Test : S.W.I.N.E.

S.W.I.N.E. - PC

Genre : Stratégie temps réel délirant

Date de sortie : Décembre 2001

Genre
Stratégie temps réel délirant
Date de sortie
Décembre 2001 - France
Edité par
Fishtank Interactive
Disponible sur
PC

Lapins, cochons et blagues foireuses à gogo : voilà le programme que vous propose SWINE, un jeu de stratégie temps réel complètement déjanté. Mais cela suffit-il à faire un bon jeu ?

 
 
En général, quand on commence un article comme ça, c'est que le jeu est mal barré. Cependant, il faut bien faire une exception qui confirme la règle. Est-ce que l'exception sera dans ce test, ou sera-t-elle dans le prochain, ou dans un an ? C'est ce que vous saurez en lisant cet article...
 

SWINE : c'est quoi exactement ?

Si vous n'avez pas compris -mais alors, ce serait plus grave que ce que je ne pensais- il y a des cochons et des lapins dans SWINE (prononcez Souaïne, ou plutôt Esse Deubeuliou Aïe Enne I, car ce sont des initiales qui ne veulent rien dire, d'ailleurs). Pour résumer, on va dire qu'ils se font la guerre. Les cochons sont des êtres violents et peu amicaux, tandis que c'est le contraire pour les lapins, qui sont plus gentils, mais également plus faibles, aussi bien en nombre qu'en armement. En gros, il vous faudra choisir les cochons si vous êtes bourrin et les lapins si vous êtes fin stratège. Ce n'est pas difficile, non ?
Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais ce test commence très mal. Bon ben, je crois que je vais changer de paragraphe, ça me remettra les idées en place.
 

Qu'il en SWINE ainsi

Désolé pour le jeu de mots, mais c'était plus fort que moi... SWINE est légèrement différent des autres jeux de stratégie temps réel dans la mesure où vous n'avez pas de bases et par là même aucune ressource à exploiter. Enfin si, il y a bien une ressource, mais elle augmente lorsque vous gagnez des missions et vous permet d'acheter de nouvelles unités via un menu qui vous est proposé (vous pouvez y avoir recours entre les missions, mais aussi pendant que vous jouez). Les unités gagnent de l'expérience et vous pouvez les garder d'une mission à l'autre, mais vous n'en êtes pas obligé. Vous pouvez leur ajouter des power-ups, moyennant 50 crédits, qui leur permettront de devenir plus rapides, plus agressives. Attention, car les unités possèdent une quantité limitée de carburant et de munitions. Vous pourrez les ravitailler grâce à trois types de remorques : une pour le blindage, une pour les munitions et une pour le carburant. Vous pourrez tracter des remorques avec des tracteurs et les approcher le plus possible de vos unités combattantes, sans toutefois les exposer aux tirs ennemis. Enfin, une unité spéciale vous permettra de demander une attaque aérienne.
Côté unité, que du classique, avec des tanks, des hélicoptères, des chars lance-roquettes, etc. En revanche, les noms sont toujours drôles, je vais vous en citer quelques-uns : Terminaporc, Peste Porcine, Garenne, Braconnier, Mortiadelle, Sanglier, Truffeur, Marcassin, Hachoir, Carott-haine, Lièvre, etc. Si vous n'aimez pas les jeux de mots, vous allez être servi, car cet humour est omniprésent dans le jeu. En effet, les unités dialoguent entre elles pendant le jeu et je dois avouer que, pour une fois, les voix sont assez réussies : les cochons ont des voix bien graves et aggressives et les lapins ben heu... des voix de lapins, un peu comme dans les dessins-animés. C'est clair que l'ambiance de SWINE est excellente !
 

Préférez-vous le saucisson ou le civet ?

Les quinze missions proposées dans chaque camp sont intéressantes car elles sont toujours rythmées, les cartes ne sont pas trop grandes et les objectifs sont bien expliqués. Contrairement à des jeux comme Earth 2150 où on ne sait pas trop où il faut aller, ici, on n'est jamais perdu. Cependant, on ne peut pas dire que les développeurs aient fait preuve d'imagination car 90% des missions consistent à tout faire péter. Parfois, on a droit à des missions plus pointues comme des missions d'infiltration, mais elles sont très rares et ce ne sont pas les plus réussies, de toute façon. Les différentes missions peuvent se dérouler de jour comme de nuit et les intempéries sont gérées : il peut faire beau, pleuvoir ou neiger. Toujours dans le même registre, vous aurez l'occasion de vous battre sur plusieurs types de terrains : forêt, désert, campagne, village, etc.

Le moteur graphique

Le moteur graphique de SWINE est très réussi : ça ne rame presque jamais en 1024x768 avec tous les détails à fond sur mon PC, ce qui est quand même assez rare. Le mieux, c'est que le jeu est beau, en plus ! Les textures sont très détaillées, les unités sont plutôt bien modélisées et les animations sont réussies. Les effets spéciaux sont du même niveau et les explosions sont impressionnantes ! La nuit, les phares des véhicules éclairent la route, et lors des intempéries, les éclairs donnent lieu à de magnifiques effets de lumière. De ce côté-là, SWINE est impeccable. C'est l'un des plus beaux jeux de stratégie qui nous ait été donné de voir à ce jour, avec Battle Realms. Empire Earth et Cossacks n'ont qu'à bien se tenir...

Doit-on se convertir en boucher pour autant ?

Passons maintenant à la fameuse question qui fait en général trembler les éditeurs : leur jeu doit-il être sacrifié sur la place publique ou récompensé ? Dans le cas présent, on dirait plutôt "récompensé". Du calme, car SWINE est un très bon jeu, mais il n'est parfait pour autant. En effet, j'ai remarqué quelques petits problèmes pendant mes longues parties bien meurtrières. Tout d'abord, il y a ces missions peu variées qui ont tendance à rendre le jeu un peu répétitif. Ensuite, on peut regretter le manque de cinématiques : il n'y en a pas beaucoup, mais heureusement, elles sont toutes excellentes et hilarantes. Bizarrement, il n'y a que la fin qui est décevante. Pour vous situer, on dirait celles de Worms premier du nom, mais en beaucoup plus beau. Enfin, les dialogues lors du jeu finissent par devenir lassants, car pas assez variés. Ce n'est pas terrible de terminer un test sur une note négative, parce qu'on dirait que je n'ai pas aimé SWINE, alors que c'est un très bon jeu de stratégie, je vous le rappelle.

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

En dépit d'un certain manque d'originalité durant les missions, le dernier jeu de Fishtank est une excellente surprise : graphismes réussis, dialogues et cinématiques hilarants, concept déjanté et bonne durée de vie en font un très bon jeu.

Points positifs

  • Graphismes
  • Humour
  • Cinématiques
  • Durée de vie

Points négatifs

  • Missions répétitives
  • Config. recommandée
  • Dialogues qui deviennent lassants

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

31 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires

Jeux similaires