Preview : Might & Magic Raiders

Might & Magic Raiders - PC

Genre : RPG dessiné

Date de sortie : Début 2014

Statut
Abandonné
Genre
RPG dessiné
Date de sortie
Début 2014 - France
Développé par
Ubisoft Chengdu
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Les Digital Days d'Ubisoft furent l'occasion pour nous de voir certains des titres free-to-play annoncés à la Gamescom. Parmi lesquels on trouvait Might & Magic Raiders. Voici nos premières impressions.

 
 
Pour situer le titre par rapport à la chronologie de la saga, sachez que les événements qu'il narre se déroulent avant ceux de Might & Magic Heroes VI, le dernier volet solo de la saga. La ville de Hammerfall est confrontée à des attaques de démons toujours plus fréquentes. Les habitants recrutent alors des raiders pour y remédier. Et c'est là qu'on entre en scène. Le titre se divise en livres, eux-mêmes divisés en chapitres, ces derniers correspondants aux raids. Pour l'instant, quatre livres sont prévus, mais le développeur présent nous a confié espérer pouvoir en ajouter régulièrement. Les raids, d'une durée de 20 à 30 minutes en moyenne, se présentent sous la forme d'un hack'n slash, avec système de loot aléatoire et tout le toutim. Les ennemis lâchaient régulièrement des cristaux de sang de dragon. Ces derniers ont des propriétés magiques et peuvent être utilisés en combat ou à la forge pour renforcer l'équipement.
 
 
Les joueurs pourront choisir entre quatre classes : le croisé, l'assassin, le mage et le tank. Chacune d'entre elles a ses propres caractéristiques et capacités. La démonstration s'est concentrée sur le croisé. Polyvalent, il peut lancer, entre autres choses, des sorts de zone pour soigner ses alliés, et ne craint pas d'aller au corps-à-corps. Le jeu intègre bien sûr un système d'expérience. À chaque montée de niveau, le joueur peut distribuer les points à différents attributs comme la force, l'intelligence ou la sagesse. Mais il est également possible de choisir entre deux voies pour distribuer vos points automatiquement. Pour ce qui est des arbres de compétences, chaque classe dispose de deux arbres.
En développement depuis 2009, le titre est déjà techniquement propre. Le look cartoon est réussi et les animations sont fluides. On a pu voir un sort changer la nature du sol et y faire pousser des plantes qui bloquent les mouvements ennemis, le tout étant parfaitement fluide.
 

Article rédigé par pattoune , le

Plutôt engageante, la démonstration à laquelle nous avons pu assister a mis en évidence les atouts que le titre peut faire valoir, à commencer par le respect de l'univers de la saga. Seulement, il n'est pas dit que cela suffise à faire oublier les ténors du genre, Diablo en tête.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires