Preview : Batman : Arkham Origins

Batman : Arkham Origins - PC

Genre : Action/aventure

Date de sortie : 08 novembre 2013

Genre
Action/aventure
Date de sortie
08 novembre 2013 - France
Développé par
Warner Bros Montréal
Edité par
Warner Bros. Games
Disponible sur
PC, PS3, Wii U, Xbox 360
Modes de distribution
Boutique

Après deux succès incontestables avec Rocksteady, la série des Batman passe maintenant entre les mains d'un studio de développement interne à l'éditeur, Warner Games Montreal. Les fans de la première heure flippent nécessairement, à tort ou à raison ?

 
 
Batman Arkham Origins est donc le troisième et probablement dernier épisode des aventures de l'homme chauve-souris sur nos consoles actuelles. Celui-ci se situe chronologiquement avant les deux premiers opus et place le Dark Knight dans une situation plutôt délicate puisqu'un nouvel ennemi nommé Black Mask, patron de la pègre de Gotham City, a décidé de mettre sa tête à prix pour la coquette somme de 50 millions de dollars. Cette offre est valable une nuit, et une seule. L'offre est intéressante, alors les criminels de Gotham, des plus bidons aux plus coriaces, se précipitent à ses trousses. Aux commandes de Batman, nous avons arpenté la ville de la même manière que précédemment, c'est à dire sur les toits à grand recours de grappin. Graphiquement, pas vraiment de différence notable, si ce n'est que le héros semble un peu plus "bad-ass" qu'auparavant. Pas très bien rasé et passablement agacé, il semble que cette histoire de chasse à l'homme ait vraiment rendu la chauve-souris bougonne.
 

Tininininininininininininininin Batmaaaan

Nous avons eu l'occasion de botter les fesses de quelques quidams qui, on se demande un petit peu comment, se sont imaginés pouvoir toucher la récompense sans être des supers-vilains. L'occasion de renouer avec le système de combat efficace de la série, basé sur les esquives, les contres et les combos, resté similaire en tous points. En revanche, deux nouveaux types d'ennemis nous ont été introduits. Les premiers, très costauds, portent des armures et il faudra les défaire de celle-ci pour pouvoir espérer les mettre k.o. Les seconds, plus fins et visiblement experts en art-martiaux, ont la fâcheuse habitude de pouvoir contrer vos contres. Il sera donc moins évident d'enchainer des combinaisons avec ceux-ci puisqu'il vous faudra répondre à leurs contres par d'autres contres sous peine d'être puni. Ces pratiquants d'arts martiaux sont un ajout sympathiques et original, permettant que le contre ne soit pas aussi efficace et impitoyablement punitif qu'auparavant. On regrettera éventuellement que finalement, le fait qu'ils apparaissent avec un skin différent fait que l'on sache qui est susceptible de nous contrer. Doter un petit peu tous les ennemis de cette capacité permettrait d'être moins certain de l'issu d'un combat contre n'importe qui. Mais le fait est que le bestiaire est un peu plus rafraîchissant qu'auparavant, même si l'on espère que d'autres salopards viendront encore enrichir le gameplay.
 

Fille de l'air

La démo nous a permis de découvrir un nouveau gadget de Batman, le Claw. Cet objet est un genre de grappin permettant au héros de relier deux points entre eux et les faire se rencontrer, grossièrement. Relier deux points dans la pièce permet de créer un pont pour funambule afin d'offrir une nouvelle position stratégique sur une scène à Batman. Mais relier, par exemple, une gargouille à un ennemi le fera automatiquement finir les pieds attachés et la tête en bas. On peut aussi attacher deux personnes entre elles et les faire se rencontrer violemment, afin de les étourdir un petit moment. Enfin, il sera possible d'attacher, par exemple, un bidon d'essence et le lier à un quidam pour lui faire péter sur la tronche. Bien entendu, pour utiliser cette capacité, vous devrez bien vérifier qu'aucun obstacle n'empêche les deux points de se relier.
 

Columbatman

Dernière feature introduite par cette démo, le mode enquête. Si auparavant, Batman en mode prédateur pouvait par exemple, retrouver des traces de pas, ses capacités de détective sont ici décuplées. Il pourra en effet reconstituer les scènes de crimes pour en comprendre les tenants et les aboutissants. Ici, nous avons vu un hélicoptère s'écraser sans tellement comprendre pourquoi. Nous avons donc commencé par inspecter la carcasse du véhicule et le cadavre de son pilote. Analyser cela permettait de simuler la chute de l'hélicoptère en image et donc de remonter un petit peu dans le temps. Nous avons donc été voir ce qui était arrivé à l'hélico et avons réalisé qu'il avait été touché au niveau du rotor par un projectile. Il est possible de faire des retours et avances rapides pour reconstituer les choses et en s'arrêtant au bon endroit, nous avons pu voir la trajectoire de la balle qui l'a touché. En suivant cette même trajectoire, nous avons été mené jusqu'au tireur, déjà mort. Nous avons conclu qu'un second tireur était embusqué, etc. Le mode est sympathique et ajoute un vrai plus à l'aventure, à voir par la suite si les enquêtes proposées seront pertinentes et sauront se renouveler. Ah au fait, nous avons rencontré Bane et le Joker, plus diabolique que jamais, mais la démo s'est arrêté juste après nos retrouvailles. Dommage non ?
 

Article rédigé par JoKeR , le

Batman Arham Origins semble plutôt bien parti. La réalisation est à la hauteur des précédents opus et ne montre pas d'évolution graphique majeure, et les fondations mises en place par Rocksteady n'ont pas bougé d'un ïota. En revanche, les ajouts tels que le mode enquête pouraient donner à Batman une nouvelle dimension intéressante si elles sont un peu plus poussées. Les nouveautés sont pour le moment sympathiques mais un petit peu timides, on espère que Warner Games Montreal offrira encore quelques intéressants ajouts d'ici la sortie du titre afin de lui offrir le même succès qu'à ses prédécesseurs.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires