Preview : Tom Clancy's Ghost Recon Future Soldier

Tom Clancy's Ghost Recon Future Soldier - PC

Genre : Action

Date de sortie : 14 juin 2012

Genre
Action
Date de sortie
14 juin 2012 - France
Développé par
Ubisoft France
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
DS, PC, PS3, PSP, Wii, Xbox 360
Parfois appelé
Ghost Recon : Future Soldier
Site officiel
Site officiel

Prévu pour le 24 mai prochain, Ghost Recon : Future Soldier a fait l'objet d'une nouvelle présentation à Paris par Ubisoft il y a quelques semaines. Le développement a avancé à pas de géants depuis la Gamescom et nous avons été en mesure de jouer à une version très aboutie du jeu.

 
 
Le développement de Ghost Recon : Future Soldier a été assuré par les studios parisiens d'Ubisoft et le moins que l'on puisse dire, c'est que les développeurs n'ont pas chômé depuis la dernière version du code dévoilée il y a quelques mois en Allemagne. Ce qui impressionne de prime abord, ce sont les graphismes, franchement bien plus éclatant que ce qui nous avait été donné de voir jusqu'ici. C'est diversifié, détaillé... Certaines maps grouillent de vie, et réussissent à vraiment retranscrire fidèlement les lieux qu'elles copient. On pense notamment à une mission au Pakistan dont les rues bondées de voitures et de civils où vous intervenez sont particulièrement bien rendues. Il ne manquait plus que les Tuk-Tuk, que les équipes de développement se sont solennellement engagés à ajouter d'ici la version finale du jeu.
 

Mon arme a un nom et je dors avec

Lors de l'E3 2011, la présentation du système de personnalisation des armes avait fait sensation, notamment grâce à son intégration du système Kinect de Microsoft dans l'utilisation du générateur d'armes. Si on se doute bien que bouger les armes sans la manette sera sympa 5mn mais jamais transcendant, il ne faut pas que cela occulte le principe même de ce système, à savoir obtenir une arme qui nous corresponde vraiment. Ubisoft a travaillé tout le long du développement avec des équipes des forces spéciales et ils ont retenu entre autres une chose, c'est que c'est la seule unité dont chaque membre choisit lui-même l'arme avec laquelle il va remplir sa mission. Le nombre de combinaisons est absolument hallucinant puisque à terme, il sera possible de construire plus de 20 millions d'armes authentiques différentes. Par "authentiques", on ne parle pas nécessairement de combinaisons existantes dans le commerce mais plutôt de combinaisons dites plausibles, par exemple on pourra placer une visée laser sur un sniper mais il sera difficile de poser une lunette sniper sur un fusil à pompe... De quoi ravir les fans de customisation, sans pour autant que l'on soit obligé d'y passer des heures puisqu'il a été prévu de pouvoir utiliser un système de génération automatique d'armes adaptées à la mission que l'on va remplir. L'objectif de ce shooter était pour les développeurs de créer un shooter (à la troisième personne ici) où l'on est obligé de réfléchir. Il semblerait, de ce que nous avons pu en voir, que le pari soit d'ores et déjà remporté haut la main.
 

Ne dis rien je crois qu'on est suivis

Ghost Recon : Future Soldier propose un grand nombre de possibilités tactiques permettant d'aborder une mission différemment d'un joueur à l'autre. Il est bien souvent possible de pénétrer une zone en toute discrétion, en éliminant silencieusement les ennemis gênants et en progression tactiquement. Le jeu propose un système de couverture efficace, permettant notamment de passer d'un abri à l'autre en toute discrétion. Il est possible de changer son fusil d'épaule afin de pouvoir tirer depuis n'importe quelle position un ennemi placé n'importe où. Le brief de la mission vous permettra de préparer un arsenal particulier afin de l'aborder au mieux. Par exemple en fonction de la puissance des balles, de leur forme, certaines pourront passer à travers les murs pour atteindre les ennemis qui se pensent planqués derrière des plaques de béton. Lorsque vous êtes discret, votre processus de camouflage est enclenché et adopte automatiquement les couleurs du décor dans lequel vous vous trouvez. Une multitude de gadgets sont disponibles, la plupart permettant de préparer ses assauts. Visions thermiques, balayages thermiques, drones AR télécommandés de reconnaissance, grenades sensor, tout a été pensé pour encourager la réflexion dans le déroulé de la mission. Il est bien sûr possible parfois de s'en sortir de manière parfaitement bourrin, mais outre la difficulté de devoir se taper un peu tous les ennemis du niveau à la fois, il faut aussi bien souvent compter avec les renforts que les adversaires auront eu tout le loisir d'appeler pendant que vous canardiez leurs petits copains. La progression en équipe de 4 permet plusieurs tactiques, par exemple d'encercler des ennemis, de synchroniser ses tirs pour exécuter plusieurs personnes à la fois.
 

BARREZ-VOUS CONS DE MIMES

Pour bien se rendre compte des tactiques réalisables, prenons un cas concret de mission. Vous êtes en Afrique, il faut assassiner un sacré salopard de militaire local, tout en récoltant plusieurs informations importantes. Les débuts se font sous forme d'infiltration. Il faut suivre sa cible sans se faire repérer. Bien à l'abri derrière son camouflage, on le suit en passant de couverture en couverture. La vision thermique permet de voir à travers les murs la présence ennemie. Certains nécessitent une exécution afin de progresser, d'autres de s'armer de patience pour attendre qu'ils terminent leur ronde. On déploie un drone pour marquer les 4 ennemis qui nous séparent de notre but, on décide du déroulé de leurs morts afin que personne ne puisse donner l'alarme. Plus loin, les informations sont récoltées et l'on doit sortir les armes et abandonner la discrétion. On jette une grenade sensor, permettant de faire ressortir les spectres thermiques des ennemis derrière leurs abris. Si certains sont coriaces, demander à ses alliés de concentrer le tir à un seul endroit permettra d'améliorer leur efficacité. Il est assez plaisant de constater que malgré la quantité de technologies disponibles, certaines deviennent très rapidement indispensables et s'utilisent intuitivement. On pense notamment à ces grenades sensor qui permettent d'avoir toujours une vue précise de la présence ennemie qui finit par manquer lorsque l'on ne l'a pas. La difficulté se corse lorsque dans certaines missions, il faut faire attention à ne pas zigouiller les civils qui trouvent assez invariablement le moyen de courir comme des dératés sous le déluge de balles plutôt que de se cacher tranquillement derrière un mur en attendant que ça se passe.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Ghost Recon : Future Soldier fera voyager un peu partout dans le monde, à travers plusieurs dizaines de missions, et a priori une durée de vie solo d'approximativement une dizaine d'heures de jeu. Il sera possible de jouer en coopération jusqu'à 4, online ou en réseau local. Hélas, pas de mode splitté permettant d'être tous réunis sur le même canapé, à moins d'avoir 4 télés et 4 consoles. Le genre de chose qu'on trouve dans la majeure partie des salons, quoi. Une chose est sûre, à l'issue de ce hands-on, Ghost Recon : Future Soldier nous a franchement convaincu. Il est passé de jeu qu'on attendait "un peu" à jeu qu'on attend de pied ferme. Allez, vivement le 24 mai.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires