Test : American Conquest

American Conquest - PC

Genre : Stratégie temps réel

Date de sortie : Novembre 2002

Genre
Stratégie temps réel
Date de sortie
Novembre 2002 - France
Développé par
GSC Game World
Edité par
CDV Software Entertainment
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Considéré comme le Cossacks 2, American Conquest devient LA référence en matière de jeu de stratégie en temps réel historique.

 
 
Développé par les créateur de Cossacks, American Conquest s’est fait attendre par une multitude de joueurs. Mais pourquoi ce titre American Conquest ? Tout simplement parce que Cossacks n’était pas sorti aux USA et que les gars de GSC ont décidé d’aller conquérir le continent américain de leur savoir-faire en matière de jeu de stratégie en temps réel en leur dédiant un jeu spécial. L’histoire commence en 1492, par le débarquement de Christophe Colomb en Amérique, et se termine en 1843, par la signature du Traité d’Indépendance des Etats-Unis, tout ceci en 5 grandes campagnes composées d’une quarantaine de missions. Mais attention, n’allez pas croire que les missions se ressemblent ! Elles ont toutes leur propres spécificités. Certes, certaines d’entre elles ont une petite ressemblance avec celles de Cossacks, mais bon, c’est rare...
 

Les rudiments du jeu

American Conquest ressemble beaucoup à Cossacks, qui ressemblait déjà pas mal à Age of Empires : c'était aussi un jeu historique, axé sur la recherché et la découverte de nouveaux âges. Mais la différence fondamentale entre Age of Empires et Cossacks, c'était le système de ressource, bien plus au point et simplifié tout en étant plus réaliste. Ainsi, on cultivait des champs, coupait du bois, récoltait de l'or, etc. Mais il fallait payer ses unités qui faisait diminuer ses réserves de nourriture voire d'or en fonction des unités que vous avez acheté. Si vous étiez à court de ressources, vos unités pouvaient mourir lentement jusqu'à épuisement de votre armée ! A noter aussi que la tactique était mise en avant avec notamment une gestion importante des formations puisque vous aviez des armées gigantesques de plusieurs milliers d'hommes !
 

Un moteur graphique revu à la hausse

Même si American Conquest est principalement de la 2D, il ne reste que ce moteur graphique est impressionnant ! La différence entre American Conquest et Cossacks est très nette. Déjà, c’est plus beau qu’avant, plus détaillé, avec de nouvelles animation d’unités, des textures somptueuses, mais la nature reste statique, même si la mer et les cascades sont très bien faites ! D’ailleurs, les bateaux ont maintenant leur reflets dans l’eau ce qui ne figurait auparavant sur aucun jeu de stratégie sur PC. Mais j’ai gardé le meilleur pour la fin ! Certes, il y a les animations des canons avec de la fumée qui sort à chaque coup, mais ce qu’il y a de mieux, ce sont les bâtiments ! Certains sont énormes, très détaillés, et ont leurs ombres ! Pour vous dire, le drapeau, ou encore le boulet de canon sont présent sur les bâtiments !
 

Un très bon gameplay

Mais ce qui fait de Américan Conquest un jeu magnifique, ce n’est pas seulement son graphisme (même si c’est déjà un bon argument), c’est aussi son gameplay impressionnant, ses multitudes de possibilités, mais surtout, la gestion des unités ! Jusqu’à 16 000 unités en temps réel, et ceci sur un même écran. Pour info, on était à 8 000 unités sur Cossacks. Mais ces 16 000 unités, il va falloir les gérer, et ce n’est pas tout le temps facile de tout faire en même temps, surtout que vos adversaires ne vous laisseront pas une minute de repos, et n’hésiteront pas à vous détruire en un rien de temps. Autant vous dire qu’il va falloir connaître les missions pratiquement par coeur. Ah non, non, je ne rigole pas ! American Conquest est plus difficile que son prédécesseur !
 

Et pour finir

Encore un élément qui fait le charme de American Conquest, ce sont ses 12 nations (France, Espagne, USA, Angleterre, Aztèques, etc.) qui possèdent leurs propres bâtiments, améliorations, et surtout leur propre arbre technologique ! Il est évident qu’il est pratiquement impossible de tout tout développer, à moins que vous vous mettiez à 6 contre 1, là, ça doit être possible...
 

Article rédigé par MaX , le

American Conquest est une bombe, même s’il reste parfois très difficile et les bugs sont mineurs. Mais à part ça, c’est du pur bonheur.

Points positifs

  • Graphisme
  • 16 000 unités en temps réel !
  • Fluide sur Internet

Points négatifs

  • Difficulté
  • On n'est pas des ordinateurs !

Commentaires