Test : Halo

Halo - PC

Genre : Doom-like

Date de sortie : Octobre 2003

Genre
Doom-like
Date de sortie
Octobre 2003 - France
Développé par
Bungie Software
Edité par
Microsoft Games
Disponible sur
PC, Xbox
Site officiel
Site officiel

Pom pom pom, la preview d'un illustre confrère le sous-entendait intelligement et de bien belle manière voila quelques mois : Halo sur PC, ça sera interessant en multi, et qu'en multi. Force est d'avouer que ce rédacteur, le si-bien nommé Rick28, avait fortement raison. D'ailleurs c'est ce même gens qui va de ce pas vous faire le test du seul FPS qui se fit attendre pendant près de 5 années. Non, je suis con, y'a Duke nukem Forever... Hum, bon c'est le seul FPS qui commence par un H, et qui a mis 5 ans à sortir sur PC. Ouf, la face est sauve.

 
 
Halo sur Xbox, c'est le meilleur jeu de shoot de tous les temps. On peut difficilement revenir dessus. Mode coopératif tonitruant, modes multi nombreux, et surtout une jouabilité à toute épreuve, des maps terriblement efficaces pour le jeu en écran splitté, des véhicules fourbes et mesquins, et un gameplay au poil. En dehors d'un jeu en solo saoulant, et de l'absence de bots en multi, Halo est une petite merveille graphique et ludique. Soyons francs, pour trouver mieux niveau multi, il fallait piocher dans du Time Splitters 2 (le top du top dans ce secteur), et pour le mode solo... dans du MoH sur ps2. Mais aucun titre n'a su s'accommoder aussi bien de modes solo et multi aussi réussis, dans un emballage technique aussi éblouissant, une jouabilité imparable, et un gameplay diversifié et parfaitement rodé. Alors, alors papa, ça donne quoi sur ta grande machine 17 pouces ?
 

Solo-iquement à la ramasse. C'était prévu

Comme toute la population de Nanubie le prévoyait, Halo sur PC, en solo, c'est simplet. Les niveaux sont longs, trop longs tout d'abord. Les mouvements sont lents, les scripts rares, et les combats pas super futés. On rencontre un groupe ennemi, on attaque, on lance des grenades, on recharge son bouclier, on attaque encore, on détruit le chef, on vient sauter sur son cadavre, et on recommence. Une demie-douzaine de types d'ennemis seront heureusement présents pour varier les plaisirs, agrémentant sympathiquement le choix des cibles qui s'offriront à vous. Bon, je fais ma précieuse, et il est vrai que les extérieurs sont quelques fois magnifiques. Pas aussi beau que cela l'était voila 2 ans, lorsque Unreal Tournament 2004 et Far Cry n'était pas dans tous les magasines à pointer le bout de leurs nez, mais assez joli néanmoins pour ne pas donner l'impression au joueur de lui faire perdre son temps. Les intérieurs, en revanche, sont ridicules. Des couloirs, des salles, des caisses, d'autres couloirs, avec des morceaux d'ennemis qui bougent dedans, et ainsi de suite. Le pire, c'est que sur console, ça passe super bien. On s'amuse d'un rien, à sautiller partout, à poursuivre les ennemis, et à leur lancer des grenades collantes dans le dos.
 

Hey, on est plus sur console

Mais oui, mais voila, sur pc, le joueur, il est bien installé devant son écran a 800€. Alors il aime pas trop faire 15 fois la même chose. Lui, il veut voir des Julia Roberts en 3D, et des vrais jeux avec des vrais objectifs dedans. Des vrais moments épiques, des roquettes nucléaires qui viennent s'écraser sur un amas de 200 ennemis tous plus vicieux les uns que les autres, etc. Et Halo ne réussit pas à convaincre lorsqu'il vient nous proposer une série de 15 salles immenses, vides, et bourrées d'ennemis. De plus, le mode coopératif -qui a été pour moi la plus grande révélation de ces 25 dernières années (derrière le Milk-Shake Banane)- est absent de cette version PC. Plus aucune raison de perdre mon temps avec ce mode solo qui, malgré quelques scènes de combat qui s'enchaînent parfaitement, s'avère bien trop barbant et répétitif pour mes pupilles et mon tibia (si vous ne savez pas ce que vient faire mon tibia dans cette histoire, relisez tout l'article 9 fois).
 

Bien évidemment, le mode multi remplit ses objectifs

Si Gearbox, porteur officiel du jeu sur PC, a bossé si longtemps pour nous sortir le jeu, c'est afin d'y installer un mode multi béton. Rappelons que sur XBox, c'était le gros avantage du titre. Jusqu'à 16 joueurs pouvaient s'étriper dans une dizaine de maps, sur une quinzaine de mods de jeu. On trouvait des DM classics, en équipe, des CTF, des King of The Hill, des Rally, etc. Le tout agrémenté ou non de véhicules, et d'une dizaine d'armes vicieuses. L'osmose totale entre l'homme et la machine pour qui voulait passer une petite soirée pépère. Sur PC, le fun est différent. Au revoir les amis tout près, à qui on pouvait presque sentir l'haleine tellement qu'ils étaient proches. Non ici, les Canadiens et autres guadeloupéens, vous ne pourrez pas vraiment les sentir. Le Net c'est bien moins convivial. On balance quelques "lol" dans la console, entre 2 morts ridicules, on teste son micro, qui se met rapidement à saturer. On balance quelques "follow me" si le matos est correct. On voit rapidement que tout le monde se la joue solo, alors on décide de faire son p'tit bout de chemin tout seul, à la course aux frags.
 

Plein de joyeuses nouveautés

Afin de compenser ce manque de chaleur humaine, Gearbox a pensé à nous, et a rajouté quelques originalités. Tout d'abord, niveau armes, vous découvrirez un lance-flammes plutôt sympathique. Okay, il est pas super bavard, et il est débloquable dans la version Xbox (mais ça, c'est compliqué, faut modifier l'OS, se balader dans les datas du jeu, etc. Et en plus c'est interdit, alors n'y pensez même pas), mais cette nouvelle arme arrive à point nommé. Tout aussi impressionnant, le mini-mortier covenant permet d'atteindre un endroit très éloigné de la carte, afin de dénicher un groupe de snipers relou par exemple. Les modes de jeu ont été un peu revus, et aménagés à la version pc, tout comme les cartes, qui voient leur nombre grossir. Enfin, concernant les véhicules, l'avion covenant est désormais utilisable dans les parties multi. Affolant.
 

Techniquement... désastreux

Hum... bon chez Gearbox, ils n'ont pas tout compris. Ca n'est pas parce que MGS2 (ps2) demande 3 Go d'installation, et un CPU a 1.3Ghz pour fonctionner correctement, que Halo -tiré lui de la Xbox- doit obligatoirement demander près de 2.4Ghz et d'un giga de RAM pour tourner en 1024. Et pourtant, si. Voilà un peu la config à avoir si vous voulez atteindre des résolutions classiques. Et encore, tous les détails ne seront pas à fond. Quelques effets graphiques font, il est vrai, leur apparition, mais nom de dieu, on n'est pas dans Flight Simulator. Gearbox abuse grave. Lorsque 2 ennemis débarquent à l'écran, près à en découdre avec l'envahisseur, on se croit retombé en enfance, lorsque notre P100 essayait de faire marcher Half-Life (d'ailleurs, pour ceux qui essaient toujours, laissez tomber c'est perdu d'avance). Si vous êtes toujours chaud pour dépenser 50€ dans Halo, prévoyez quelques deniers pour upgrader votre config, ça ne vous fera pas de mal...
 

Au final

Certes, Halo est un nom, un symbole du fps. Mais sur console uniquement. Sur pc, le titre est techniquement bien classique, avec pas mal de bugs, et beaucoup de ralentissements. De même, le mode solo est trop classique pour en surprendre un, l'IA vraiment banale, et le gameplay pas assez fin pour l'exploiter à fond (les viseurs à la GTA 3 ne permettent pas une grande précision, etc.). Reste un mode multi vraiment amusant, avec des véhicules fendarts, et des armes diversifiées.
 

Article rédigé par Rick28 , le

Trop tard. Les FPS en multi ont déjà leurs leaders. Ils se nomment Battlefield 1942, RTCW Ennemy Territory, UT 2004, etc. Halo arrive après la bataille. Un an et demi plus tôt, on l'aurait cité comme précurseur, désormais, ça n'est qu'un copieur qui est bien loin d'égaler les ténors. C'est d'autant plus dommage que Halo, justement, a révolutionné le multi, lors de sa sortie voilà deux ans sur Xbox. Il a révélé l'intérêt des véhicules, il a bousculé des principes de jeu refractaires au mouvement, il a su insuffler une nouvelle vie aux FPS console. Mais Bungie a oublié que la concurrence allait rapidement s'emparer des trouvailles, pour les refourguer en plus développé dans des jeux concurrents. Résultat, Halo PC débarque trop tard, et se fait écraser par des titres qui l'ont eux-même copiés. Paradoxe ? Juste de l'économie.

Points positifs

  • Un multi marrant et bien rodé
  • Les véhicules
  • Les armes, bien équilibré

Points négatifs

  • Rame très très beaucoup
  • Mode solo barbant
  • Pas de coopératif
  • Multi limité à 16
  • Trop peu de nouveautés par rapport à la vieille version Xbox pour égaler les concurrents PC

Commentaires