Preview : Windwalkers

Windwalkers - PC

Genre : Action venteuse

Date de sortie : En 2016

Genre
Action venteuse
Date de sortie
En 2016 - France
Développé par
Forge Animation
Edité par
Forge Animation
Disponible sur
PC
Modes de distribution
Boutique

La semaine dernière, nous avons pu nous entretenir avec Hervé Trouillet et Lionel Lovisa, deux représentants de Forge Animations, un jeune studio basé à Aix-en-Provence. Les deux hommes nous ont longuement parlé de Windwalkers, un titre pour lequel ils ont lancé une campagne Kickstarter.

 
 
Leur jeu est adapté du roman d'Alain Damasio, La Horde du Contrevent. Ce dernier se déroule dans un monde où le vent souffle en permanence, le façonnant et constituant un danger mortel pour tous les habitants. Il nous narre l'histoire d'une horde, constituée d'une vingtaine d'individus, ayant pour but de remonter le vent jusqu'à sa source.
A première vue, cette histoire, aussi passionnante soit-elle, n'a pas grand chose de vidéoludique. Et passer plusieurs heures à marcher face au vent ne semble pas franchement excitant non plus. Et pourtant, les deux hommes sont persuadés du contraire. Et ils avancent des arguments pour le moins convaincants.
 

Un univers riche

A partir de cette histoire apparemment simpliste, le livre de Damasio développe un univers riche et unique en son genre, se situant quelque part entre la science-fiction et la fantasy. Dans cet univers, plusieurs tribus s'opposent, de part leurs différentes croyance inhérentes au vent. Le joueur fera partie des hordiers, une tribu considérée comme primitive et pour laquelle remonter le vent par un autre moyen que la marche est une hérésie. La tribu envoie régulièrement des hordes pour remonter le vent, en espérant que l'une d'elle atteigne un jour la source. Une autre tribu, plus avancée technologiquement, utilise le vent à son avantage. Cette dernière a créé des véhicules qui exploitent sa force pour se mouvoir, et est condescendante vis-à-vis des hordiers. Et puis il y a les pirates.
 
 
S'il ne sera pas votre seul ennemi, le vent restera tout de même une menace permanente, un peu à la manière des zombies dans The Walking Dead. Dans l'univers créé par Damasio, il ne se contente pas de souffler. Cela serait trop facile sinon. Ce dernier peut prendre 9 formes différentes, chacune ayant ses propres propriétés. Par exemple, l'une d'entre elles accélère le passage du temps, faisant pourrir tout ce qui se trouve sur son passage.
Avec cela, il y a déjà de la matière pour faire un bon jeu. Et nous n'avons fait ici qu'effleurer l'univers du livre.
 

La survie au centre du jeu

Le joueur dirigera une horde. Et il devra, comme dans le livre, atteindre la source du vent. Mais pour atteindre cet objectif, il faudra avant tout survivre et veiller à la sécurité de sa horde. Windwalkers se veut avant tout orienté survie. Il faudra choisir son chemin judicieusement pour ménager ses coéquipiers et garder la horde au complet autant que faire se peut. Si le titre ne sera pas un open-world, il ne sera pas un couloir non plus, proposant différentes alternatives. Ainsi, si un passage vous paraît trop dangereux, vous aurez la possibilité d'en chercher un qui vous semblera plus sûr.
 
 
A ce titre, notez que les développeurs comptent incorporer au jeu un système de « stress management ». Ce dernier, en fonction de l'état de votre horde, adaptera la difficulté. Il ne s'agit pas de prendre les joueurs en difficulté par la main, mais plutôt de leur laisser une chance de se refaire une santé avant le prochain gros obstacle. Ce sera aux joueurs de saisir cette opportunité. Le titre intégrera aussi un aspect RPG, via un système d'expérience et des arbres de compétences.
 

L'art de mettre un vent

Il y a une chose à savoir sur la vidéo de présentation du jeu. Si elle donne une bonne idée des intentions des développeurs en termes de gameplay, ce n'est pas vrai pour ce qui est de la direction artistique. En effet, cette vidéo est issue de prototypes, et les personnages que vous voyez dans le jeu ne sont pas représentatifs de ceux que l'on aura dans le jeu final, comme en témoignent les artworks qui illustrent la page Kickstarter du projet.
D'ailleurs, le livre leur a laissé une très grande liberté à ce niveau, ne décrivant pas l'univers de manière détaillée. Ils ont dû se creuser la tête pour imaginer ce à quoi pourrait ressembler un monde façonné par le vent. Et, à en juger par les images qui illustrent cet article, le résultat risque d'être très intéressant.
 

Article rédigé par pattoune , le

A la vue de la vidéo de présentation sur sa page Kickstarter, Windwalkers a le mérite d'attiser la curiosité. Mais la nature peu commune de son univers, et surtout le gameplay qu'elle implique, soulèvent néanmoins quelques doutes. La bonne nouvelle, c'est que les développeurs les ont balayés d'un revers de la main, de part leur maîtrise de l'univers. Mais aussi parce qu'ils savent aussi où ils vont. Le problème, c'est que leur campagne Kickstarter est en retard, et qu'ils ont besoin de soutien. Vous savez ce qu'il vous reste à faire.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

34 ans | Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires