Test : Codename Eagle

Codename Eagle - PC

Genre : FPS

Date de sortie : Octobre 1999

Genre
FPS
Date de sortie
Octobre 1999 - France
Développé par
Talonsoft
Edité par
Take Two Interactive
Disponible sur
PC

Eh oui ! Voilà Codename Eagle avec "N" à l'envers et heu... Arrête de me regarder The Gremlin !

Bon, Codename Eagle est un doom-like car on tire sur tout ce qui bouge, mais pas tout ! Parfois, il vaut mieux être prudent si vous ne voulez pas déclencher l'alarme... Pour jouer au boucher, on dispose d'un couteau, d'un pistolet, d'un fusil à pompe, d'un cocktail molotov, etc...

Histoire... de Russie

Eh oui... Ce jeu se passe en Russie... Mais y'a rien à dire, là... En fait, ce jeu prend place dans un univers parallèle au début des années 40. Nous, on est Red et on doit lutter contre les Tsars. Pour ce faire, on doit accomplir des missions et on doit tuer des centaines de vilains méchants pas beaux au passage.

Gaaaarde à vous !

Ces missions sont du genre espionnage, faire exploser une base où il y a un lance-missiles, etc... Pour vous faciliter la tâche, des véhicules variés comme la moto, le blindé, l'avion, etc... sont à votre disposition. Mais le problème avec ces véhicules, c'est leur moteur physique pitoyable : ils se retournent sans arrêt et puis les freins sont quasi-inexistants. Ensuite, ils sont très fragiles : si vous tapez dans un poteau, votre véhicule est presque détruit. Par contre, ils peuvent fumer, brûler et bien sûr exploser.

Vue*, j'l'avais pas vu !

Qui a "vue" verra, vu ? Eh oui, les développeurs ont vu cette pub et ils ont mit tout plein de vues dans ce jeu. Il y a la vue classique, à la première personne, la vue externe, à la Tomb Raider 1 et d'autres vues plus cinématographiques. Mais cela ne sert à rien dans ce jeu car la visée est plus difficile.

Hidden & Dangerous ?

Ce jeu y ressemble pour sa difficulté très importante. Et puis, c'est pas très beau, pixellisé ou trop flou, etc... Bref, pas de grande motivation. En plus, il déconne avec les Voodoo de la rédaction. En fait, j'ai vraiment gardé le suspense jusqu'au bout... Ah oui, dernière chose : comment ça se fait que les Russes dans ce jeu parlent aussi bien l'anglais ou le français, selon les version commercialisées dans les pays concernés ? *Pour pas faire comme la pub.

Article rédigé par , le

Voilà un jeu bien banal, pas très beau, dur, avec des armes trop classiques.

Points positifs

  • On peut conduire des véhicules

Points négatifs

  • Graphisme
  • Difficulté
  • Armes

Commentaires