Test : DJ Mix Station

DJ Mix Station - PC

Genre : Simulation de DJ

Date de sortie : Fin 2000

Genre
Simulation de DJ
Date de sortie
Fin 2000 - France
Développé par
Atomix Productions
Edité par
eJay Entertainment GmbH
Disponible sur
PC

La réputation d'eJay en matière de logiciel pour faire de la "bonne 'zik de djeunz" n'est plus à faire, et voilà qu'ils en sortent un nouveau. Mais sera-t-il à la hauteur des autres ?

 
 
Eh oui ! Voilà un nouveau logiciel d'eJay qui promet : il permet au premier imbécile venu ayant un minimum de connaissances musicales modernes, un ordinateur et DJ Mix Station, de mixer des musiques, de toutes sortes, d'enchaîner les morceaux sans le moindre blanc, de tout ajuster, d'ajouter des effets spéciaux, bref, de mixer comme un pro ! Mais vous vous apercevrez rapidement qu'il est bien plus facile de commencer par mixer de la musique techno, puis de passer aux autres genres. Mais ceci n'est qu'un détail, passons au corps du test :
 

Tant de fonctions ne sont-elles pas difficiles à gérer ?

Dans un test, chaque mot compte : j'ai dit : permet au premier imbécile venu... de mixer comme un pro ! " Cela veut bien dire qu'avec DJ Mix Station, mixer est d'une simplicité plus qu'enfantine : outre les réglages des basses, des mediums et des aigus, vous pouvez régler le BPM(Beat Per Minute, soit Battement Par Minute en bon français), le volume, ajouter des effets spéciaux tels que le "pan", le "flanger", ou le "cut", et ceci d'un simple clic ! Vous pourrez aussi, bien entendu, régler la balance des hauts-parleurs. Cela paraît difficile comme ça, mais c'est en fait très facile ! Vous pouvez, pour commencer, vous amuser à enchaîner des chansons grâce aux deux platines qui sont à votre disposition, puis à mélanger deux morceaux, en ajustant le BPM pour que les deux chansons aient le même rythme, puis passer à des fonctions un peu plus évoluées et un peu plus difficiles à maîtriser.
 

Eviter la mitraillette

La mitraillette, c'est le cauchemar de tous les DJs : quand deux morceaux n'ont plus le même rythme, le BPM n'est plus le même, les pulsations se mélangent, plus rien n'est accordé, bref, c'est le bordel et ça fait un truc du genre : BOUMRACTACATABOUM, et c'est absolument affreux ! Sachez que les deux meilleurs chefs-d'oeuvre, s'ils sont passés à la mitraillette, sont totalement défigurés ! Pour éviter ça, vous avez plusieurs solutions : choisir deux morceaux ayant exactement le même BPM, sur toute la longueur de la chanson, mais c'est extrêmement rare, voire même introuvable ! la seconde solution, qui conviendra surtout aux débutants ou à ceux qui n'ont pas envie de se faire chier à régler le pitch manuellement, consiste à utiliser les boutons "Magic", qui ajustent le BPM automatiquement et fait concorder les pulsations pour accorder rythme et tempo. Facile, non ? Ensuite, pour paufiner un peu, on peut régler les basses, les mediums et les aigus de manière à ne garder que les pulsations de l'une des deux chansons et la voix de l'autre, par exemple, ou ajouter quelques effets spéciaux, etc... la troisième solution, plutôt pour les plus expérimentés, consiste à régler le BPM manuellement, en réglant le pitch de la chanson de +33% à -33%(accélérer de 33% ou ralentir de 33%), ce qui est déjà plus difficile. On peut voir si le BPM est le même de deux manières : en regardant la courbe en haut de l'écran et en mesuarant la distance entre deux pics de chaque chansons, mais c'est très fastidieux, ou en regardant sur les platines le petit nombre intitulé "BPM", ce qui est plus facile. Il faut ensuite faire en sorte à ce que les deux courbes soient superposées, pour que les chansons soient synchronisées. Pour vous aider dans cette tâche, vous pouvez placer des points de départ sur les chansons, appelés "cues" : par exemple, vous placez un cue à 5 secondes du départ de la chanson n°2, car ce moment correspond à une pulsation de la chanson. Quand la chanson 1 est à 7 secondes de son départ(par exemple), moment où il y a une pulsation, tac vous appuyez sur le "play" de la chanson 2, et elle part au moment que vous aviez prédéfini, les pulsations des deux morceaux se produisent en même temps, et ils sont synchronisés.
 

Et le design dans tout ça ?

Bien que l'on ne puisse pas vraiment parler de réelle beauté graphique, je dirais que ce soft a un bon look. Euh, deS bonS lookS. Eh oui, il y en a pour tous les goûts : trois présentations s'offrent à vous : la présentation "eJay", sélectionnée par défaut, avec ses boutons de réglages ronds, les platines sont représentées , où l'on peut lire le temps écoulé, le temps restant, le BPM, et pour faciliter l'évaluation du temps restant et du temps écoulé, la bande graduée de la platine se remplit peu à peu. La présentation "default" n'est pas mal non plus, en fait, c'est un peu la même que la "eJay", sauf qu'elle est un peu plus sombre, puis vient la présentation "Sunset", plutôt sous formes de barres, avec des palmiers comme image de fond, pour se croire à Ibiza peut-être ? Bref, le design de DJ Mix Station est plutôt réussi.
 

Des effets spéciaux

Pour les connaisseurs, ça va sembler bien classique, mais de toute façon, que peut-on rajouter ? le "flanger" permet de donner un son, disons, plus "space", plus électronique encore, vous voyez ce que je veux dire ? Non ? Eh bien, essayez DJ Mix Station et vous verrez ! Un peu plus facile à décrire, le "cut" permet de donner un son un peu saccadé des plus plaisants. n'allez pas croire que ce logiciel rame sur mon PC, car ce n'est pas vrai ! En fait, l'effet "cut" coupe le morceau à intervalles réguliers, d'où le nom "cut". Puis vient le "pan", qui, il me semble, fait varier la balance d'une enceinte à l'autre, ce qui donne un son assez sympathique. sachez au passage que vous pouvez faire tourner ce soft avec une seule carte son, ou bien avec deux, et même avec une carte son 3D, pour obtenir le meilleur son possible. Vous pouvez également ajouter des "samples", des petits son wav pré-enregistrés, tels que des voix de DJs psychédéliques, des coups de feu, etc... Au fait, j'ai oublié de préciser que vous pouvez aussi vous servir de DJ Mix Station comme d'un simple lecteur wav/mp3.

Comment passer de 929,94 euros à 739,22 euros ?

C'est très simple : vous préparez une soirée, vous vous achetez une bonne installation sono, sans trop dépenser quand même, vous payez un DJ pour la soirée car vous ne savez évidemment pas vous servir de tout le bordel que vous venez d'acheter, et vous obtenez : tables de mixage : 457,35 euros + amplis et baffles : 228,67 euros + casque et micro : 91,47 euros + location DJ : 152,45 euros = 929,94 euros
En revanche, vous pouvez aussi penser à ça : PC : 381,12 euros + amplis et baffles : 228,67 euros + casque et micro : 91,47 euros + DJ Mix Station : 37,96 euros = 739,22 euros.Il est évident que la 2ème solution est la moins coûteuse et la plus pratique, car vous économisez 190,66 euros. En fait, vous gagnez un peu plus car avec le PC, si peu musclé soit-il, vous pouvez faire bien d'autres chose en plus de la musique, et, de plus, si vous organisez plusieurs soirées, vous économisez autant de fois la location du DJ.Vous aurez donc remarqué que le Zourzil est passé à l'Euro, car l'Euro, c'est dans pas longtemps ! Allez, je vous donne la traduction en Francs : pour la 1ère solution, avec DJ et tables de mixage, vous pouvez compter environ 6100 F pour une soirée, et 15000 F pour 10 soirées, alors qu'avec la solution PC + DJ Mix Station, il suffit d'environ 4850 F pour une soirée, ou même 5000 soirées si vous le voulez, car une fois que tout est acheté, vous n'avez rien à payer en plus, contrairement au DJ que vous devez payer à chaque fois. Bon, d'accord, j'ai peut-être un peu exagéré sur la paye du DJ, mais bon, quand même !

Article rédigé par Colonel Zourzil , le

En conclusion, je dirais que ce jeu est plutôt satisfaisant, car il s'adapte au niveau de chacun, et il est en plus assez facile à prendre en main.

Points positifs

  • Prise en main
  • Multiples possibilités
  • Accessible à tous

Points négatifs

  • Si on n'aime pas la musique, forcément...

Commentaires