Test : Tale of a Hero

Tale of a Hero - PC

Genre : Point and Click

Date de sortie : 13 août 2009

Genre
Point and Click
Date de sortie
13 août 2009 - France
Développé par
Future Games
Edité par
Micro Application
Disponible sur
PC

Tale of a Hero est un jeu d'aventure dans la grande tradition des "je-pointe-et-je-clique". Il s'agit donc d'une aventure accessible, à la trame plutôt fouillée et au déroulement rythmé par des dialogues "écrits". Mais remplit-il pour autant tous ses objectifs ? L'histoire de ce test nous le dira...

 
 
Tale of a Hero est un jeu d'aventure. Donc, comme tout jeu d'aventure, il se doit de nous raconter une histoire, profitant de la poignée d'heures qu'on lui consacrera pour nous faire voyager, par de-là la morosité d'un quotidien parfois… morose. Tale of a Hero est un pointer-cliquer. Donc, comme tout pointer-cliquer, il se doit de nous stimuler, pour que la frustration d'être diriger soit dissimulée et ne se transforme pas en supplice. Future Games a donc pondu un jeu à dialogues, et dans cette optique, il doit obligatoirement ne pas nous endormir avec des interactions soporifiques et nauséabondes. Beaucoup de questionnements, n'est-il pas ?
 

Enrobe-moi si tu peux.

Commençons par l'enrobage. A ce niveau, Future Games ont un savoir-faire et une maitrise des fondamentaux. De beaux environnements, manquant parfois de charme mais pas de talent. En terme de design pur, on baigne dans le consensuel sirupeux. Les personnages, à commencer par notre héros, sont pour ainsi dire "complètement nazes". Sentiment malgré tout contrebalancé par une bande sonore agréable et d'excellentes voix (point noir de beaucoup de jeux). Ca commence pas terrible alors !
 

Une aventure comme une autre...

Deuxième constatation, les gars de chez Future Games ne se sont pas foulés pour nous offrir un jeu foncièrement original. Tale of a hero a tous les critères du point & click classique, que ce soit son interface, son déroulement, ses énigmes. Certes, chaque élément a fait ses preuves, mais l'odeur de réchauffé indisposera les plus habitués. Comme je le disais plus haut, le genre doit ses lettres de noblesse à la variété des scénarii qu'il propose aux joueurs. Et pour faire simple, Tale of a hero, c'est l'histoire d'un gars, Olaf de son prénom, futur héros d'une aventure dont il ne connaît encore rien, et pas moins que l'héritier d'un gars hyper trop légendaire. Mais pour l'instant, notre ami n'est qu'un pauvre pêcheur. Il ne le restera évidemment pas bien longtemps, surtout quand les prouesses paternelles rattraperont sa sage et insignifiante petite vie bien rangée. Bref, son père a tué quelqu'un certes, mais cet assassinat suscite encore aujourd'hui des rancœurs. Cours Olaf, Cours !!!
 

Où est la script, on ne pas pas continuer sans la script !!!

Le jeu se dessine comme une aventure pas géniale, qui devient particulièrement savoureuse quand elle se voit sauvée de l'oublie par une dose d'humour et de bons mots. Je ne m'attarderai pas sur la mécanique de jeu, puisque diablement classique et loin d'être irréprochable. Les lourdeurs scriptées ne permettront pas à tous les joueurs de se sentir parfaitement libres de leur action, mais rassureront les habitués du genre. Comme bien trop souvent dans ce type de jeu, on pourra se sentir emprisonné dans une conscience qui n'est pas la notre. Sentiment exacerbé quand les seules histoires, ambiances ou personnages ne parviennent à nous y extraire.
 

Article rédigé par elf , le

Vous aimez les point & click ?! Vous n'avez d'yeux que pour eux ! Alors Tale of a Hero est peut être fait pour vous. Classique dans son déroulement, il n'en demeure pas moins agréable à parcourir. En revanche, si vous ne supportiez pas le genre avant, vous ne risquez pas de découvrir une affection soudaine avec cette production. Car il ne constitue qu'un énième jeu du genre, sans la saveur d'un chevalier de Baphomet, le second degré d'un Strong Bad, la maîtrise d'un Runaway, le délire d'un Sam & Max ou l'incroyable écriture d'un Day of the Tentacle. Juste un jeu d'aventure de plus, saupoudré de quelques moins qui pourront faire l'indifférence...

Points positifs

  • L'humour
  • Une certaine maitrise...

Points négatifs

  • Où est l'âme ?
  • Le design des personnages raté
  • La mauvaise sensation de dirigisme

Commentaires