Test : Far West

Far West - PC

Genre : Stratégie/gestion

Date de sortie : Décembre 2002

Genre
Stratégie/gestion
Date de sortie
Décembre 2002 - France
Développé par
Greenwood Entertainment
Edité par
JoWooD Productions
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Une chose est sûre : le défi était relevé. Les westerns ne font pas légion sur PC, et les rares adaptations sont souvent décevantes. Probablement motivée après les excellents résultats du non moins excellent Desperados, la firme Jowood se lance elle aussi dans l'aventure... pour le meilleur et pour le pire.

 
 
La première chose que l'on ressent en jouant à Far West, du moins pour moi, est un rire jaune continu face au caractère héroïque du rêve américain. Ici, la vie des légendaires "comboys" est présentée de manière particulièrement austère, à tel point que l'on peut se demander laquelle des deux visions est la vraie ; certes, on retrouvera (non sans une certaine joie) les confrontations avec les indiens, les guet-appens et les conflits ferroviaires, mais ces quelques moments de béatitude sont finalement rares dans le jeu. Et bien moins mélioratifs que ce que l'on peut voir à la télé ou au cinéma, cela va de soi ! A l'inverse, vous assisterez ici aux tâches quotidiennes les plus repoussantes que ces pseudo-héros ont du effectuer malgré eux, et qui nuit malheureusement à la splendeur du mot (éponyme) "Far West". Après ces quelques constatations d'entrée de jeu (admirez le jeu de mots), il convient de passer aux différents points techniques du Soft.
 

Les principles du jeu

Cela ne va étonner personne, Far West est un jeu de stratégie-gestion en temps réel. Je dis gestion car il ne s'agit pas d'un pur jeu de stratégie dont le principal but consiste à construire, déplacer, organiser et attaquer en masse ; vous devrez dans un premier temps vous occuper essentiellement du Ranch, afin de stabiliser son status financier. Pour ce faire, vous aurez la possibilité de diriger une multitude de cowboys, et de leur assigner des taches respectives. Ce n'est donc qu'après un certain temps que vous pourrez passer à l'action proprement dite. Ce temps est biensûr lié à moultes activités pour le bien de votre domaine et de son expansion totale (il faudra attendre, ne vous faites pas d'illusions). Parmi celles-ci, on notera en premier lieu le "recrutement" de cowboys assez fous pour venir travailler dans votre lieu stérile où se situe un petit (mais alors vraiment très petit) ranch qu'ils devront préserver et améliorer. Ainsi, certains seront par exemple employés à la gestion des quelques enclos qui bordent la résidence, d'autres devront transporter les ressources vitales via les chariots, etc. Ce travail colossal n'est biensûr pas gratuit et vous devrez entretenir vos hommes (histoire de stabiliser leurs 3 facteurs : énergie, courage et moral) en leur apportant régulièrement des provisions - certains raffolent d'ailleurs des haricots et du café - pour s'assurer de leur volonté de travailler. Critère important, puisque ces cowboys pourront faire la grève ou changer de ranch, et cas d'absence de nourriture. Vous aurez donc tout intérêt à dévaliser les boutiques de la ville la plus proche, et organiser le ravitaillement général, toujours via les chariots. Jusque là, aucune appréhension !
 

C'est maintenant que ça se complique...

Vous êtes donc tranquille, contrôlant consciencieusement l'économie de votre cher domaine. Mais seulement voilà, tout cela coûte bien cher ! Sans parler du capital de départ, absolument ridicule ; la meilleure chose à faire est ainsi de vendre : bétail, ressources. Et comme si cela ne suffisait pas, le jeu "offre" alors une condition supplémentaire qui le rend presque insupportable et dangereux pour les nerfs : vous ne pouvez vendre votre bétail qu'à condition que l'un de vos garçon de ferme soit présent. Et il ne l'est que rarement. C'est à partir de là que Far West passe du simple jeu de stratégie au détestable casse-tête ; on ne peut que pâlir face au nombre de choses que l'on doit accomplir en quelques minutes seulement : ravitailler, gérer ses cowboys, vérifier constamment le bon fonctionnement de ses enclos, pour ensuite les vendre tout en attendant votre garçon de ferme, mais en gardant toujours un oeil sur le reste biensûr, etc... Le tout devient rapidement très délicat à gérer, et le moindre petit travail à accomplir peut nécessiter une quantité impressionante d'heures. Chose que très peu supporteraient ; voilà donc l'un des points noir du jeu.
 

Et ça n'est pas tout

Outre cette tension quotidienne, le jeu propose à mon goût des possibilités un brin limitées. Ce qui n'est en fait qu'une déception de plus. Certes, vous pourrez créer de nouvelles pistes et étendre grandement votre domaine ; certes, le jeu propose des combats mémorables contre les indiens, ennemis étonnament belliqueux (à noter que vous devrez en plus gérer les munitions de vos troupes) ; certes, il bénéficie d'un système d'expérience, aussi bien pour les hommes que pour les bâtiments, qui s'avère riche et varié. Mais le jeu reste une tension quotidienne, plus pénible qu'agréable. Même le tutorial, ingénieusement instauré dans le jeu, ne suffit pas à rendre le jeu plus accessible. Sans parler du mode multijoueurs qui s'avère très peu jouissif... Ce qui ne donne à Far West qu'un maigre intérêt et en fait un achat plus que facultatif. En bref, une atmosphère insoutenable dans le mauvais sens, des graphismes très moyens (c'est de la stratégie), une jouabilité correcte mais qui souffre de la lourdeur du Gameplay, une durée de vie énorme mais qui se résume en fait à quelques missions, des sons passables et un scénario qui ne consiste en fait qu'à développer un triste petit ranch. Pourtant, l'idée de "stratégie au Far West" était particulièrement bien pensée, ce qui aurait pu donner lieu à un jeu incontournable. Malheureusement, son atmosphère austère et son principe trop limité, sans oublier son gameplay pouvant influencer facilement l'état nerveux du joueur, en font un jeu décevant, même raté, et à ne conseiller qu'aux plus stables psychologiquement... et encore.
 

Article rédigé par n0nam , le

Déception... que dire de plus ? Il y avait là de quoi réaliser un pur chef-d'oeuvre aussi intéressant que passionant, et au final on obtient une pâle adaptation "stratégique" de la vie de cowboys lors du rêve américain. Certes, le jeu n'est pas mauvais en soi, mais il y avait de quoi faire beaucoup, beaucoup mieux...

Points positifs

  • Géniale idée de départ
  • Original
  • Système d'xp intéressant

Points négatifs

  • Assez moche
  • Nerveusement ardu
  • Possibilités limitées
  • Jouabilité moyenne

Commentaires