Test : Les Sims et plus si affinités...

Les Sims et plus si affinités... - PC

Genre : Simulation de vie

Date de sortie : Novembre 2001

Genre
Simulation de vie
Date de sortie
Novembre 2001 - France
Développé par
Maxis
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PC
Parfois appelé
The Sims : Hot Date
Site officiel
Site officiel

Gnagna veut sortir avec Gnugnu, mais Gnugnu sort déjà avec Gnogno. Quelle va être la réaction de Gnogno quand elle va apprendre que Gnagna veut sortir avec Gnugnu ? Et Gnagna sera-t-elle jalouse ? Autant de questions que vous vous posez, chers lecteurs, alors suivez-moi pour la suite du test.

 
 
On avait déjà eu Les Sims Ca vous change la vie qui privilégiait l'aspect familial en proposant de nouveaux personnages, métiers et objets par dizaines. Ensuite, on eu Les Sims Surprise-Party, qui privilégiait la fête car on pouvait faire appel à un DJ. Voici maintenant Les Sims Et plus si affinités, la toute dernière extension qui se veut enfin innovante.
 

Quelles affinités ?

Cette nouvelle extension propose une grande nouveauté et un thème. Ceux qui ont raté les autres news sur Les Sims ne connaissent pas encore la nouveauté, mais les autres... Commençons d'abord par le thème : il s'agit, dans Les Sims et plus si affinités (LSEPSA en abrégé), de trouver l'âme soeur. Attention, car cette facette est très différente de celle que l'on avait dans les autres Sims. Ici, il y a plusieurs techniques et on ne peut pas trouver l'élu(e) aussi facilement que ça. La grande nouveauté est la possibilité de se balader en ville, seul ou accompagné de quelqu'un. Vous pourrez acheter des vêtements, de la bouffe, etc. Vous pourrez inviter quelqu'un dans un restaurant, par exemple. J'ai été surpris au début car la ville est plus grande que je ne le pensais. D'ailleurs, si elle ne vous plaît pas, vous pourrez la modifier à votre gré.
 

Paragraphe interdit aux moins de 18 ans

Héhéhé, avouez que vous vous êtes précipités sur ce paragraphe. Eh non (ça change des "Eh oui" de Zourzil), ce n'est pas un paragraphe qui contera des histoires cochonnes... En fait, je vous ai plumés comme des pigeons ! :) Bon, c'est pas tout, ça, mais maintenant, je ne me rappelle plus de ce que je voulais mettre dans ce paragraphe. Mmmmm, non, je ne vois pas. Ah si, mais pour ce que j'ai à dire, il faudrait que je change de paragraphe, sinon ça ferait tache.
 

Trêve de plaisanteries

Mais bon, tout ça, ce n'est que de la connerie, donc passons au test du produit, car vous devez en avoir assez que je parle pour ne rien dire : le premier paragraphe ne faisait que répéter ce que vous saviez déjà tandis que le second était d'une lourdeur affligeante.
Dans LSEPSA, vous pourrez faire plein de choses avec vos Sims. Pour commencer, de nouveaux modèles de personnages sont disponibles, comme on est galant, à la rédaction, je vais commencer par les femmes : il y a la femme fatale et la blonde ravageuse. Pour les hommes, on a le choix entre trois nouveaux personnages : Jock, le tombeur et le précieux. A vous de choisir... Après avoir choisi votre personnage, vous devrez donc entamer une carrière et donc essayer de draguer des gentes demoiselles ou de beaux étalons (ça dépend de votre sexe et de votre personnalité, en fait, les Sims est un des seuls jeux pouvant être joué aussi bien par un homme que par une femme).
 

Comment fait-on pour draguer ?

Eh bien pour draguer, on peut utiliser différentes techniques : pourquoi ne pas faire connaissance en parlant de ses passions ? Ensuite, une petite blague de derrière les fagots comme on en voit dans les fantastiques éditos que reçoivent les abonnés de notre site tous les dimanche soir ? Je sais, l'exemple est mal choisi car Zourzil n'est pas doué pour en écrire et je pense que je vais le changer de poste, car ça va mal finir tout ça. Mais bon, revenons à nos moutons. Si votre cible est intéressée par tout cela, vous pourrez aller plus loin en choisissant des méthodes pour embrasser, et aussi faire plein d'autres choses, mais attention, ça reste soft. Qu'alliez-vous imaginer, bande d'obsédés ??? Allez au parc et louez donc un panier pic-nic, c'est idéal pour augmenter ses chances de dégottage, d'autant plus que la seule interaction possible est embrasser. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et il faut se quitter, comment allez-vous dire au revoir à votre élu(e) ? Une bise ? Un tendre et fougeux baiser ? Vous allez lui serrer la main ? Ou encore, allez-vous l'inviter chez vous (si vous êtes en ville), pour avoir un peu d'intimité ? Ah oui, une chose : en ville, vous pourrez faire des tas de rencontres, vu que vous n'êtes pas tout seul. D'ailleurs, si vous rencontrez là-bas une vieille connaissance, vous pourrez lui poser des questions du style : "Comment ça va ?", "Qu'est-ce que tu as fait au boulot ?", "Viens, on va faire un tour", etc. Ensuite, rien de tel qu'un petit dîner aux chandelles, mais il ne faut pas oublier d'activer les codes, car les menus gastronomiques coûtent §300 quand même... Remarquez que c'est une condition favorable pour discuter en tête-à-tête ou se faire du pied. Vous verrez, au début, on galère à mort avec ces quarante nouvelles interactions, mais avec de la patience, on finit par conquérir le coeur de son (sa) bien-aimé(e).

Tout ça, c'est de la théorie...

... qu'en est-il vraiment ? Eh bien disons qu'un Sims de base devra bosser pour gagner du fric et il en aura besoin pour aller en ville, les taxis étant coûteux et les achats en ville le sont encore plus. Ensuite, il faut satisfaire tous ses besoins. En gros, il est difficile d'aller régulièrement en ville, le mieux est de prendre un jour de congé de temps en temps, mais on ne profite pas tellement des nouveautés de l'extension. Par contre, ça marche nickel pour la drague, étant donné qu'on peut inviter quelqu'un chez soi et draguer tout en soignant la vie de son Sims. Le mieux est bien sûr d'avoir un Sims bourré de fric (vive les codes !), de l'installer dans une baraque de rêve (une baraque de webmaster de Hard Gamers en somme) et d'inviter tous les jours en ville son (ou sa) dégotté(e) et de lui offrir des tas de choses, ce qui facilite un peu plus son dégottage. Là par contre, on profite beaucoup de l'extension, mais c'est un peu dommage de tricher.

Les Sims = incohérences

C'était déjà comme ça dans le jeu initial et dans les deux autres extensions. Plus que jamais, vous allez rencontrer des tas de bugs étranges qui peuvent vous dégoûter du jeu ou qui vous peuvent vous faire sourire, car certains vous mettent dans des situations embarrassantes, vous saurez tout après avoir lu ce paragraphe. Mais après tout, ce ne sont pas tous ces bugs qui font le charme des Sims ?
Voici quelques exemples de bugs : dans la ville, il y a un barbecue. Vous faites une interaction avec le barbecue et votre personnage se met à sortir un plateau de steaks de sa poche. Consternant de stupidité... Maintenant, supposons que vous quittez votre maison à 17 heures. Vous allez en ville et vous rentrez à 2 heures du matin. Le taxi vous ramène et à votre plus grande stupéfaction, vous allez voir qu'il est toujours 17 heures quand vous êtes chez vous ! Attention, car vos caractéristiques auront quand même changé. Je ne savais pas que les taxis dans les Sims permettaient les voyages temporels... Bien sûr, le jeu affiche un message avant de quitter la ville : "la maison restera dans l'état actuel pendant votre absence", mais quand même... Dans le même registre, ne nourissez pas votre personnage et quand il est sur le point de crever de faim, gavez-le ! Ben oui, il ne sera pas malade, ça a la santé solide des bonhommes-là... Mais ce bug était déjà présent dans les précédents Sims. J'ai réservé le meilleur pour la fin. Supposez que vous voulez aller en ville dès votre réveil le matin, histoire de profiter au maximum de la journée. Vous vous levez, vous téléphonez au taxi et vous allez en ville. Arrivé là-bas, vous constatez que vous êtes en pyjama ! En fait, cela ne se produit pas quand vous allez au travail car les Sims se changent d'habits automatiquement, mais cela ne se fait pas quand vous allez en ville ! Vous devrez donc vous procurer des vêtements décents au premier magasin du coin, même si c'est un modeste marchand de maillots de bains ou un riche tailleur ! Moralité de l'histoire : premièrement, cela vous apprendra à glander en ville au lieu de bosser et deuxièmement, il fallait penser à se mettre son sur 31 avant d'aller dans la voiture. Autre chose : même si on est bourré de fric, on est obligé d'appeler un taxi. Pourquoi diable ne peut-on pas faire un tour chez un concessionnaire et acheter une petite Porsche décapotable ??? Eh oui, il faut bien garder des choses pour Les Sims Online et Les Sims 2.
Mais ne voyons pas le mal partout : certains des bugs des précédents Sims sont ici corrigés : il est impossible de déplacer la boîte aux lettres, de supprimer les ordures en utilisant l'outil de modification des objets, de supprimer les factures, les journaux, etc.

Le réalisme

A part ces petits défauts, il faut reconnaître que le réalisme est assez poussé par rapport aux autres produits. Ici, les interactions sont plus évoluées, comme je l'ai dit tout à l'heure, on peut aller en ville, faire de nouvelles rencontres ou croiser des vieilles connaissances, on peut aller à un restaurant, aller sur la plage, faire les magasins, etc. Eh oui, cela fait des Sims un jeu ENFIN réaliste, car les autres extensions n'étaient quand même pas au top. D'ailleurs, c'est à cause de cette extension que les développeurs ont annulé SimsVille, un jeu où vous deviez à la fois gérer une ville et vos Sims, car celui-ci et LSEPSA ont un concept assez ressemblant.
Pour finir, une petite note sur le graphisme. Le dernier produit de Maxis paraît assez vieillot, surtout au niveau des personnages, assez cubiques. Pourquoi ne pas avoir fait un pack haute-définition comme pour Blue Shift, l'extension de Half-Life ? Sinon, les décors sont plutôt réussis et les nouveaux objets sont tous très bien modélisés. En ce qui concerne la ville, les intérieurs sont bien faits, mais les rues sont assez ratées. Mais la grosse du lacune du jeu, c'est le scrolling poussif. Pourquoi cela saccade-t-il autant pour le peu de choses à afficher ? Je sais, ce n'est pas terrible de finir un test sur une note négative, mais c'est comme ça... Bon allez, on va finir sur une note positive : n'oubliez pas de télécharger les nombreux nouveaux objets sur le site officiel, histoire de rallonger la durée de vie. Bof, ce n'est pas super positif comme truc.

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

LSEPSA est donc une bonne extension qui relance bel et bien l'intérêt du jeu original. Les amateurs des Sims se doivent de se le procurer de toute urgence ! Si vous avez moyennement accroché au jeu original, laissez tomber, car ça reste globalement le même jeu.

Points positifs

  • Réalisme accru
  • La ville
  • Les nouveaux personnages

Points négatifs

  • Scrolling poussif
  • Pas assez de nouveaux objets
  • Les personnages font vieillots

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires