Preview : The Settlers : Les Royaumes d'Anteria

The Settlers : Les Royaumes d'Anteria - PC

Genre : Gestion / Hack'n Slash

Date de sortie : 18 décembre 2014

Genre
Gestion / Hack'n Slash
Date de sortie
18 décembre 2014 - France
Développé par
Blue Byte Software
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
PC
Parfois appelé
The Settlers : Kingdoms of Anteria
Modes de distribution
Boutique
Site officiel
Site officiel

Référence dans le genre de la gestion / stratégie en temps réel, The Settlers s'apprête à revenir avec un nouvel épisode nommé Les Royaumes d'Anteria. Et histoire de bousculer un peu les habitudes des fans, le jeu intégrera une composante hack'n slash importante. Ayant passé plusieurs heures sur la bêta fermée qui se tient en ce moment, et qui nous donne accès aux trois premiers chapitres du jeu, voici nos premières impressions sur ce mélange improbable.

 
 
Comme tous les autres titres de la série, ce volet vous met dans la peau d'un seigneur, ici appelé apprenti, qui se voit confier une région inhospitalière par son Haut-Roi. A vous de l'aménager et d'en exploiter les ressources pour la rendre habitable et développer son économie. Nous retrouvons ici le système de chaînes de production, rendant le placement de chaque bâtiment de cette dernière essentiel pour optimiser le rythme de production. A ce titre vous serez souvent amenés à déplacer vos différentes usines pour trouver la meilleure disposition possible, le but étant d'obtenir une chaîne d'or. En plus d'augmenter de manière conséquente la productivité de vos citoyens, obtenir une chaîne d'or pour la première fois pour un élément donné vous octroie des points de renommée en récompense.
 

Moi superstar

Ces points de renommée vous permettront de débloquer de nouvelles capacité à choisir dans un arbre de compétence. C'est cet arbre de compétence qui guide votre progression dans le jeu. En effet, les capacités qu'il comporte vous permettront d'accomplir différentes quêtes. Par exemple, pour produire la viande que vous devez livrer au Haut-Roi, vous aurez besoin d'une ferme et d'une boucherie. Deux bâtiments qui sont déblocables grâce à la renommée. Arrivés à un certain stade, vous pourrez déverrouiller des améliorations pour vos bâtiments, et ainsi améliorer leur productivité pour peu que vous preniez la peine d'upgrader les usines en question. Chaque chapitre a son arbre de compétence. Et débloquer toutes les branches principales de celui-ci est indispensable pour passer au chapitre suivant.
 

Farm intensif

Certaines quêtes vous demanderont d'aller fracasser quelques crânes. C'est là qu'intervient la composante hack'n slash du titre. Mais avant d'aller botter du cul barbare, vous aurez besoin de champions. Et pour avoir un champion, il vous faudra un bâtiment pour l'accueillir. Différentes classes sont présentes. En vrac, nous avons pu tester le chevalier, l'archère, le prêtre et la guerrière. Bien entendu, chaque classe a sa spécialité, et chaque champion a son bâtiment attitré. Ces phases de jeu vous permettront de contrôler de 1 à 4 champions, certains d'entre eux pouvant être contrôlés par un autre joueur si vous le souhaitez. Le gameplay hack'n slash du jeu est des plus classiques en terme de contrôles. Mais il se démarque en mettant la stratégie à l'honneur. En effet, si ces phases de jeu sont un peu molles, vaincre vos ennemis ne sera pas chose aisée et nécessitera un minimum de réflexion tactique. Lors de leurs aventures, vos héros gagneront de l'expérience, ce qui implique son lot de level-up, et de points de compétences à distribuer.
 

Article rédigé par pattoune , le

Sur le papier, le titre de Blue Byte a de sérieux atouts. Et bon nombre d'entre eux se retrouvent dans le jeu. A l'heure actuelle, son plus gros défaut reste sa progression parfois rébarbative, obligeant à nettoyer sans cesse les mêmes maps, que ce soit pour faire monter des champions en niveau ou collecter des ressources. Mais si ce genre de désagrément ne vous rebute pas, The Settlers : Les Royaumes d'Anteria est bien parti pour mériter votre attention.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

33 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires