Preview : Freelancer

Freelancer - PC

Genre : Action spatiale

Date de sortie : Mai 2003

Genre
Action spatiale
Date de sortie
Mai 2003 - France
Développé par
Digital Anvil
Edité par
Microsoft Games
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Bientôt quatre ans de développement pour Freelancer. Développé par Digital Anvil pour un éditeur inconnu, le voilà depuis quelques temps entre les grosses papates de Microsoft. Avec Conquest et Loose Cannon, il s'agit d'un des trois projets repris par la grosse boîte de Billou.

 
 
On a bien flippé quelques milliers de secondes après avoir vu la qualité moyenne de Conquest, et on avait tous un peu peur en ce qui concernait la qualité de Freelancer. Aujourd'hui, on peut quasiment se faire un avis définitif sur ce titre qui s'annonce comme le précurseur du renouveau des Privateer et autres Elite-Like.
 

Ce que Freelancer devait être

D'après les communiqués de presse plus qu'enthousiastes qui arrivaient sur mon bureau à l'époque (un bureau Playskool, parce que bon, je frime un peu, mais à part mon PC, je n'ai pas beaucoup de meubles...), Freelancer détruisait tout sur son passage. En plus de surpasser techniquement les autres shoots spatiaux qui pensaient se la couler douce en haut du podium des meilleures ventes (Starlancer, Freespace 2), le titre prévoyait aussi d'accroître par environ 100 000 les possibilités du joueur. En gros, faire renaître en nous cet aspect épique qui avait foutu le camp vers 95-96, lorsque X-Wing vit disparaître l'aspect Exploration au profit des Dogfights. On salivait tous en 99, face aux screens plutôt épatants que proposait le jeu. Et puis du jour au lendemain, plus de nouvelles. Rien, que dalle.
 

Ce qui a failli disparaître

Lorsque Microsoft a repris Digital Anvil, Freelancer était le projet majeur du studio de développement. Mais apparemment, certaines restrictions techniques (les 35 heures apparemment) avait fait stagner un projet qui s'annonçait plus qu'ambitieux. Résultat des courses, on a bien cru que le jeu allait rester à l'état de projet, d'embryon. Et puis finalement, il a été à nouveau annoncé. Et puis comme c'était du Microsoft qui avait été greffé sur le jeu, et que du Microsoft, ça ressemble drôlement à des farines animales de très mauvaise qualité, et bien on a longtemps pensé que le jeu allait se ranger, devenir un énième shoot spatial. On a cru que tout l'aspect Rôle/Exploration allait à nouveau disparaître. On a cru que Billou allait se contenter d'un simple succès commercial (que Freelancer aurait été à tous les coups) plutôt qu'un succès d'estime. Et puis finalement, depuis quelques mois, on a vu qu'on se foutait le doigt dans l'œil. Plutôt profondément même.
 

Ce que Freelancer sera

Freelancer sortira en automne 2002. Il vous proposera de suivre une campagne plus proche de véritables quêtes dans un monde évolutif qu'une simple série de missions toutes indépendantes les unes des autres. De plus, l'aspect exploration tant attendu sera au rendez-vous. Vous pourrez vous la jouer racaille de l'univers aussi bien qu'explorateur du 26ème siècle (ou 50ème, je sais plus, et avouez qu'on s'en fout). Bien sur, quelques centaines de variance viendront ça et là vous faire découvrir la richesse de l'univers. Entre le petit piratin que vous pourrez incarner, tout comme l'homme d'affaire avisé, vous voyez la place que Freelancer s'apprête à prendre dans votre petit quotidien morose. Bien sûr, la campagne sera totalement interactive, s'orientant plus jeu de rôle que STR. Vous arpenterez les bases spatiales pour recueillir aux différents terminaux les quêtes qui vous conviendront le mieux, tout en suivant une trame générale qui vous fera progresser dans l'aventure. D'ailleurs, vos petits vaisseaux plutôt bon enfant du début de l'aventure laisseront bientôt la place à de véritables "Entreprise" que vous dirigerez à travers des menus complets. Un équipage se chargera de répondre à vos moindres requêtes, et en fait, vous pourrez bien vous la jouer grand monarque si vous arrivez à tenir le monde sous votre aile (ou en utilisant les codes, chacun son truc).
 

Au final

Freelancer a tout d'un grand jeu. Revenir d'aussi loin l'a fait mûrir, et les développeurs ont longuement pensé chaque action. Microsoft ne s'est rien refusé et a apparemment envie de laisser son empreinte dans l'univers des shoots spatiaux. Mais depuis 99, I-War 2 : Edge of Chaos est passé, ramenant avec lui une grande partie des libertés que proposait la série Elite. Freelancer aura-t-il donc assez d'éléments novateurs pour vraiment écraser ce principal concurrent, ou va-t-il juste l'égaler, voire s'embourber à ses pieds ? On peut déjà se réjouir d'une chose : la sortie de Freelancer fera baisser le prix de I-War 2...
 

Article rédigé par Rick28 , le

Un titre qui s'annonce très prometteur. Toutefois, cela fait longtemps qu'il a été annoncé et on ne se demande si, finalement, ses nombreux retards ne lui porteraient pas préjudice...

Commentaires