Preview : Unreal 2 : The Awakening

Unreal 2 : The Awakening - PC

Genre : Quake-Like

Date de sortie : Février 2003

Genre
Quake-Like
Date de sortie
Février 2003 - France
Développé par
Atari (Infogrames)
Edité par
Epic Games
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Que les fans de Unreal se réjouissent : voici déjà la preview de Unreal II, reprenant les infos de Gamespot US ! Prévu pour 2002, ce deuxième volet est très attendu. En effet, tout s'annonce très bien : les graphismes seront bien plus beaux, l'environnement est semblable à celui de Unreal (tout cela pour ne pas dépayser les habitués). Espérons qu'il sera digne de ses prédécesseurs : Unreal était un succès, Unreal Tournament a eu plus de succès que Quake III Arena. Sera-t-il à la hauteur ? Nous allons voir ça...

 
 
Tout le monde connaît Unreal ici ? Parfait ! On va pouvoir discuter, alors ! Avec une version pas trop bourrine, voire axée exploration, nommée "Unreal" tout court (prononcer "Eunwiel"), et une version bourrine, façon Quake III (prononcer "Kouèïke troa"), nommée "Unreal Tournament" (prononcer "Eunwiel Teurnèmeunte"), la répudiation, euh, excusez-moi pour ce lapsus, la réputation de ce jeu n'est plus à faire. Cette deuxième version de la version exploration, qui sera plus orienté stratégie à la Project IGI pour ce nouvel épisode, s'appelle Unreal II (prononcer "Eunwiel deu"), et elle est, bien entendu, très prometteuse, et on espère qu'elle sera aussi réussie que la première version. Oui, bon, je sais, c'est un peu lourdingue, les prononciations Anglo-françaises ci-dessus, mais bon... Voilà la preview en elle-même.
 

L'histoire

Malgré la ressemblance des décors avec Unreal, l'histoire ne se déroule pas uniquement sur la même planète, et les personnages ne sont pas les mêmes. La seule ressemblance entre les deux sont les Skaarj. Vous devrez maintenir la paix dans une zone de l'espace assez calme, mais qui est lentement mais sûrement colonisée par les humains. Vous serez à la tête d'un vaisseau, l'Atlantis, vieux d'une cinquantaine d'années (au fait, on est au 24ème siècle). Pour vous aider, vous aurez trois collaborateurs : Aida, votre officier femme qui est la "tronche" du groupe, celle qui réfléchit, vous aurez aussi une sorte de mécanicien, et un officier de navigation, qui pilote l'Atlantis.
Le jeu commence par un jour normal, sans action, tranquille (vous savez, un jour comme on en a sur Terre, où les oiseaux gazouillent dehors dans les arbres, où le chien du voisin aboie comme un fou, etc...) quand tout à coup, on découvre que sept anciens artefacts sont dissiumulés sur sept planète avoisinantes. Une série de batailles entre cinq factions d'Aliens, vos troupes militaires, et de nombreuses armées de mercenaires éclatent, chacun voulant récupérer ces artefacts. Votre mission est simple à comprendre, mais elle est déjà plus difficile à réaliser : il faut récupérer ces sept artefacts avant qu'ils ne tombent dans de mauvaises mains qui pourraient s'en servir à des fins, par exemple, militaires... si vous voyez ce que je veux dire...
 

Qui ? Où ?

C'est simple : vous devrez affronter différents ennemis, plus effrayants et dangereux les uns que les autres : vous aurez affaire à des mercenaires plus ou moins forts, à des Aliens divers et variés, etc. Tout cela se passera dans 13 missions sur 25 niveaux différents, dont une caverne, une forêt dense, un vaisseau ennemi, des ruines aliennes, et un total de 10 environnements uniques, chacun ayant ses propres spécificités.
L'IA a été retravaillée, aussi bien en ce qui concerne les monstres que les bots en multijoueur. D'ailleurs, trois classes de personnages sont prévues pour le mode multijoueur, chacune ayant des caractéristiques propres. Du côté du mode solo, les missions seront variées : vous devrez sauver des ôtages, escorter des civils, faire des missions d'infiltration, prendre d'assaut une base, etc.
 

Plus que de l'interactivité

Une innovation majeure : les dialogues. Il y aura beaucoup de dialogues dans Unreal II, mais ils ne seront pas comme dans la plupart des jeux : là, vous dites ce que vous voulez. Eh oui ! Ce que vous voulez ! Par exemple, avant, vous aviez des phrases préparées, ou bien vous n'aviez qu'à appuyer sur la touche "Entrée" pour parler à quelqu'un (comme un certain Half-Life), ou bien encore l'IA rapprochait votre phrase à la phrase préenregistrée la plus proche de la votre. Tandis que dans Unreal II, vous pourrez dire ce que vous voulez, et l'IA vous répondra de manière "intelligente", c'est à dire que vous n'aurez pas des dialogues débiles du genre :
Vous : "Tu saurais pas où est le docteur X, par hasard ?"
L'IA : "De quoi ? Tu l'as trouvé ? Comment t'as fait ?"
Mais plutôt :
Vous : "Tu saurais pas où est le docteur X, par hasard ?"
L'IA : "Il est dans son labo, au hangar n°12."
Il est évident que le premier dialogue est d'une débilité extrême, et qu'il vous met dans un état de décrépitude mentale intense (décrépitude = délabrement pour les ignares). Si cela vous est déjà arrivé, vous savez que vous devez reformuler votre question environ 600 fois, et qu'avant d'atteindre la bonne formulation de la question, vous avez largement le temps de vous faire tuer par des gardes, des soldats, ou des monstres hideux environ 400 fois.
Cette situation était donc très désagréable quand elle arrivait, mais rassurez-vous, elle n'a plus lieu d'être dans Unreal II : les interlocuteurs que vous rencontrerez sont tellement "artificiellement intelligents" qu'ils sont capables de donner une réponse digne d'un humain, ou presque.
De plus, s'ils vous posent une question et que vous tardez à répondre, ils pourront s'énerver ou partir, par exemple. Vous pourrez aussi interrompre deux personnes qui parlent, ou vous incruster dans une conversation, etc.
 

De beaux graphismes

Décidément, que de progrès en matière de graphismes par ces temps de progrès technologiques ! Que voulez-vous que je vous dise ? Les graphismes seront plus fins qu'avant, les effets de lumière et d'ombre seront extrêmement bien gérés. Les personnages peuvent fermer les paupières, remuer les lèvres. Un nouveau système de particules reproduisant de manière très réaliste la fumée et le feu est également au programme. Vous n'avez qu'à regarder ces screenshots, à droite, et vous comprendrez (il y a un mélange entre artworks et screenshots du jeu, regardez dans les news pour en savoir plus) ! Les visages seront beaucoup plus expressifs grâce à de nombreuses améliorations du moteur d'Unreal. Vous vous apercevrez à sa sortie qu'il faut le voir pour le croire !
Et n'oublions pas : "Unreal, parce que je le vaux bien."
 

Article rédigé par Colonel Zourzil , le

Pour l'instant, on ne sait que peu de choses sur Unreal 2. Bon, on connaît déjà les grandes lignes du prochain titre de Infogrames, mais on aimerait pouvoir y jouer afin d'en savoir plus sur ce jeu qui s'annonce d'ores et déjà grandiose.

Commentaires