Preview : Korea : Forgotten Conflict

Korea : Forgotten Conflict - PC

Genre : Infiltration

Date de sortie : Octobre 2003

Genre
Infiltration
Date de sortie
Octobre 2003 - France
Développé par
Cenega
Edité par
SG Diffusion
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Pour "fêter" les 50 ans de la guerre de Corée, Cenega nous pond Korea : Forgotten Conflict qui fera à n'en pas douter forte concurrence à Commandos 3. Petit aperçu de ce Commandos-like, premier jeu vidéo sur le conflit asiatique.

 
 
Impossible donc de ne pas comparer ce soft à celui de Pyro Studios tant il lui ressemble. L'action prend place entre 1950 et 1953 dans une Corée dévastée par la guerre. Vous dirigerez des mercenaires qui n'ont pas froid aux jeux pour effectuer vos missions qui en plus de proposer pas mal d'objectifs d'un coup vous demanderont une bonne dose de dextérité. Pendant votre voyage en Corée, vous devrez prendre le contrôle de trains ou de bâtiments, détruire des objectifs ou encore libérer des prisonniers. Pas trop d'originalité de ce côté-là sinon qu'il faudra bien penser votre plan avant de vous lancer.
 

La fine équipe

Dans les 12 missions qui s'offriront à vous, vous dirigerez trois équipiers le plus souvent mais il n'est pas exclu d'en diriger plus. Le ranger fait office de béret vert ici avec son couteau et ses poings pour mettre hors état de nuire l'ennemi. Sarah est votre médecin assigné et pourra tout de même effectuer bon nombre d'autres actions. Enfin le troisième luron de votre trio sera le sniper cherokee qui nettoiera le terrain avant l'assaut. Deux autres personnages seront disponibles dans la version finale.
Tout ce petit monde peut bien sur se servir d'armes à feux ou d'objets divers comme le paquet de cigarette ou la bouteille d'alcool (tiens, on n'a pas déjà vu ça quelque part ?) pour distraire l'ennemi afin de mieux lui tomber dessus. KFC n'aura donc pas à rougir face à Commandos quant au nombre d'actions disponibles pour chacun de ses joyeux lurons.
Ils pourront bien évidemment se baisser, se coucher, marcher ou courir pour atteindre leur objectif plus ou moins rapidement ou avec plus ou moins de discrétion. Il était apparemment impossible d'avancer accroupi ce qui semble assez étrange tout de même.
 

Une carte postale de Corée

Comme Commandos 3, KFC propose des environnements entièrement en 3D et le résultat est plutôt (même carrément) réussi. Les textures ainsi que les modélisations sont très détaillées, les ombres assez efficaces et l'anti-aliasing fait assez bonne figure également. Ca pixellise un peu quand même et quelques bugs graphiques étaient à signaler.
Le plus gros point positif du jeu reste la retranscription par les graphismes de cette ambiance sale et malsaine qui traduise une guerre comme celle de Corée. Que ce soit dans les environnements urbains ou dans la jungle, tout cela est parfaitement réussi et donne une ambiance spéciale bien loin de celle que l'on peut voir dans tous ces softs dédiés à la seconde guerre mondiale.
Personnellement, j'ai assez apprécié de voir quelques oiseaux blancs venir passer devant vous (et de voir leur ombre agir sur les objets au sol). Dommage qu'on ne puisse pas les shooter niark niark… ^^
Enfin, vous pourrez interagir directement avec votre environnement en détruisant une partie de décor par exemple. Les conditions climatiques changeront et influeront directement sur votre comportement au fil des campagnes que vous devrez effectuer.
 

Un beau pantin ne fait pas un bon pantin

Malgré ses indéniables qualités graphiques, on voit vite que KFC soufre d'un gameplay assez lourd. D'abord la caméra ne bouge jamais automatiquement ce qui vous oblige à recadrer au moindre déplacement de personnage. Heureusement que celui-ci se fait simplement. D'autre part, les personnages sont lents à réagir et leurs animations sont plutôt ratées à mon goût en plus d'être assez limitées. Par exemple lorsque vous portez un cadavre, il se baisse bien, le porte sur ses épaules, l'amène là où vous le désirez puis le pauvre corps se retrouve par terre comme par magie sans aucune transition avec l'état précédent. Au moins vous aurez gagné du temps. Voir vos équipiers courir et assez amusant aussi tant on a l'impression qu'ils sont montés sur des patins à roulettes. Je passe sur le fait qu'il n'y ait même pas d'animation lorsque vous vous faites tirer dessus ou que vous vous faites frapper. Parfois, un soldat caché vous canarde et vous tombez, mort, comme ça sans prévenir tout simplement parce que cet imbécile ne vous a pas fait signe qu'il se faisait allumer. Assez énervant quand même.
Mais quelques bonnes idées sont présente tout de même comme la possibilité de modifier la couleur des éléments importants afin de les distinguer immédiatement ou alors la gestion de la caméra qui est excellente à défaut d'être un peu automatique.
Espérons que dans la version finale, un mode de sauvegarde rapide sera disponible, ça ne sera pas de trop pour corriger ces quelques défauts de gameplay.
 

Article rédigé par kremakiller , le

Pour finir, Korea : Forgotten Conflict (le conflit oublié) s'amènera dans nos rayons en ce beau mois d'Octobre avec des éléments très plaisants mais aussi un gameplay lourd qui souffre de défauts assez contraignants. Reste à savoir si Commandos 3 qui devrait débouler à peu près dans le même temps avec des atouts bien plus importants voudra bien lui faire une petite place…

Commentaires

Jeux similaires