Test : Moto GP 13

Moto GP 13 - PC

Genre : Simulation de râpage de cul sur bitume

Date de sortie : 21 juin 2013

Genre
Simulation de râpage de cul sur bitume
Date de sortie
21 juin 2013 - France
Développé par
Milestone
Edité par
Milestone
Disponible sur
PC, PS3, PSVita, Xbox 360
Modes de distribution
Boutique

Il y a des jours comme ça, où on a envie de tout plaquer, son job, son appartement, ses amis, pour partir à l'aventure, cheveux au vent sur sa Harley Davidson, tel Lorenzo Lamas. Et sa tombe bien, parce que ce n'est absolument pas ce que Moto GP 13 propose. Plutôt que de jouer les rebelles, le titre de Milestone nous invite à tourner en rond comme un con, accompagné d'une vingtaine d'autre gars, tous au moins aussi bêtes que nous. Est-ce que cela suffit pour en faire un mauvais jeu ? Certainement pas.

Test effectué à partir d'une version Xbox 360

 
 
Me voilà bien embêté avec ce titre. N'y connaissant strictement rien en terme de moto, comment puis-je juger le réalisme de cette simulation ? Et surtout, comment puis-je apprécier sa qualité sans avoir aucun point de comparaison avec d'autres jeux de ce genre ? Voilà une question pour le moins épineuse à laquelle on essaiera de répondre à la fin de ce test.

Pour l'instant, intéressons-nous plutôt à ce qui nous amène ici : Moto GP 13. Et on va commencer par la physique particulière des véhicules. Grand consommateur de jeux de voitures, votre serviteur (ne le prenez pas au sens premier du terme) est habitué à avoir une direction réactive. Quand on fait aller le stick de gauche à droite, ou inversement, la voiture fait de même, réagissant au quart de tour. Pour les motos, c'est différent. En effet, les pilotes ayant la manie de se pencher dans les virages, il faut qu'ils se redressent avant de prendre un virage dans l'autre direction. Cela n'a peut-être l'air de rien comme ça, mais il en résulte une sorte de latence qui impose au joueur d'anticiper tous les enchainements de virages s'il ne veut pas finir dans le décor. Si les débutants s'en sortiront en Moto 3, la catégorie Moto 2 est déjà plus délicate à aborder. Quant aux Moto GP, il vous faudra doser vos freinages et accélérations avec minutie. Heureusement, des flashbacks sont là pour nous donner le droit à l'erreur.

Un autre point important à gérer est la position du pilote sur la moto. Cela peut paraître bizarre, mais elle influe grandement sur l'aérodynamisme de votre engin, et donc son comportement. De base, votre pilote se tiendra droit, maximisant la résistance à l'air. C'est bien lorsqu'il s'agit de prendre les virages, mais en ligne droite, c'est trente à quarante Km/h de vitesse de pointe qui s'envolent. Dans ces dernières, il conviendra donc d'appuyer sur le bouton dédié pour qu'il se penche, et ainsi maximiser votre vitesse.
 

Il était flic et il faisait du bon travail...

En terme de mode de jeu, Moto GP 2013 propose du classique, avec une section course rapide, grand prix, championnat, et carrière. On ne reviendra pas sur les trois premiers, dont le nom résume parfaitement le contenu et le principe. Par contre, le mode carrière mérite qu'on s'y attarde. Ce dernier vous propose de débuter une carrière de pilote en Moto 3, le but étant de monter en Moto GP et de gagner le championnat dans cette catégorie. Vous aurez donc l'occasion de participer à plusieurs saisons du championnat du monde, pour vous laisser le temps de faire vos preuves auprès des diverses écuries susceptibles de vous engager. Ce mode s'inspire beaucoup de ce que fait Codemasters avec les Formula One. Avant chaque session, vous aurez des réglages à faire sur votre moto, dans des stands modélisés tout en 3D. Ces réglages sont assez complets tout en restant simples à comprendre, grâce aux petits textes explicatifs présents dans l'interface. Et si malgré cela vous êtes toujours perdu, un ingénieur est là pour vous aider. Il vous demandera quelle est la nature de votre problème, et procèdera ensuite aux modifications nécessaires. À vous de les tester sur la piste pour vérifier si elles vous conviennent. Les stands vous permettent aussi de consulter les informations sur la séance en cours.

Entre chaque course, vous vous rendrez à votre Motorhome, qui est en fait votre bureau. C'est ici que vous pourrez consulter les offres des différentes écuries et les signer si le cœur vous en dit. Il est également possible d'y personnaliser votre tenue. Vous pourrez aussi consulter des réseaux sociaux pour voir ce que les fans et les autres pilotes pensent de vous, et lire le journal pour voir les résultats de la dernière course. Mais soyons honnêtes, ces deux parties là sont parfaitement dispensables.
 

Mais optimisez vos jeux bordel !

On ne va pas vous mentir, Moto GP 13 n'est pas franchement beau. En effet, il utilise le même moteur que WRC 3, et il était déjà un peu daté à l'époque. Malgré les quelques modifications apportées au moteur pour l'occasion, le titre fait encore plus daté que le jeu de rallye au moment de sa sortie. La faute à une direction artistique plus terne probablement. Dans l'ensemble, ce Moto GP 13 fait franchement cheap. Mais ce ne serait pas bien grave si c'était le seul défaut. Malheureusement, le titre pâtit également de ralentissements fréquents et de temps de chargement un peu trop longs. En fait, il souffre d'un manque flagrant d'optimisation. Pour vous donner une idée du degré d'absurdité qu'on a atteint, voici ce qu'il se passe lorsque vous lancez une course. Tout d'abord, vous avez un temps de chargement, un peu long, mais pas dramatique. Ensuite, vous avez une petite vidéo qui présente la ville où se situe le circuit, suivie d'une seconde, consacrée au circuit lui-même. Et après ça, on doit encore se taper un temps de chargement, aussi long que le premier ! Bref, à la longue, c'est lourd.

Pour la peine, en cadeau bonus, une petite vidéo qui n'a aucun rapport :

 

Article rédigé par pattoune , le

Sur le principe et le contenu, MotoGP 13 n'est pas un mauvais jeu, loin de là, il a de sérieux atouts de ce côté-là. Avec son mode carrière bien pensé et immersif à disputer dans trois catégories différentes, il a de quoi vous faire passer de nombreuses heures de plaisir. Seulement, il faudra faire abstraction de tous les défauts que compte le titre, et ils sont nombreux. Bref, c'est pas facile. Mais vu le manque cruel de concurrence dans le domaine, nul doute que le titre de Milestone trouvera son public. Et en un sens, c'est bien dommage, parce que cela ne poussera pas le studio à se sortir le doigt pour nous livrer un prochain Moto GP techniquement propre et en phase avec les standards actuels.

Points positifs

  • Mode carrière bien foutu
  • Pas mal de contenu
  • Le pilotage exigeant

Points négatifs

  • Techniquement à la ramasse
  • Pas mal de ralentissements et de temps de chargement
  • Sensation de vitesse un peu faiblarde

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires

Jeux similaires