Test : Fire Department

Fire Department - PC

Genre : Gestion / STR / Simu de pompiers

Date de sortie : Septembre 2003

Genre
Gestion / STR / Simu de pompiers
Date de sortie
Septembre 2003 - France
Développé par
Monte Cristo Multimédia
Edité par
Monte Cristo Multimédia
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Snif, mes amis, quelle émotion. C'est la première fois de ma vie que je joue à un jeu de pompier. Moi qui ai toujours admiré ces mecs de l'extrême avec leur casque dorés, leurs gros camions rouges, leur combi hyper flashy, les gros tuyaux qui balancent de la flotte. Voici l'introduction que je voulais mettre... mais malheureusement ça a été dit par Mefil dans sa preview, alors à la place je vais mettre : "Chouette, un jeu de pompiers sur PC !".

 
 
Après cette petite intro assez subjective, on va pouvoir passer au test de Fire Department, la simulation de pompier de Monte Cristo, qui devrait sortir d'ici quelques jours devant vos yeux émerveillés. Pourquoi émerveillés ? Car ce soft est la première simulation du genre et Monte Cristo ne fais pas les choses à moitié. Mélangeant réalisme et gameplay ravageur, voici le STR officiel des combattants du feu.
 

Présentation du jeu

Poum poum, je reçois le jeu. Les STR ça n'a jamais été mon truc, pourtant quelque chose me poussait à tester celui-ci. Le fait de devenir le temps d'un jeu, un combattant du feu, et de pouvoir sauver des vies (contrairement à tous les autres jeux vidéo où c'est l'inverse), c'était excitant. Installation rapide, mmh mauvais présage... un jeu dépourvu de contenu ? Je choisis la configuration matérielle : 1024 en 32 bits, haute résolution avec tout le tintouin habituel et hop je regarde les scénarios. Une liste de 10 scénarios à débloquer s'affiche, Le 1er est l'entraînement, où vous devez vous habituer à manier la lance et à diriger vos troupes (rien de bien simple). Pour chaque mission, un choix facile/moyen/difficile s'offre à vous. Et lorsqu'une mission est finie, la suivante est disponible. Rien de bien compliqué donc. Je vais faire un tour dans le menu "caserne" avant de commencer le jeu à proprement parler et là, une banque de données des pompiers disponibles dans le jeu (soldat du feu, spécialistes diverses, médecin, officier technique) ainsi que les véhicules de différents pays (France, Allemagne, USA, UK) s'offrent à moi. Chaque item est accompagné par une petite description et un aperçu en fonction du pays sélectionné. C'est vrai que le pumper et l'ambulance américaine sont de beaux petits camions. Tout ceci contribue à me mettre dans le bain pour affronter ma première mission où se sera moi qui dirigerai ces pompiers et ces véhicules. (sauf l'hélico, snif !). Après ce petit tour rapide (j'ai zappé le menu chargement où vous pouvez reprendre vos parties sauvegardées n'importe où dans les missions) je clique sur la première mission de l'histoire. Pour chaque mission, une petite animation suivi d'un texte de description présente dans quelles conditions se sont déclenchés les incendies et quelle est la nature du danger. Après cette intro de 2 minutes, la barre de chargement relativement courte démarre et le jeu peut commencer.
 

Les missions et les p'tits gars

Diverses et prenantes, les missions sont surtout longues et éprouvantes. Il faut naviguer entre ses troupes et les véhicules disponibles pour combattre le feu. Il faut activer des interrupteurs, défoncer des portes, débloquer des portes etc. Pour cela, il y a des spécialistes comme l'officier technique. Ce pompier peut utiliser tous les matos disponibles dans les zones où il faut intervenir. Il coupe les fusibles, pilote les engins sur le terrain ou bien désarme les bombes. Quelques fois, des autres pompiers viennent vous aider avec leur matériel. Le spécialiste en milieux périlleux par exemple est un casse-cou qui dispose de peu d'équipements mais une corde d'escalade. Ainsi, il atteindra les étages supérieurs où il pourra faire descendre une échelle pour nos pompiers "normaux". Il y a en tout, 6 pompiers différents dont le médecin qui s'occupera de porter les premiers secours aux blessés pris dans les flammes, avant qu'un soldat du feu ne puisse le porter jusqu'à l'ambulance qui attend sagement devant la porte. Au cas ou vos pompiers n'auraient pas assez de moyens pour finir leurs missions, le jeu vous enverra des camions à échelle pour intervenir dans les étages ou bien pour arroser les endroits en hauteur. Quelques fois, un hélico de soins se posera à proximité pour faire apparaître de nouveaux hommes. Enfin, le canadair risque de vous aider dans certaines circonstances bien difficiles. Pour revenir aux missions, elles vont de l'arrosage pur et dur dans un entrepôt cramé par un criminel en quête de profit jusqu'au sauvetage d'homme dans une villa entourée par les flammes en passant par le ramassage de preuves, le sauvetage de personnel ou la lutte contre les feux de métaux, les fumées polluantes (détaillées dans le manuel du parfait sapeur, ouais le manuel du jeu quoi !) ou les flash-over : combustions de gaz provoquées par un déplacement d'air dans une pièce confinée et qui provoque un BANG suivi d'une boule de feu. Et la 10eme et dernière mission risque de pousser le stress à son extrême avec carrément le sauvetage dans une centrale nucléaire qui risque d'exploser à tout moment.
 

Le réalisme, point fort du jeu

La partie bien développée dans le jeu est le réalisme. Grâce aux différents types de missions, à la gestion de troupes de pompiers, de véhicules et aux vraies explosions et actions de feu imprévisibles qui font partie du quotidien des pompiers, le jeu ne peut qu'être réaliste ! De plus, en fin de manuel, 4 pages sont dédiés aux pompiers et aux associations diverses pour ces braves. La fin de chaque mission est accompagnée d'une remise de médailles allant de 0 à 5 en fonctions du nombre de pertes, de victime, de personnes sauvées, de matériels détruits, de preuves ramassées etc. Ce qui rajoute le mérite à la mission et l'envie de se dépasser à chaque fois pour montrer qu'on est le plus fort et le meilleur des pompiers, ce qui n'est pas chose facile (même en facile). L'apprentissage du début du jeu vous sera assez peu utile de toute façon car dans la période de stress des missions, c'est l'instinct de survie qui prend le dessus à chaque fois.
 

Un STR rien de plus classique

Côté gameplay, 'faut pas chercher bien loin, c'est un STR, un vrai, un bon... Les mouvements sont simples à retenir : un clic gauche pour sélectionner et un clic droit pour les actions. Un glisser-déplacer sert à sélectionner plusieurs pompiers à la fois et ils répondront à votre coup de souris par quelques petites phrases dignes de Commandos ou Warcraft (2 ou 3 phrases en fait). Mais en plus de cela, le jeu n'est pas un simple STR, c'est un mélange de tactique voire même d'action (si si) ou de volley-ball (non là je déconne). Gestion de la troupe, approvisionnement en oxygène et en eau, puis timing parfait entre les différentes opérations feront réussir la mission plus rapidement. Bien sur ce n'est pas toujours facile et les missions prennent ainsi de l'ampleur. Côté graphisme, rien à redire, la vue 3D en l'air, avec une option 360 degré pour la caméra, qui permet d'évaluer l'action dans tous les sens, et aussi 3 niveaux de zoom. On reprochera peut-être le sombre qui s'installe partout dans le niveau, dès qu'on a éteint les feux. En parlant d'eux justement, ils ont bien été réalisés et les explosions sont également très belles. Enfin, le niveau sonore reste le point noir du jeu car, à part les petites phrases pré-enregistrées des pompiers et la musique du menu, le jeu est très vide côté son. Seul le crépitement des flammes s'entend quelques fois. Tiens si, des fois, les sirènes de la police retentiront. La durée de vie de 34 missions annoncées se fera de manière progressive dans les 10 niveaux de jeux présents et qui sont, il faut l'avouer, de toute beauté.

Article rédigé par Jivé , le

Mis à part la difficulté progressive qui risque de décourager les plus jeunes et le manque d'innovation au niveau du gameplay, Fire Department est en définitive un très bon jeu doté de scénarios tous plus prenants les uns que les autres et d'une qualité graphique et réaliste élevée. Pour les fans de STR, de simu ou de jeu original : précipitez-vous !

Points positifs

  • Original
  • Prenant
  • Beau
  • Complet

Points négatifs

  • Niveau sonore
  • Difficulté élevée

Commentaires

Jeux similaires