Test : Rocksmith

Rocksmith - PC

Genre : Rythme

Date de sortie : 13 septembre 2012

Alors que les jeux musicaux n'ont plus vraiment le vent en poupe et sont devenus, oserais-je dire, un peu has-been, Ubisoft lance aujourd'hui Rocksmith. Celui-ci se veut être, d'après ses développeurs et son accroche, un « authentic guitar game ». Dans Rocksmith, on joue c'est vrai, mais est-ce vraiment un jeu ?

 
 
Les jeux musicaux étant semble-t-il définitivement passés de mode, les béotiens auraient facilement pu critiquer la démarche d'Ubisoft de proposer un nouveau titre à priori dans la même veine que ses prédécesseurs. Seulement, Rocksmith promet quelque chose que les jeux n'avaient jusqu'alors pas vraiment proposé (à l'exception de RockBand 3, mais là encore les choses étaient un peu différentes), à savoir apprendre vraiment quelque chose. Rocksmith est sorti l'an dernier aux US (période relativement similaire) et s'est trouvé être la 3e meilleure vente de la société pour Noël, ce qui est une véritable performance tant le public ciblé du soft est restreint. On nous annonce que nous n'allons pas simplement savoir glisser des doigts très vite sur les touches colorées du manche en plastique d'un reproduction de Fender, mais savoir véritablement jouer de la guitare. Ce qui tombe bien dans cette histoire, c'est que j'ai moi-même récemment revendu tous mes instruments en plastique pour m'offrir une vraie guitare (oui, cet article risque d'avoir une vue bien plus subjective qu'à l'accoutumée, forcément). Oui, je me suis mis à la gratte pour mes 30 ans. J'entends d'ici les psychologues de zinc décrire l'acte comme un refus du temps qui passe, une pré-crise de la quarantaine se caractérisant non pas par l'achat compulsif d'une voiture de sport ou la conquête d'une jeune naïade mais par le début d'un hobby que, comme tout le monde, j'aurais dû commencer à 15 berges, t-shirt Nirvana sur le dos et pétard au bec. Mais le fait est que Rocksmith tombait foutrement bien et, après 3 mois de douleurs digitales sur les cordes de ma guitare folk, je suis passé à mon nouveau prof, Rocksmith.


Rocksmith - Beginner par GameHope
 

Ah moi je sais jouer "Jeux Interdits" !

Il faut aussi savoir une chose, mon prof de guitare sèche se nomme Youtube. Je ne sais pas lire une partition, je comprends à peine une tablature mais j'étais psychologiquement prêt à accepter que mes cours de guitare se fassent devant un écran, sans personne pour me dire « place correctement tes doigts boudinés sur les cordes ! ». Non, Rocksmith est un professeur tout ce qu'il y a de plus sympathique mais n'a pas les yeux au dessus de vos mains, et c'est là peut-être son seul vrai défaut. Rocksmith se joue avec une vraie guitare électrique. Alors c'est vrai, c'est un budget, mais on parle de véritable instrument ici, et non de quelque chose qui, débranché de votre console, ne sert surtout qu'à prendre beaucoup trop de place dans votre petit appartement. Le premier trait de génie de Rocksmith, c'est donc bien sûr d'avoir rendu compatible toutes les guitares électriques du marché avec son titre. A l'aide d'un câble spécial, le fameux « Real Tone », votre console fait maintenant office d'ampli (mais aussi de pédale wah wah, et tout autre modulateur de son et effets...). Autre accessoire compris dans la boite, qui aurait pu rester anecdotique mais qu'on a trouvé génial : les petits stickers numérotés. Sur le manche de la guitare, il y a des petits points blancs sur le côté. Ce sont des repères afin de savoir, par exemple au deuxième point, que vous êtes sur la 6e case de la guitare. Mais lorsque l'on débute, difficile de vraiment se repérer. Ces petits stickers ont pour but bien sûr de prendre la place des petits points et de ne pas être perdu. Un seul coup d’œil permet de repérer la case dont on a besoin pour se repérer, jusqu'à ce que l'on soit un suffisamment bon musicos pour se repérer aveuglément sur le manche.
 

Ah ouais, toi aussi tu sais faire "Come as you are" ?

Une fois seul devant votre écran, guitare entre les mains, vous pouvez commencer votre entraînement. Il faut savoir que maintenant que vous jouez de la vraie guitare, vous allez apprendre la vraie douleur. A vous les étirements de doigts contre-nature pour pouvoir jouer un simple do, à vous la corne sous l'index et le majeur. Les cordes sont de différentes couleurs à l'écran et les frètes sont numérotées. On déchiffre relativement rapidement comment jouer, sans compter que lorsque vous effectuez votre note, des indications apparaissent à l'écran pour vous remettre sur la bonne route s'il le faut. Par exemple, si vous êtes sur la bonne corde mais une case trop loin, une flèche apparaîtra pour vous indiquer qu'il faut vous déplacer. La progression à Rocksmith se fait de manière classique, à savoir que vous débloquez en solo les chansons 2 par 2. Vous les répétez, et lorsque vous scorez suffisamment chacune, vous pouvez les jouer en concert et passer aux deux suivantes. Mais ce qui est vraiment intéressant, c'est la manière d'apprendre. Vous pouvez aborder une chanson de 3 manières différentes : Combo fondamental, où vous ne jouez que des notes, Combo accords, où vous ne jouez que des accords et Combo Fondamental + Accords où, comme son nom l'indique... Là où le jeu est très intelligent, c'est que lorsque vous jouez, le niveau s'adapte à vous. Plus vous réussissez de notes, plus la chanson se corse. Si au contraire vous ne voyez pas le jour, on essaiera de vous préserver au maximum en retirant des notes jusqu'à ce que vous réussissiez tout. Les Rocksmith Points, que vous remportez à mesure que vous battez des records, permettent de débloquer pas mal de contenu comme des guitares, des effets de son, etc.


Rocksmith - Expert par GameHope

Apprendre à jouer de la guitare sans professeur a les défauts que l'on peut imaginer, comme apprendre le solfège ou avoir un retour direct, clair et précis sur ses erreurs, mais cela a aussi curieusement ses qualités. Par exemple, apprendre en regardant un écran permet de prendre rapidement de bonnes habitudes pour le placement des doigts à l'aveugle puisque l'on arrête de regarder ses mains sans cesse. Pour apprendre certains mouvements, des mini-jeux (7 en tout) ont été pensés, avec par exemple la chasse au canard où il faut tirer les coins-coins en pinçant la bonne corde aussi rapidement que possible. Des mini-vidéos ont aussi été pensées pour donner des astuces et des techniques pour réussir certains mouvements. Rocksmith propose une tracklist propre, d'une cinquantaine de titres. On retrouve des classiques du rock d'un peu toutes les époques, de Nirvana à Muse en passant par Franz Ferdinand ou Eric Clapton. Et le résultat ?
 

Je veux jouer avec les dents et mourir étouffé dans mon vomi

Après 3 mois d'entraînement plus ou moins intensif, je suis parvenu à maîtriser quelques morceaux à ma grande surprise. J'avais déjà quelques notions, mais les progrès sont vraiment conséquents. Et le vrai plaisir dans cette histoire, c'est le fait de pouvoir débrancher la guitare et continuer à jouer même une fois la console éteinte. Malgré la possibilité de brancher une seconde guitare, ne vous méprenez pas : Rocksmith n'est pas du tout un party-game. En fait, selon moi, Rocksmith n'est même pas vraiment un jeu. C'est un vrai logiciel d'apprentissage de la guitare, extrêmement ludique certes, et une démonstration formidable de l'utilisation dérivée que l'on peut faire des consoles de jeu actuelles. Après avoir essayé de nous faire perdre du poids sans véritable succès, nous avoir fait mimer quelques activités avec une fidélité gestuelle toute relative, je peux dire aujourd'hui une chose : ma PS3 m'a vraiment enseigné quelque chose. Attention, on apprend souvent des tas de trucs en pratiquant les jeux vidéo, mais pas grand chose qui ensuite puissent servir en dehors de son écran. Bon, de là à dire qu'il est utile de savoir jouer de la guitare, c'est un autre débat qu'il ne convient pas forcément de tenir ici, mais avoir quelques accords dans sa manche POURRAIT peut-être faire chavirer le cœur d'une gonzesse un soir d'été au bord de la mer. Et Dieu sait que les geeks en ont besoin. Sachez enfin que Rocksmith avec son fameux câble Real Tone est vendu au prix de 80e, et que le pack comprenant une vraie guitare électrique est affiché à 200e. Un véritable investissement, mais vraiment une bonne affaire compte tenu de la qualité de l'instrument et du prof virtuel qui l'accompagne.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Rocksmith est probablement une des innovations vidéo-ludiques les plus intéressantes de ces dernières années. En réalité, c'est même, malgré son caractère indéniablement ludique dans son approche, loin d'être un jeu vidéo. Mais une chose est sûre, Rocksmith, ça marche. On peut véritablement débuter la guitare et apprendre beaucoup du titre. ROCK AND ROLL.

Points positifs

  • L'apprentissage véritable de la guitare
  • La difficulté qui s'adapte au niveau du joueur en permanence
  • Les mini-jeux, pour une maîtrise plus ludique
  • Quelques titres géniaux à apprendre...

Points négatifs

  • ... Mais d'autres choix de chansons un peu discutables
  • Des tablatures parfois un peu difficiles à saisir au début

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires