Test : Mad Riders

Mad Riders - PC

Genre : Course de quads

Date de sortie : 30 mai 2012

Genre
Course de quads
Date de sortie
30 mai 2012 - France
Développé par
Techland
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
PC, PS3, Xbox 360

Mad Riders arrive sur les plateformes de téléchargement en ligne pour vous permettre de vous adonner aux joies du quad vidéoludique. Les avantages : pas de boue qui vous saute au visage, pas de dérapages douteux et surtout la possibilité de faire le fou comme pas permis sur vos engins. Mais au-delà de ça quel intérêt ?

 
 
Le quad sur consoles, ce n’est pas le genre le plus développé. On note, malgré tout, les essais plus ou moins heureux de Pure et de Nail’d dernièrement. Mad Riders n'est malheureusement pas un must malgré un esprit qui se veut un peu fou. Car c'est de la pure arcade. Vous atteindrez des vitesses folles, ferez des cascades improbables et effectuerez des dérapages qui seraient synonymes de mort dans ce bas-monde. Aussi appréciée soit-elle, cette folie aurait pu être poussée plus loin. Le jeu reste en effet très classique et il lasse assez vite.

Mad Riders offre pourtant un contenu important. Surtout pour un jeu téléchargeable à 10 euros. Le titre propose, en effet, pléthore de circuits, de quads et de pilotes. Il y a même un choix important pour peinturlurer son véhicule de toutes les couleurs. Il y a aussi 5 types d’épreuves disponibles : course, arène (une course avec des checkpoints qui apparaissent petit à petit), contre la montre, fantôme et cascade. En solo, vous pourrez les parcourir directement ou dans un mode tournoi où il faut engranger des étoiles pour passer au tournoi suivant. Un mode multjoueur online est aussi au programme. Le seul problème sera l’absence d’un multijoueur en écran splitté. Les courses folles de quads s’y prêtent plus que bien.
 

De toute les matières, c’est le quad qu’elle préfère…

Mais, malgré tout cela, la lassitude se pointe très vite. Les tracés des courses sont assez fous et variés cependant. Il y a même plusieurs routes possibles, et la possibilité de débloquer des raccourcis en dégotant des jetons est bien vue. Il y aussi plusieurs cascades à faire pour gagner du boost. Rien n’y fait, l’ennui est bien là. La faute à de grosses erreurs de goûts. Prenons les décors : de la jungle exclusivement. L’impression de parcourir la même course est ainsi bien présente. Et ce n’est pas la vague apparition de ruines ou d’un village en bord de mer qui va changer grand chose. De plus, force est de constater qu’on a fait mieux que la jungle pour comprendre ce qui se passe à l’écran. On distingue difficilement les virages malgré les flèches indicatrices. On a du mal à voir les obstacles sur la route comme les pierres ou les arbres.

Mais si le problème ne venait que de la jungle… Les développeurs ont trouvé la bonne idée de projeter de la terre éjectée par le quad sur l’écran. Ça aurait pu être marrant, c’est plutôt gênant. Et ajoutez à cette confusion générale la présence des jetons (de boost ou de raccourcis) sur la piste. Ils bloquent la vue et vous feront rater un virage ou un tremplin plus d’une fois. Mais la cerise sur le gâteau vient d’un système de respawn programmé avec les pieds. Mad Riders étant un jeu un peu foutraque, vous vous retrouverez souvent dans le vide. Auquel cas, le titre vous fera réapparaitre sur la piste. Normal. Le problème, c’est qu'il vous fera respawner pour un oui ou pour un non. Cela vous handicapera souvent, vous faisant perdre la première place plus d’une fois. Vous touchez une barrière. Respawn. Vous tombez un peu de travers. Respawn. Vous sortez un chouïa de la piste. Respawn. Déjà, c’est une belle blague bien frustrante. Mais il est arrivé de voir le quad coincé quelque part sans que le respawn ne s’effectue. Bref, le jeu devient assez antipathique à cause de cela.

Pour ce qui est de la réalisation, elle est honorable pour un titre en téléchargement. Les graphismes sont un peu grossiers. Mais, en course, il est possible de passer outre. Le vrai problème pourra être le côté un peu bruyant du jeu. Le bruit du moteur mélangé aux bruitages des jetons et à la musique, sans compter la voix qui répètera « Sidewinder » pourra vite taper sur le système.
 

Article rédigé par Neo , le

Mad Riders aurait pu être un jeu sympathique avec un contenu honorable et une folie rafraichissante. Mais il cumule les problèmes qui font que l'expérience devient assez vite frustrante. En tête desquels le système de respawn un peu tatillon qui fera perdre plus d'une course. On regrettera aussi le manque de variété des décors : de la jungle qui rend les circuits très confus. Et le manque d'un multjoueur en écran spiltté est un autre défaut. A moins d'être désespéré de jouer au quad sur console, il faudra éviter ce jeu.

Points positifs

  • Du contenu impressionnant pour un titre online
  • Un esprit un peu foutraque
  • Des tracés sympathiques

Points négatifs

  • Des décors peu variés et troublants
  • Le système de respawn le plus handicapant du monde
  • Un jeu bruyant dans le mauvais sens du terme
  • Les projections de terre sur la caméra
  • Pas de multi en écran splitté

A propos de l'auteur

Neo

Neo

29 ans | L'élu des gamers

Après avoir détruit la matrice, Neo s'est dit « Pourquoi pas bosser sur GameHope ? ». Un nouveau défi pour l'élu. Après sa victoire incontestable, le monde réel lui paraissait fade et il est retourné dans le virtuel. Il est d'ailleurs en permanence branché à une PS3 en intraveineuse. Egalement passionné de cinéma, on le reconnait à ses yeux injectés de sang à force de passer des heures devant les écrans. Il a malgré tout réussi à apprendre à écrire et, afin de devenir le prochain Victor Hugo, expose sa prose sur GameHope.

Contacter

Commentaires