mais en «Battle Points». Vous disposez d’une petite quantité de points au départ, que vous pouvez dépenser pour acheter des boosters ou des cartes aux enchères. A l’heure actuelle il n’est pas possible de gagner des «Battle Points» une fois votre crédit épuisé. La voie s’oriente donc vers un achat en argent réel pour pouvoir s’approvisionner. Cette méthode s’explique en partie par le fait que BattleForge ne devrait pas subir le lourd fardeau d’un abonnement payant. C’est bien, mais reste à voir le prix.
 

Article rédigé par Tedd , le

BattleForge s’invite gentiment au rang des jeux innovants en matière de gameplay, et là-dessus il peut se féliciter. En attendant le 26 mars, de nouveaux patches arrivent régulièrement avec leurs lots de nouveautés, corrections et autres ajustements. Si vous hésitez encore, alors testez la bêta ouverte, totalement gratuite, pour vous faire votre propre idée !

Commentaires