Preview : Wolfenstein : The New Order

Wolfenstein : The New Order - PC

Genre : FPS

Date de sortie : 20 mai 2014

Annoncé depuis quelques temps sur PC, PS3, PS4, Xbox 360 et Xbox One (ouf !), Wolfenstein The New Order était présent à l'E3 sur le stand de Bethesda lors d'une présentation faite par les développeurs, et dans une version jouable.

 
 
Sorti il y a déjà une vingtaine d'années, Wolfenstein 3D a été le précurseur du FPS. Vous incarniez un mec en vue subjective, équipé de plusieurs armes, et qui devait dégommer des nazis et autres boss, le tout en gérant sa santé et en récupérant des munitions. Depuis, les fondements du FPS sont toujours là, et c'est toujours avec intérêt que l'on suit l'évolution de cette licence, bien que les développeurs à l'origine du projet ne soient plus impliqués.
 
 
Dans la rapide présentation qui nous a été faite avant de mettre la main sur un pad 360, on nous explique que les développeurs ont voulu éviter de rester dans l'habituel carcan FPS, à savoir des armes, des monstres et des niveaux à enchaîner bêtement, et qu'ils ont voulu renouveler la série en la positionnant sur un créneau action-aventure avec une bonne dose de shoot. Ainsi, vous serez impliqué dans l'histoire et vous pourrez désormais prendre des décisions qui influenceront le cours de la partie. A ce stade, nous ne savons pas dans quelle mesure, mais comme les développeurs sont à l'origine de l'excellent Chronicles of Riddick, gageons qu'ils aient plus d'un tour dans leur sac.
 
 
Les développeurs ont voulu nous donner un exemple concret en nous montrant une séquence de gameplay. Vous êtes dans un train, et une courte cinématique en vue subjective façon ID Software vous place le contexte : un mech, deux nazis, et sur la table en face des nazis, un flingue et des cartes. Les nazis veulent vérifier que vous êtes de sang pur et vous font passer un test. En gros, vous pouvez soit choisir des cartes, ce qui leur permettra d'évaluer votre profil et vous laisser en vie ou non, ou bien vous pouvez prendre l'arme posée sur la table et tenter de les buter. On vous avertit que si vous faites ce dernier choix, les nazis seront plus rapides que vous et vous refroidiront. Durant la présentation, les développeurs ne nous ont montré qu'une seule issue, visiblement quand on choisit les bonnes cartes. Que se serait-il passé si vous aviez pris le flingue ? La réponse nous aurait donné une idée de la flexibilité du scénario, bien qu'il soit probable que vous vous fassiez buter et que vous deviez recommencer à la précédente sauvegarde.
 
 
Concernant le scénario, vous incarnez le même personnage que dans les jeux précédents, mais l'histoire se situe un peu après, quand les nazis ont gagné la guerre. Forts de cette victoire, ils ont mis au point tout un tas d'inventions militaires, comme des robots et des armes surpuissantes, peut-être trop car l'une d'entre elle est susceptible d'anéantir l'humanité. Votre objectif sera donc de les empêcher de faire des conneries et de leur foutre une bonne raclée. L'histoire introduira des éléments surnaturels, comme on a déjà pu en voir dans les précédents volets.
 
 
L'arsenal passe à la vitesse supérieure par rapport aux précédents épisodes, et est composé d'armes vraiment bourrines. On aura par exemple à notre disposition un laser snipper, un lance-grenades, et vous avez même la possibilité de tenir deux fusils mitrailleurs en même temps ! Avec un équipement pareil, on se croirait davantage dans Quake que dans le Wolfenstein d'origine. A noter la présence d'une arme envoyant une sorte de rayon laser permettant de découper certains éléments du décor comme du grillage. Une fois découpé, vous pouvez passer à travers le trou ainsi créé. Cet aspect est plus sympa que la classique grille que l'on détruit et qui disparaît tout simplement.
 
 
Dans la démo montrée par les développeurs, les graphismes ont l'air plutôt jolis, bien qu'on soit loin d'une révolution graphique. C'est propre, mais ça sent le réchauffé. Pad en main, c'est la même impression qui se confirme, mais espérons que la version next-gen (et PC) ait d'autres atouts dans leur sac. Côté gameplay, la démo montrait une séquence de shoot absolument classique et qui n'a rien à voir avec le jeu d'action-aventure décrit par les déeloppeurs. On décanille tout ce qui bouge sans se poser de questions, on saute sur des rochers, on passe à travers une grille... Classique. Nous avons constaté de nombreux bugs de collision et de conception des niveaux, le développement semble à un stade moins avancé qu'il n'y paraît. Espérons que ces défauts soient corrigés d'ici la sortie, car l'ensemble est pour l'heure assez décevant.
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Cette première présentation de Wolfenstein New Order ne nous a pas laissé un souvenir impérissable. Nous avons remarqué un véritable écart entre l'annonce des développeurs de faire de ce nouvel épisode un jeu d'action/aventure, et la démo qui ne montrait qu'un FPS de plus, très bourrin, mais au gameplay assez bancal. Espérons que les développeurs nous réservent quelques surprises pour la version finale, et prennent le temps de peaufiner leur titre.

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires