Preview : Borderlands : The Pre-Sequel

Borderlands : The Pre-Sequel - PC

Genre : FPS coopératif

Date de sortie : 17 octobre 2014

Genre
FPS coopératif
Date de sortie
17 octobre 2014 - France
Développé par
2K Australia
Edité par
2K Games
Disponible sur
PC, PS3, Xbox 360
Modes de distribution
Boutique

Alors que nous attendions en toute logique un Borderlands numéro trois, GearBox tente la surprise avec le bien nommé Pre-Sequel qui se place entre le premier et le second opus, et donnera à parcourir les mystérieuses étendues de la lune de Pandore.

 

Handsome Side Of The Moon

Au cours d'une présentation concise et efficace, suivie d'une démo jouable à laquelle nous avons pu nous essayer, Borderlands : The Pre-Sequel nous est apparu comme une bonne surprise. Sans forcément chercher à révolutionner la série, cet opus à l'identité particulière se permet tout de même d'exploiter quelques bonnes idées de gameplay.

La plus évidente et notable demeure l'atmosphère spatiale, au stade zéro, et qui nous permet d'effectuer d'immenses bonds lunaires et ainsi franchir des gouffres et obstacles en tout genre. Cette particularité est accompagnée par l'intégration d'un jetpack à oxygène doté de propulseurs habilitant le personnage à planer ainsi qu'à effectuer de légères manœuvres aériennes latérales. Quelques secondes après avoir pris la manette en mains, le constat est sans appel : d'ores et déjà incroyablement fun et gratifiant, le gameplay de Borderlands prend un nouveau souffle, plus dynamique et plaisant que jamais.
Une gestion de l'oxygène est également de la partie, et il vous faudra veiller à ne pas tomber en rade au risque de mourir d'asphyxie.

Rassurez-vous, ces évolutions n'ont pas été mises en place au détriment de l'arsenal, loin de là. Une nouvelle gamme entre d'ailleurs en jeu, constituée d'armes lasers. Ne vous croyez pas non plus trop rapidement intouchables, car les ennemis eux aussi pourront disposer de jetpacks et viendront pimenter des joutes plus ou moins aériennes. Pas de panique néanmoins, puisqu'il sera possible de clouer ces salopiauds au sol à l'aide d'un nouvel élément, le Cryo, qui les transformera en glaçons en un clin d'oeil.
Toujours fidèle à l'aspect RPG proéminent de la saga, cet épisode continue de bâtir sur des acquis ô combien riches et solides. De nouveaux personnages sont jouables, dont le tout premier dévoilé récemment, Athena la Gladiateur. Au même titre que l'ensemble des autres protagonistes à incarner, elle aura droit à 3 arbres de compétences, de quoi diversifier les envies et plaisirs de chacun !
 

Borderline mais pas trop

Qu'on se le dise, la coopération ne semble pas subir de véritables bouleversements mais profite l'air de rien elle aussi de ce gameplay boosté. C'est un véritable plaisir que de naviguer dans cet univers, toujours aussi beau, coloré et au cell-shading impeccable. La propreté de l'ensemble fait plaisir à voir, la fluidité étant qui plus est, sur cette session de jeu du moins, irréprochable. Du beau boulot qui ne cesse de démontrer la maîtrise du studio paternel de la série, et qui rappelle le raffinement remarquable de sa formule tout en continuant à enrichir et développer sa mythologie si excentrique.

Sans trop en dire, cette nouvelle aventure se concentrera sur l'histoire du "Handsome" et charismatique Jack, en quête d'évasion et de liberté. Reste désormais à connaître l'ampleur de la campagne, et qui sait, d'éventuelles nouvelles surprises nous attendent probablement durant les prochains mois. Quoiqu'il en soit, jamais un trip lunaire ne nous aura paru aussi réjouissant...
 

Article rédigé par Wanda , le

Un premier contact fort prometteur en somme, en attendant néanmoins d'en voir plus d'ici sa sortie fixée au 17 Octobre sur le sol européen. Non, la PS3 et la 360 n'ont pas encore dit leur dernier mot, et il n'est pas abusif de penser que ce Borderlands se posera fièrement parmi les titres les plus intéressants à venir en cette fin d'année.

Commentaires