Test : Empereur : la bataille pour Dune

Empereur : la bataille pour Dune - PC

Genre : Stratégie

Date de sortie : Juin 2001

Genre
Stratégie
Date de sortie
Juin 2001 - France
Développé par
Westwood Studios
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PC

Empereur : La Bataille pour Dune (Battle for Dune en anglais) est la suite du vieux mais exceptionnel Dune 2 et du moins bon Dune 2000. A l'instar des précédents volets, celui-ci est édité par Electronic Arts. Nous réserve-t-il une grande surprise ?

 
 
Après les épisodes de Dune 2 (Dune 1 n'a rien à voir avec Dune 2) et Dune 2000 voici le troisième volet de la série des Dune, dont le dernier titre est mieux connu sous le non de Empereur : la bataille pour Dune. Dans ce jeu, vous évolurez sur Arakis et sur d'autres planètes (dont une planète de glace), ce qui est une grande première pour la série. Le jeu ne reprend pas l'histoire originale de Frank Herbert, il ne reprend juste que l'univers, contrairement à Dune 2 et surtout Dune 2000. La seule ressemblance entre le jeu et le bouquin au niveau de l'histoire réside dans les personnages, les maisons et surtout la nécessité de contrôler l'épice pour être maître de l'univers.
 

Trois maisons s'affrontent

Empereur est très scénarisé et propose une histoire complexe, donc les petits gars de Westwood n'ont pas lésiné les moyens et ont créé des cinématiques mêlant acteurs et images de synthèse, comme à leur habitude. Ces scènes sont si nombreuses que le jeu se présente sous la forme de quatre CD : un pour l'installation, et les trois autres comportent toutes les données des trois maisons disponibles (cartes, cinématiques, etc.). La première maison sont les Atreïdes, les gentils qui veulent contrôler l'épice dans un but pacifique. Les deux autres maisons restantes sont les méchants : la seconde sont les Harkonnen (les bourrins de l'histoire) et la troisième sont les Ordos (les fourbes). Au début du jeu vous pourrez donc choisir le clan de votre choix en choisissant le CD correspondant.
Les scènes cinématiques qui sont très nombreuse dans le jeu et plus bien réussit, nous apprennent que les trois maisons combattent tous pour accéder au trône du Lion d'Or.
 

Un jeu très nerveux

Les batailles sont très nombreuses : vous devrez pour cela construire votre camp le plus vite possible et préparer vos troupes, car les batailles sont très rudes. Vos unités se composeront d'éclaireurs, de l'infanterie (soldats, sniper, etc.), des véhicules légers, lourds, de mechs, etc. Au fils de missions vous remporterez des véhicules ou des troupes supplémentaires comme des avions par exemple. Vous pourrez prendre possession des bâtiments ennemis grâce aux ingénieurs qu'il faudra protéger pendant toute la partie, car c'est une unité fragile et coûteuse). Comme vous pouvez le constater dans cette description, le jeu ressemble beaucoup à ce que l'on a pu voir dans Command and Conquer.
N'oublions pas les célèbres vers des sables qui se baladent sans cesse sur la carte. En effet, cette horrible bête sort du sable quand vous vous en attendez les moins et en profite pour bouffer vos troupes et celles adverses, sans oublier vos précieuses moissonneuses. Heureusement, vous êtes prévenus quelques secondes à l'avance afin d'essayer de sauver vos hommes.
 

On peut jouer en réseau

Le mode multijoueur de Empereur : la bataille pour Dune vous permettra de vous affronter à plusieurs via Internet ou en résau local. Vous pourrez aussi être tous alliés et de combattre une maison contrôlée par l'ordinateur. Ce mode réseau est assez classique, mais il mérite d'être souligné, car la durée de vie du jeu n'est pas bien longue, chaque campagne se finissant assez rapidement.
 

Un design qui tient la route

Les scènes cinématiques sont très belles et réussies. Pendant le jeu, les explosions sont magnifique, sans parler des effets de lumière, seul problème, les décors sont trop statiques, les arbres ne bougent que quand il y a du vent sinon ils sont immobiles. Le niveau du zoom n'est pas bien réglé, car les unités sont toujours très petites et il faut augmenter la résolution pour pouvoir bien distinguer ses unités. Enfin, la config. mini pour faire tourner Empereur est un PII 400 et 64 Mo Ram, néamoins sur un PC de ce type, n'espérez pas jouer à 60 fps. Egalement testé sur un PIII 866, 256 Mo de RAM et GeForce 2, le jeu n'était pas d'une grande fluidité avec les détails à fond en 800x600, ce qui est fait de Battle for Dune est un des jeux les moins fluides du marché (sans compter Max Payne, bien sûr).
 

Article rédigé par The Gremlin , le

Empereur : la bataille pour Dune est un excellent jeu de stratégie qui arrivera aussi bien à conquérir les mordus de Dune que ceux qui ne le connaissent pas. On peut toutefois regretter le manque d'innovations par rapport à Alerte Rouge 2, le précédent produit du développeur.

Points positifs

  • Scènes cinématiques
  • Les graphismes, les explosions, effets de lumières
  • Un très bon rythme

Points négatifs

  • Peu d'animations dans le décor
  • Manque de fluidité

Commentaires

Jeux similaires