Test : GTA 3

GTA 3 - PC

Genre : Action

Date de sortie : Juin 2002

Genre
Action
Date de sortie
Juin 2002 - France
Développé par
Rockstar Games
Edité par
Rockstar Games
Disponible sur
GBA, PC, PS2
Parfois appelé
Grand Theft Auto 3, Grand Theft Auto, GTA
Site officiel
Site officiel

GTA 3 arrive enfin sur PC après avoir fait un bon gros carton de bourrin sur PS2. Après Morrowind il y a quinze jours, encore une bonne raison pour changer sa bécane. Sinon, vous pouvez toujours acheter une PS2 et une Xbox.

 
 
La série des GTA, c'était un peu le vilain petit canard des jeux video PC. Autant le contenu paraisait interessant, autant la qualité graphique et la maniabilité rébutait la majorité des joueurs pas trop félés. Heureusement, un bon gros patch vient tout remettre en ordre. Il modifie tellement de choses que les petits gars de DMA Design l'ont appelé GTA 3, histoire de ne pas tremper dans la confusion. Le pire, c'est que maintenant la série des GTA a tout pour passer au rang de phénomène, alors ça pose pas mal de problème genre "trouver des horaires adaptés pour jouer à Morrowind et GTA3". Heureusement, j'ai trouvé la solution en arrêtant de dormir. Parce que "dormir c'est chiant". Dixit mon mémoire.
 

Remettons un peu d'ordre dans la fondue

GTA 3 est sorti voila 5 mois sur PS2. A vrai dire, les gars de DMA Designs avaient prévu de le faire sortir directement sur PC, mais comme le marché console était bien plus porteur niveau ventes, ils ne se sont pas trop posé de questions. Et finalement ça nous arrange bien, vu les importantes modifications entre ces 2 versions. GTA 3 vous met dans la peau d'un petit vendeur de cornet de frites au Noir, qui se fait bêtement attraper par les forces de l'Ordre. Comme quoi, ces derniers ont une certaine autorité dans le jeu. Je me disais aussi que l'aspect réaliste n'était pas totalement respecté... Heureusement, tout va rentrer en ordre : le fourgon de notre héros va être assiégé, et notre compagnon de cellule s'échapera. Bon, on veut bien le suivre, parce que quitte à baigner dans des affaires sales, autant y aller franco. Vous vous retrouvez alors dans une organisation mafieuse où se faire du blé semble être l'objectif principal. Et si vous n'êtes pour l'instant qu'un petit avorton aux bottes du mécano mafieux (c'est pour dire votre rang...), les affaires se présentent sous le meilleur des jours.
 

Ah bon, on peut jouer maintenant ?

Vous vous retrouvez rapidement à devoir enchainer les petits boulots. A Portland View, qui rapelle Brooklyn, les activités ne manquent pas. Entre les triades chinoises qui ont tendance à s'énerver et le port qui abrite des trocs de billes plutôt louches, votre gang va rapidement vous pousser à l'action. Cette première Île sur 3 est énorme, et vous y découvrirez la très grande diversité des possibilités qu'elle offre. A pied, vous pourrez parler à vos nouveaux amis afin de prendre conaissance de nouveaux objectifs : tuer un mafieux important, détruire tel convoi, les missions se suivent à un rythme éffréné sans se ressembler. A coté, vous pourrez apprendre à utiliser les différents magasins majeurs (repeinture de la carosserie, vente de tas de trucs parfois utiles parfois pas, etc...). Il vous faudra bientôt reprendre un peu de vie, et rien de tel qu'un petit tour chez les putes pour revenir en pleine forme. Un peu comme dans la vie de Tomate quoi. Bon, j'exagère un peu, parce qu'il a pas toujours les moyens, reste qu'il ne lit pas les articles avant de les publier. (Note de Tomate : Pas de bol rick, je suis tombé sur ce paragraphe... :p T'en fais pas, je te renverrai l'ascenseur dans un de mes prochains tests) Ah oui, avant que j'oublie, toute voiture présente dans le jeu peut être empruntée. Rien de tel que bloquer le passage en s'asseyant au beau milieu de la circulation pour faire s'arrêter tous ces braves gens. Il suffit ensuite de leur demander gentiment de sortir pour s'emparer d'une des 30 voitures du jeu. Chacune a un moteur physique propre, et vous pourrez changer pour chaque mission afin de s'adapter à chaque genre d'action.
 

Chauffe Marcel !

Sur les 3 îles présentées, la police est plus que fréquente. Aussi bien pour les différentes missions du jeu (une bonne centaine) que pour divers challenges optionnels, ces derniers ne vous lacheront pas. vous aurez toujours moyen de leur échapper, notamment en prenant contrôle d'une de leur voiture, mais le plus souvent, la méthode à adopter reste l'attaque. Ou la fuite, ça dépend. Sur le HUD, un compteur gradué de 1 à 6 étoiles varie en fonction de votre soi-disant brutalité. Simple infraction au code de la route, et c'est une étoile qui s'affiche. Si vous brulez vif ou écrasez par mégarde une trentaine de passant, quelques voitures de police commence à se rapprocher dangereusement, et une deuxième étoile apparait en surbrillance. A 6 étoiles, c'est le FBI et l'armée qui vous rejoignent. Il ne vous reste plus qu'à slalomer entre les obus. Dans ce cas, autant fermer les yeux et conduire à l'aveuglette, vous avez autant de chance de vous en tirer. Ha oui, bien sûr, on parle du loup, mais les autres gangs chicanos, chinois ou juste mafieux vous en feront voir de toutes les couleurs, et certaines misions de reconnaissance bien pépère seront souvent suivies par de bonnes minutes d'action intensive. N'oubliez pas de changer votre Banshee décapotable pour un truc un peu plus consitant genre bus scolaire ou truck si vous avez du mal...
 

Comme dans la vraie vie... ou presque

Les missions de la quête principale ne représentent qu'environ la moitié du jeu. Des dizaines d'autres objectifs suivent derrière. Bien sûr, vous pouvez vous amuser gentiment à trucider tous les innocents de la ville de toutes les manières possibles (ce que tout individu normalement constitué fera). Mais il y a aussi des dizaines de petits challenges à réussir qui font de GTA 3 l'un des jeux les plus longs de la PS2. Ainsi, parmi la trentaine de véhicules conduisibles, on trouvera des voitures de police, de pompiers, des ambulances, des bennes à ordure, des taxis, etc... En appyant sur une touche, vous déclencherez un mini-jeu à la crazi taxi. La voiture de police devra ainsi rattraper des petits jeunes conduisant trop vite et risquant de blesser nos chers citoyens. L'ambulance devra quant à elle atteindre certaines zones dans un temps imparti afin de sauver des vies. Si vous aimez vous balader à pied, vous pourrez essayer de chercher les 100 cartons disséminés à travers les 3 iles. Chacun possède un item, et la collecte de 10 cartons vous rapporte une arme. Voila, vous comprenez comment GTA 3 est vaste, et le plaisir de faucher une voiture dans un parking, en pleine rue ou devant une clinique est indémodable. Ah oui, si vous cherchez à varier les plaisirs, en cherchant bien vous pourrez utiliser un bateau de police ou encore un avion. De quoi flaner gentiment dans les rues après avoir piqué son sac à main à une vieille dame histoire d'avoir bonne conscience.
 

Une bande son décapante

GTA 3 possède une des bandes-sons les plus délirantes des jeux vidéo. Pas qu'elle soit particulièrement de qualité, elle ne peut en effet pas rivaliser avec Outcast ou Homeworld, mais elle a été peaufinée dans ces moindres détails. Les sons sont impeccables, les voix sont dantesques, avec des scènes vidéos dignes des meilleurs films mafiosos. De vrais acteurs ont eu à charge de représenter l'ambiance mafieuse chère à la série des Sopranos par exemple ; le rendu final est excellent. Mais le coup de chapeau revient à l'auto-radio de la voiture. A l'instar de MSR ou Project Gotham Racing, une auto-radio est livrée en série avec la voiture. Une dizaine de stations bien débiles diffusent en continu musiques des années 80, pubs idiotes ou interviews totalement délirants. Pour peu que l'on baragouine un peu l'anglais, c'est génial.
 

Au niveau graphique : PS2 vs PC

A tout point de vue, GTA 3 version PC surpasse la version PS2. Tout d'abord, la PS2 est bornée à du simple 640x480. La différence est flagrante, et pour peut que vous ayez une bonne bécane, vous pourrez enfin lire les affiches et panneaux. D'ailleurs, si vous avez une vraie machine de guerre, vous pourrez tatilloner (ça se dit?!?) les options et la résolution. A partir du 1.3Ghz GeForce3 256Mo, ça marche impec, encore une chance... A ce niveau, la profondeur de champ affolante tout comme les détails de l'animation et les mouvements réalistes des piétons, voitures, flics... vous feront exploser les pupilles. Heureusement, le jeu marche en 800x600 sur un 700Mhz, mais il s'agit déjà du minimum syndical. Tant pis, quitte à racheter un nouveau PC, la sortie de Morrowind et de GTA 3 devrait vous pousser à faire le pas. Moi aussi...
 

Les améliorations special bonus exclu PC

Les améliorations majeures sont d'ordre technique. Le moteur graphique a bien sûr été amélioré, comme nous venons de le voir, mais il n'est pas seul. L'IA a subi un petit lifting même si cela reste toujours à un bon niveau. En revanche, le problème du gamepad semble être reglé. En effet, à pied les fusillades viraient au cauchemar sur PS2, avec des doigts qui devaient se plier en quatre (aie...) pour reussir à viser et à se dépacer. Sur PC, on choisit la voie de la simplicité, en faisant intervenir la souris et le clavier. Tout parait alors beaucoup plus clair et simple, même s'il est préférable de reprendre le gamepad pour le maniement de la voiture. Comme autre changement, on notera la possibilité de diffuser ses titres MP3 sur l'auto-radio, toujours comme Project Gotham Racing sur X-Box. Entre nous, cela reviendrait à détruire un travail titanesque de la part des développeurs, et à perdre un peu de l'ambiance au jeu.
 

Les quelques rares défauts du titre

Même si le match PS2/PC est remporté haut la main par le PC, reste qu'il vous faudra une sacrément grosse machine pour profiter du jeu au maximum. A partir du 1.3Ghz, le problème est réglé en 1024, mais pour des configs normales, la sentence va tomber. On peut aussi reprocher aux développeurs l'absence d'un mode multijoueur, non présent sur PS2, mais qui avait été un moment annoncé, puis finalement retiré du jeu, car ne convenant pas aux développeurs. Enfin, quelques bugs viennent entacher une réalisation technique de haute volée, mais leur rareté en font de grosses attractions.
 

Au final

GTA 3 n'a rien perdu de son éclat sur console, et c'est même embelli avec l'âge. Il a muri, a gommé ses défauts, et peut aujourd'hui sortir dans la cour des grands sans avoir peur de se faire frapper par des plus forts que lui. Graphisme et sons superbes, durée de vie conséquente, et surtout liberté d'action imposante. GTA 3 est un concentré de fun et de plaisir qui fait oublier le temps qui passe. De plus, GTA 3 fait honte à la conccurence car vendu à moins de 40€, contre 50 ou plus pour leus jeux actuels. La messe est dite.
 

Article rédigé par Rick28 , le

A moins de 40€, GTA 3 est la bonne occasion du mois si vous avez une bonne bécane. Grâce à une jouabilité améliorée, GTA 3 PC dépasse de loin sa version homologue parue voilà 6 mois sur PS2. Reste à savoir qu'est-ce que va bien donner Mafia...

Points positifs

  • Achète... Bon prix : 40€
  • Une liberté d'action vraiment importante
  • Ume amélioration graphique face à la Version PS2
  • Une bande son poilante
  • Un jeu vraiment fun

Points négatifs

  • Pas de mode multi
  • Grosse config demandée

Commentaires