Test : Island Xtreme Stunts

Island Xtreme Stunts - PC

Genre : Euh... Lberté totale

Date de sortie : Février 2003

Genre
Euh... Lberté totale
Date de sortie
Février 2003 - France
Développé par
Electronic Arts
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Parfois, les développeurs fatiguent. On voit leur paupières lourdes, leur bave sèche, leurs vétements sales se dissoudre quasiment sur leurs corps sale et grasseux. Cette situation, que l'on pourrait résumer par l'expression "ben ils sont fatigués quoi" leur donnent de mauvaises idées, bien vicieuses. Généralement, cela reste dans l'esprit du "allez zou, allons donc faire un jeu bien pourrave destiné aux gamins. Il n'y verront que du feu".

 
 
Il y a des jours comme ça où on n'a pas envie de se fatiguer inutilement. Comme on ne peut pas sécher le taf 2 semaines de suite, on se lève difficilement, on laisse la lumière éteinte dans la salle de bain pour ne pas voir sa gueule embrumée, et on se dirige vers le Métro, en se disant que les lampadaires sur le chemin parviendront à nous faire sortir de notre état second.
Il y a des jours, où on espère que quelques heures de boulot suffiront à rendre un jeu intéressant. On essaie d'oublier l'aspect graphique, la conception sonore, ou encore l'intuitivité du gameplay. On aimerait pouvoir laisser tous les boulots contraignants à l'équipe de développement qui travaille à côté, qui roupille toute la journée, la tête derrière leur pc, à faire semblant de travailler.
 

Pfff... j'aimerais faire du skate

Il y a des jours comme ça, où on se dit "pff j'aimerais manger une glace", ou "miam, des crêpes à la moutarde". Parfois, certains se mettent même à rêver "humm je deviendrais bien cascadeur moi... mais sans la prime de risque, parce que c'est qu'un rêve, alors j'aime autant qu'il soit parfait". Parfois, les rêves des développeurs deviennent de vraies sources de création, comme ce Island Xtrem Stunts, jeu basé sur la licence Lego (parce que faut pas déconner quand même), et vous permettant de vous adonner aux folles joies quotidiennes du cascadeur. Le développeur fatigué va alors imaginer un univers vide et inutile, peuplé de trucs zarbs, et permettant des tas de fonctionnalité que les développeurs ont imaginé dans leurs rêves. Faire du skate c cool... banco.... se balader dans une salle et interagir avec les persos... oki ça marche, on ne fait (mais pas trop quand même, c'est long et difficile à programmer)... et puis des courses a la Ridge Racer 1, parce qu’on a toujours été des fans. Oui, que des scènes rajoutées l'une derrière l'autre sans grande logique. Heureusement, les développeurs n'ont pas fait l'affront aux enfants de monter un scénario.
 

Les rêves devenant réalité, quel bonheur

Voilà, il y a des jours où des jeux sans potentiel sortent dans le commerce. Et le pire, c'est que les joueurs se rendent compte du non-intérêt du titre. Alors on fait un jeu pour les tout petits, en espérant que cela passe mieux.
Mais ce que les développeurs ne savent pas c'est que les tout-petits en question on un sens critique. Après 20 minutes de jeu (en comptant l'installation), ces derniers les maudiront jusqu'à la fin de leur jour, et se vengeront à un moment ou à un autre sur ceux qui leur ont fait subir leurs 20 minutes de jeu les plus terribles de leur vie. Le plus dur pour le gosse est d'apprendre que c'est EA qui a développé et édité ce jeu. Décidément, tout fout le camp...
 

Article rédigé par Rick28 , le

Un jeu sans intérêt, qui montre quand même que l'on peut faire quelque chose à la fois moche, idiot, et capable de persécuter les plus jeunes toute leur enfance. A déconseiller aux bons pères de famille donc.

Points positifs

  • L'univers Lego, sûrement l'univers le plus complet et crédible jamais créé

Points négatifs

  • Des tas d'épreuves mal réalisées
  • Aucune logique dans la succession des épreuves
  • C'est moche
  • C'est pathétique

Commentaires