Preview : Age Of Mythology

Age Of Mythology - PC

Genre : Stratégie en temps réel

Date de sortie : Novembre 2002

Genre
Stratégie en temps réel
Date de sortie
Novembre 2002 - France
Développé par
Ensemble Studios
Edité par
Microsoft Games
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Après Age of Empires et Age of Kings, voici Age of Mythology, le troisième jeu de Ensemble Studios. Le principe est le même, c'est un jeu de stratégie, mais, cette fois, c'est en 3D ! La beauté des graphismes par rapport à l'ancienne version est vraiment frappante.

 
 
Les Age of Empires, vous connaissez : vous devez accomplir des missions seules ou des campagnes entières, en vous appuyant sur trois axes principaux : les villageois nécessaires aux constructions et aux récoltes de matières premières, l'armée et la religion. Pour la troisième version, c'est pareil, sauf que c'est en 3D, que c'est plus beau, plus fin, mieux proportionné entre les personnages et les bâtiments, etc.
 

Quelques nouveautés

Dans Age of Mythology, la religion sera bien plus présente, ainsi que la magie : on trouvera des dieux, des trolls, des griffons, des géants, etc. Cela ne se réduira tout de même pas à ça : c'est dosé juste comme il faut, juste de quoi faire plus vrai pour cette époque. En effet, les gens croyaient à tout ça avant...
Ce nouveau volet est tout de même assez ressemblant par rapport à Age of Kings : on part d'un petit village, et on construit, on se développe, jusqu'à ce que cela devienne un empire, tout en explorant la carte et en dominant vos rivaux. Rien que ça ! Pour vous aider dans votre tâche, vous aurez des dieux prêts à vous aider, qui pourront bénir vos troupes, ou vous en envoyer de nouvelles, ou même détruire vos ennemis avec du feu.
 

De nouveaux graphismes

La principale modification est la 3D : il faut pouvoir modifier les reliefs, modéliser les unités en 3D, les bâtiments, etc. On parle même de qualité photo... Est-ce vrai ? Remarquez, on ne peut pas savoir, il n'y avait pas d'appareil photo à cette époque ! Aha ! Aha ! Aha ! (Il fallait que je sorte au moins une blague vaseuse, parce que cela faisait longtemps, c'est donc chose faite.) Il est vrai que le réalisme est assez poussé : les unités, en passant sur un terrain sablonneux ou neigeux, laissent des empreintes de pas. De nouveaux animaux feront leur apparition, encore une fois pour faire plus réel : on ne se limite plus à des crocodiles, des lions, des gazelles et des éléphants, mais plutôt à des ours, des girafes, des zèbres, des hippopotames, des girafes, sans oublier tous les anciens, évidemment.
Pour accroître le réalisme, les programmeurs ont inclut le jour et la nuit, avec entre temps le lever et le coucher du soleil. Si on change de point de vue, les ombres apparaîtront toujours à l'opposé du soleil, comme en réalité ! De même, le soleil se lève à l'Eest et se couche à l'Ouest. Autre détail qui a son effet : quand un éclair frappe un bâtiment, les traces laissées par la foudre apparaiseent pile poil là où la foudre a touché.
 

Une part plus importante accordée à la mythologie

Au début de votre mission, vous devrez choisir un des trois dieux que votre civilisation peut honorer. Ce dieu vous servira ensuite de protecteur. Chaque dieu pourra vous donner une sorte de bonus qui vous sera fortement utile.
Toujours selon la civilisation que vous avez choisie, vous pourrez, soit avoir un héros dès le début, soit en créer un, et vous pourrez l'améliorer. Mais au fait, c'est quoi un héros ? Un héros est une unité bien plus puissante que les autres, un peu comme dans Warcraft 2. Pour éviter que Age of Mythology tourne en jeu de rôle, les héros ne pourront pas acquérir d'expérience.
Par ailleurs, la Faveur est la nouvelle ressource dans Age of Mythology : cela servira à accéder à des fonctions mythologiques. Pour en acquérir, vous devrez construire des temples. Cela servira notamment à invoquer des créatures mythologiques comme les minotaures, les cyclopes, les trolls, les géants, etc. Elle servira aussi à utiliser la puissance des dieux et leurs pouvoirs. Pour utiliser le pouvoir d'un dieu, votre héros doit être très près de la cible, puisque tous les pouvoirs des cieux ne sont actifs que sur les zones proches de votre héros.
 

La simplification du gameplay

Au lieu d'avoir quatre âges, il n'y en aura que trois : le premier et le deuxième seront regroupés en un seul, ce qui vous donnera plus d'options dès le début de la partie. Les unités seront indépendantes des âges, c'est-à-dire que si vous avez les ressources nécessaires à la création d'un char dès le premier âge, vous pourrez le construire, alors qu'avant, on devait attendre le troisième ou le quatrième âge. De plus, il n'y aura qu'un type de bateau par civilisation, qui changera de fonction selon les unités que vous ferez monter à l'intérieur : si vous faites monter des archers, cela deviendra un bateau de guerre, si vous y mettez des armes de siège telles que des catapultes ou des balistes, cela deviendra un navire de siège, etc.
Le mode multijoueur est toujours là, mais en plus facile, en plus innovant, en plus, en plus... hum... bref, ce sera mieux !
 

Article rédigé par Colonel Zourzil , le

Inutile de vous dire que Age of Empires 3 est attendu avec impatience par tous les fans. Les améliorations que devraient apporter ce titre relançeront sûrement l'intérêt que le public porte à cette série. Courage, il n'y a plus qu'un an d'attente...

Commentaires