Test : Eve Online

Eve Online - PC

Genre : MMORPG spatial

Date de sortie : 08 août 2003

Genre
MMORPG spatial
Date de sortie
08 août 2003 - France
Développé par
CCP hf.
Edité par
Simon & Schuster Interactive
Disponible sur
PC
Parfois appelé
Eve Second Genesis
Site officiel
Site officiel

Eve Online est un MMORPG qui a fait parler de lui. Ses nombreux retards, tout comme les nombreux screens parsemés ici et là de façon énigmatiques ont forcément joué pour la publicité du titre dans la presse spécialisée. Le titre sort enfin en France, malheureusement non adapté à notre belle langue. Et ça ne sera pas le dernier points rendant l'immersion dans Eve difficile...

 
 
Dans Eve, 5 nations se divisent le pouvoir de la galaxie. Plus ou moins axé militaire, technologie ou économie, c'est l'une de ces races que vous devrez incarner. Vous aurez d'ailleurs 3 fichiers de sauvegarde afin de vous amuser dans 3 colonies différentes (bien que l'une des 5 ne soit pas jouable, car incarnée par très peu de citoyens. Leur technologie supérieure permet de compenser cet inconvénient). Pour 13 € par mois, ça valait bien ça.
 

Des débuts un peu bordéliques

Une fois votre perso créé, vous vous trouvez directement à bord de votre vaisseau. Pas un must du genre, bien entendu, mais on n'a que ce que l'on mérite. Dans EVe, vous aurez de multiples moyens de vous faire du fric : commerce, diplomatie, combat, vous en verrez des belles et des pas mûres. Vous pourrez même forer les failles de minerais que vous débusquerez entre 2 galaxies, ou tenter de hacker des données scientifiques. Bref, à ce niveau là, que du bon. Néanmoins, débarquer dans un MMORPG comme EVE (premier MMORPG spatial) en se trouvant face à un tel éventail de possibilités est vraiment déstabilisant. Pas de tutorial, pas d'aide de jeu, et pas de guides spatiaux. Les premières heures seront suantes. Une fois la méthode trouvée, vous pourrez gagner vos premiers roublons. Cela vous permettra de développer votre vaisseau et votre équipement. Par la suite, vous pourrez passer à la phase supérieure, celle de la vie en communauté.
 

A vaisseau, vaisseau et demi

Dans Eve, vous aurez bien entendu l'occasion de rencontrer de nombreux joueurs. La communauté est loin d'être importante pour l'instant, et surtout pas super productrice. Or dans Eve, l'univers est dirigé par les joueurs. Le renouvellement du titre dépend ainsi essentiellement de l'investissement de ces derniers. Pas de fil conducteur, ou d'événements créés de toute pièce par les développeurs ici, c'est à vous de rencontrer les no-life et les joueurs les plus motivés pour créer des objectifs vraiment intéressants. En dehors de cela, il sera difficile de trouver source de motivation intarissable. Le levelling de son perso? Dur. Car ce dernier n'évolue pas par niveau, mais par aptitudes, ce qui est relativement bordélique (vos aptitudes évoluent chacune à part, de leur coté, et dans des rythmes différents pour chacun). Ainsi, on ne peut pas véritablement se situer face à d'autres joueurs. Bref, rien que sur ce point, le jeu est moins immersif que les autres MMORPG, même si cela partait d'une bonne idée. Quant aux manières de se faire du fric, elles ne vous tiendront pas indéfiniment en haleine. Enfin, les combats entre colonies se font totalement à la souris. Tout comme l'ensemble de la navigation de Eve, d'ailleurs. Et à la souris, il est bien difficile de retrouver la force du joystick. Les combats se gagnent ainsi surtout à la puissance de son équipement et de son vaisseau. Vous ne pourrez d'ailleurs en posséder qu'un seul, et ne pourrez pas embaucher de mercenaires à dos de chasseurs. Dommage.
 

Techniquement magnifique

Non, le véritable chef d’œuvre de Eve Online, c'est son graphisme. Les vaisseaux sont superbes, de toutes tailles, et les décors sont magnifiques. Nébuleuses, nuages de poussières vénusiennes et autres tempêtes de météorites, voila la claque graphique. Sur ce point, il faut bien avouer que Eve marque le coup face aux autres MMORPG. Seules les meilleures zones de Asheron's Call 2 pourront rivaliser avec l'éblouissement des extérieurs de Eve. Forcément, la machine de jeu subit les affres du temps, et visez un 1.5Ghz avec du bon matos à côté pour tenir le coup. Les musiques et bruitages sont de bonne qualité, plutôt dans le genre "musiques d'ambiance" mais tant pis pour les ost-fans. Enfin, rien n'a été traduit en français, et à la manière des tous premiers MMORPG (Everquest, Asheron's Call 1), vous devrez revoir vos leçons d'anglais.
 

Au final

Les Islandais de CCP ont créé ici un énorme bac à sable. Les possibilités de jeu sont énormes, comme le montrent l'éventail de possibilités pour s'en mettre plein les fouilles (combats, explorations, vols, puits de forage). Malheureusement, l'évolution du jeu semble bloquée par la réceptivité des joueurs. A eux donc de créer des conflits entre les 5 civilisations, même si l'une est entièrement sous la tutelle des développeurs. Si cela se fait, le jeu y gagnera beaucoup, bien qu'il soit toujours limité par une immersion affaiblie. En effet, le contrôle à la souris et la 3e personne du vaisseau n'est pas terrible. Tout comme l'intégralité du jeu en anglais, ou encore le levelling bancal. Bref, ces nombreux éléments qui partaient de bonnes idées jouent malheureusement contre l'immersivité du titre. C'est bien dommage.
 

Article rédigé par Rick28 , le

Un MMORPG à part. Si les possibilités sont nombreuses, si piloter d'un vaisseau est plus que classe, et si le moteur graphique est véritablement fabuleux, il faut bien avouer que de nombreux éléments bloquent la motivation du joueur. Bref, soyez bien accroché à votre siège si vous désirez devenir l'un des principaux dirigeants économiques de l'une des factions.

Points positifs

  • Moteur grapique fabuleux
  • Plein de possibilités

Points négatifs

  • Jeu en anglais
  • Maniabilité à la souris
  • Communauté loin d'être au plein régime
  • Vaisseau à la 3ème personne, donc combats bizarres
  • Levelling bancal

Commentaires