Test : Jamagic

Jamagic - PC

Genre : Développement de jeux

Date de sortie : Août 2002

Genre
Développement de jeux
Date de sortie
Août 2002 - France
Développé par
Click Team
Edité par
Micro Application
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

En concurrence directe avec le 3D Game Creator de Focus, Jamagic vous permettra de réaliser vos propres jeux en 3D. La ressemblance s'arrête ici car le but de Micro Application est très clairemet de fournir un outil puissant, au détriment de la simplicité, une ambition tout à fait contraire à celle de Focus...

 
 
Les joueurs purs et durs (ceux qui ne programment pas) risquent d'être bien dégoûtés s'ils comptaient acquérir Jamagic pour développer leurs propres jeux, il faut connaÎtre et maîtriser le Javascript. Bien sûr, c'est relativement simple par rapport au C dans la mesure où les routines de DirectX et OpenGL sont gérées de base (pour exploiter les cartes graphiques). Bon en fait, vous n'êtes pas obligé de le connaître mais disons que c'est un avantage certain pour exploiter le logiciel à fond ! En fait, si vous êtes un gros débutant, commencez avec 3D Game Creator.
 

Javascript ? Ah bon ?!

Oui, oui, le fameux langage servant à améliorer les pages web comme celle que vous lisez en ce moment. Ah bon ? Vous ne voyez pas le rapport avec les jeux vidéo ? Pourtant il existe un lien étroit que je n'expliquerai pas ici par manque de place (ouahahah l'excuse trop nulle !) que Micro Application n'a pas hésité à exploiter... Personnellement je suis déçu qu'ils n'aient pas choisi un autre langage car le Javascript n'a pas une très bonne réputation à cause de certaines bizarreries. Oups, mais je parle, je parle et je m'aperçois que je tourne en rond. L'ouverture d'un nouveau paragraphe va me remettre dans le droit chemin. Et hop ! Comme on dit.
 

Diversité des créations

Non seulement vous pourrez créer le type de jeu de votre choix (voire carrément inventer votre genre de jeu -normal, on travaille avec un langage de programmation donc les possibilités deviennent énormes) mais en plus vous pourrez travailler en 2D ou en 3D, et vous pourrez aussi réaliser des économiseurs d'écran !
Pour la 2D, vous pourrez importer des images dans les formats les plus connus (JPG, BMP, PCX, PGN et TGA, soulignons au passage l'absence du GIF, un peu inutile de toute façon car ce format ne permet que du 256 couleurs seulement). Si vous n'avez pas d'éditeur de dessin vous pourrez utiliser celui fourni avec le soft, bien meilleur qu'un Paint. Ensuite, vous pourrez programmer plein de modifications pour vos sprites : rotations, zooms, etc.
 

Et de la 3D aussi

Là par contre, les choses se compliquent car il faudra dessiner ses modèles soit avec l'éditeur intégré soit en important des choses réalisées avec 3D Studio Max ou équivalent (formats supportés : 3DS, GIB et WRL).
Heureusement, des bibliothèques proposant des modèles sont proposées avec 5000 objets 2D et 3D. Vous aurez aussi des éléments sonores (fort pratique étant donné que tout le monde n'a pas forcément un studio d'enregistrement de bruitages chez lui). Tout cela est évidemment très facilement importable dans l'utilitaire.

Une documentation bien fournie

Micro Application s'est bien appliqué quant à la réalisation du manuel de son logiciel car il a le mérite d'être assez complet (250 pages) même si quelques points paraissent toutefois obscurs... Mais il ne faut pas oublier la documentation fournie sur CD qui finira de faire le tour des possibilités offertes par le logiciel. Et puis il ne faut pas oublier que vous pourrez trouver quelques aides sur le Net pour maîtriser le javascript, même s'il apparaît ici en version modifiée.

Points faibles

Parmi les reproches, on formulera déjà un manque de simplicité de l'interface, qui paraîtra vraiment rebutante au début ! Mais ce n'est qu'un défaut mineur parce qu'après la phase d'apprentissage, on arrive à se débrouiller, ce n'est pas insurmontable.
Plus embêtant en revanche, on note de nombreux plantages et des "opérations non conformes", ralentissant de manière significative l'avancement du développement du jeu. Donc il faut enregistrer souvent, à moins que vous ayiez la chance de travailler sur un PC extrêmement stable, et je souligne extrêmement.
Enfin, il manquait deux points à souligner : vous pourrez vendre vos jeux sans que Micro Application n'exige de royalties et le logiciel ne coûte que 49 €, un excellent rapport qualité/prix étant donné sa puissance...

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Un très bon logiciel de développement de jeux vidéo qui se veut très complet mais malheureusement difficile d'accès aux débutants et assez buggé. En revanche, ceux qui s'y connaissent un peu en programmation et en développement de jeux vidéo en auront pour leur argent !

Points positifs

  • Plus de possibilités que chez la concurrence
  • Bonne documentation

Points négatifs

  • Un peu buggé
  • Compliqué au début

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires