Preview : Call of Duty : Ghosts

Call of Duty : Ghosts - PC

Genre : FPS annuel

Date de sortie : 05 novembre 2013

Call of Duty : Ghost était de la partie à la Gamescom lui aussi. Difficile de passer à côté d'une petite preview du multijoueur qui vous attend d'ici le 5 novembre prochain sur Playstation 3, Xbox 360 et PC, et puis un petit peu plus tard sur Xbox One et PS4.

 
 
Attendu comme le messie, à la différence près qu'il vient avec certitude tous les ans, le nouvel opus de la série Call of Duty, sobrement intitulé « Ghosts », s'est laissé approcher lors d'une courte preview en Allemagne. C'est plus précisément son mode multijoueur qu'il nous a été donné de tester durant une trentaine de minutes. Bon, avouons-le tout de suite, on a pas mal servi de cible à tout le monde mais on a bien rigolé quand même.
 

Un multi qui a du chien

Quelques faits tout d'abord, à propos du multijoueur de Call of Duty : Ghosts :

7 nouveaux modes multijoueur
14 nouvelles cartes
20 nouveaux Killstreaks (les bonus de série de victimes)
Un mode coop' jusqu'à 6 joueurs (Squads)
30 nouvelles armes
Une mode création de personnages permettant de réaliser 20 000 combinaisons différentes, dont la possibilité d'incarner le sexe féminin et ainsi avoir une meilleure excuse pour perdre (Roooooh je vais me faire pourrir encore moi).
Etc (Une appli pour être toujours connecté, un mode « guerre des clans » avancé...)

Les parties auxquelles nous avons participé se jouaient sur PC, avec une manette Xbox One. Graphiquement, il y a une différence évidente entre le moteur un petit peu vieillissant des anciennes moutures et celle-ci. Le gap est notable, certes, mais ce n'est pas forcément le titre qui se démarquera le plus de ce côté-là. Le fait est que les graphismes sont plus propres, polishés et les cartes nous ont semblé plus à même d'établir des stratégies propres à chaque joueur. Des tas de recoins, de chemins différents, de planques, d'endroits particulièrement bien pensés pour s'étriper, devraient ravir les fans de la première heure du soft.
 

Ouaf

Nous avons joué à 2 modes en particulier, le mode « Compte à Rebours » et « Rechercher et Secourir ». Ce dernier propose un Team Death Match où le but était de poser des bombes pour une équipe, et pour l'autre de défendre. Mais lorsque vous mourrez, votre TAG reste sur votre cadavre. Si un de vos alliés s'en empare, il vous permettra de respawner et ainsi reprêter main forte à l'équipe. Si en revanche c'est un ennemi qui le ramasse sur votre corps fumant, il vous condamne à errer dans les limbes jusqu'à la prochaine manche. Cela permet effectivement d'avoir une chance de moins s'embêter si on est ressuscité mais avouons-le franchement, dans la partie qu'il nous était donné de jouer, il n'y avait pas grand monde pour nous secourir. La bonne nouvelle c'est que, même si ce n'est certainement pas grâce à moi (et peut-être même devrais-je dire malgré moi) on a gagné contre l'équipe de Poischich, de GameKult. Comment ça vous vous en branlez ? On en retient un mode plutôt sympathique dans l'ensemble, qui, même s'il ne renouvellera pas forcément grand chose sous le soleil de Call of, contribuera à agrandir l'éventail de modes disponibles pour cette nouvelle mouture.
 

Royal Canin

Plus rock'n roll, le mode « Contre à rebours ». Le principe est assez rigolo puisque dès votre premier frag, votre temps est compté. Vous amassez des bonus, des killstreaks et de nouvelles capacités de déplacement à chaque meurtre, mais le compteur tourne et dès qu'il affiche zéro, vous explosez sans autre forme de procès. La bonne nouvelle, c'est que vous pouvez retarder votre mort en dézinguant d'autres joueurs. Un petit peu comme des checks points, ils auront pour effet de vous offrir quelques poignées de secondes de plus. L'horloge maintient la pression, et c'est une nouveauté très convaincante que ce mode à la sauce « Crank ». Un mode qui fait monter l'adrénaline et qui permettra de rafraîchir un peu l'expérience Call of entre deux parties plus classiques.
Il semble aussi qu'une arme en particulier soit la star de l'armurerie de Call of Duty : Ghosts, le fusil Marksman. Cheaté ? Peut-être, ce seront aux joueurs d'en juger avec le temps mais celui-ci est équipé d'un double scope, permettant de zoomer un petit peu comme un sniper, tout en laissant la possibilité d'avoir une vision périphérique. Les avantages du sniper combinés à ceux d'un fusil d'assaut, pourquoi pas, non ?
 

Article rédigé par JoKeR , le

Le multijoueur de Call of Duty : Ghosts n'est certainement pas celui qui révolutionnera le genre, ni même la série. Il consolide ses bases, ajoute encore et toujours plus de contenu pour varier l'expérience multi à coups de personnalisations très avancées, nouvelles épreuves et autres bonus et avantages. Et même si l'on se doute qu'il s'attirera probablement les foudres du milieu professionnel, critiquant son manque de prise de risques, il est très probable que l'efficacité de la formule une fois encore soit au rendez-vous avec les joueurs.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires