Preview : Age Of Wonders 2

Age Of Wonders 2 - PC

Genre : Stratégie tour par tour

Date de sortie : Juin 2002

Genre
Stratégie tour par tour
Date de sortie
Juin 2002 - France
Edité par
Take Two Interactive
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Crévindiou ! "Ils" ont osé ! Quand je dis "ils", je parle des employés de Take 2 Interactive qui ont accepté que des développeurs créent la suite de Age of Wonders, alors que le premier épisode s'était avéré décevant...

 
 
Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il y a plein de jeux à la Heroes of Might and Magic qui sortent ou qui sont annoncés en ce moment : tout d'abord, il y a Heroes 4, bien entendu, qui ne devrait plus tarder à sortir, mais il y a aussi Etherlords (quoique son concept ressemblait davantage à Magic the Gathering) et Disciples Gold. Trois jeux exactement pareils, vous vous rendez compte ? Evidemment, il fallait que Age of Wonders 2 décide de se pointer juste à ce moment-là, quand la concurrence est rude, alors qu'il aurait eu toutes ses chances en sortant un peu plus tard (en plus, les développeurs auraient eu le temps de peaufiner leur jeu). C'est assez rageant, parce qu'après ce ras-de-marée, on va sûrement à nouveau pénétrer dans le vide profond, et tout cela recommencera pour les sorties simultanées de Heroes 5, Disciples 2 (déjà sorti aux USA, mais qui ne sortira probablement pas en France avant deux ans, vu le temps qu'il a fallu au premier épisode pour traverser l'Atlantique), Etherlords 2, Age of Wonders 3, etc.
 

Hey, ça a l'air moins pourri qu'avant !

Ben oui, Age of Wonders 2 s'annonce plutôt chouette. Remarquez que cela est fort possible, car ce ne sont plus les mêmes développeurs qui s'y sont collés. Les développeurs du premier ont dû être brûlés sur la place publique, après leur échec. D'ailleurs, rien que leur nom est ambitieux, puisqu'il s'agit de Triumph Studios. Oh ! Les prétentieux ! Les développeurs de Half-Life, s'ils s'étaient appelés Best Game Studios, ils auraient fait un meilleur jeu ? Je ne crois pas... Cependant, ça rassure les développeurs de se prendre pour les meilleurs, et puis l'acheteur potentiel (comprenez le pigeon) a davantage confiance. Vous, si vous voulez acheter un jeu, vous allez acheter celui qui a été développé par "Daubicus Bidonus" ou celui qui a été réalisé par "Génialus Produitus" ? Vous avez raison, il vaut mieux prendre celui qui a été développé par "Daubicus Bidonus". Et puis regardez la télé : les Nuls, ils ont du succès, mais s'ils s'étaient appelés les Meilleurs, ils n'auraient peut-être pas eu une telle carrière...
Enfin bref, à l'instar de ses clones, Age of Wonders 2 est un jeu de stratégie au tour par tour dans lequel vous devrez construire des bâtiments, acheter des armées et détruire le voisin qui, curieusement, a l'air de beaucoup vous en vouloir, allez savoir pourquoi... Peut-être qu'il n'a pas assez d'espace vital ? Bien sûr, il ne faut pas oublier la magie, très présente, avec des écoles de magie, des sorts, des monstres, comme dans Harry Potter à l'ecole des sorciers ! Il ne manque plus que le môme à lunettes !
 

Un petit air de déjà-vu

Les mécanismes du jeu sont très classiques, comme le laissait penser ce joli intertitre. Vos armées seront représentées par des petits tas de pixels (symbolisant le chef de l'armée que vous dirigez) sur une carte schématisée vue de dessus. A l'instar de Etherlords et contrairement à Disciples (si vous ne connaissez pas ces deux jeux, lisez donc nos tests, eh oui, l'actualité est agitée en ce moment, ce n'est pas le moment de se relâcher, lisez nos tests !!!), la "carte schématisée" est en 3D. Ensuite, vous pourrez rencontrer des petits méchants qu'il sera possible de combattre ou de corrompre (normalement, ça s'appelle de la "diplomatie", comme ils le disaient si bien dans Civilization, mais pour moi, ce n'est que de la corruption, et rien d'autre). Si vous les combattez, le jeu effectuera un joli zoom et vous pourrez commander chacune de vos unités séparément, au lieu de ne diriger que le chef, et vous devrez user de la stratégie pour parvenir à vos fins. Je sais, c'est très classique tout ça, mais que voulez-vous, ça fait vendre plein de jeux, donc pourquoi les développeurs se priveraient-ils ?

Est-ce que ça sera un bon jeu ?

Ah ben ça, je n'en sais strictement rien ! A vrai dire, je n'ai vu que quelques screenshots et lu que quelques maigres infos, donc je n'en sais pas plus que vous (j'ai dit tout ce que je savais dans cette preview). Vous devriez me récompenser pour ma sincérité, car j'aurais pu dire que j'avais joué au jeu, que je l'avais fini, et tout et tout, mais je ne l'ai pas fait ! Comment ça, c'était la moindre des choses ? Mais milidiou ! Tout le monde ne peut pas en dire autant !
Donc voilà, on se donne rendez-vous dans quelques mois, quand le jeu sera fini, pour un petit cassage heu... un petit test de derrière les fagots, comme on l'habitude d'en faire, à HardGamers.org. Sur ce, je vais vous laisser, j'ai faim ! Et puis il y a de l'éléphant grillé farci aux limaces écrasées, mon plat préféré ! Miam !

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

J'ai la flemme, donc un petit coup de synthèse automatique sous Word... A l'instar de Etherlords et contrairement à Disciples (si vous ne connaissez pas ces deux jeux, lisez donc nos tests, eh oui, l'actualité est agitée en ce moment, ce n'est pas le moment de se relâcher, lisez nos tests !!!), la "carte schématisée" est en 3D. Ouais bof, ça résume pas grand chose.

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires