Test : Warcraft III : Frozen throne

Warcraft III : Frozen throne - PC

Genre : Extension pour Warcraft 3

Date de sortie : Juillet 2003

Genre
Extension pour Warcraft 3
Date de sortie
Juillet 2003 - France
Développé par
Blizzard Entertainment
Edité par
Vivendi Games
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Un an. Voilà un an que Warcraft 3 est sorti. Oui, ça fait une paie et pourtant, le jeu reste très joué sur le Net, bien qu'on ait parfois du mal à trouver quelques joueurs tard dans la nuit... Blizzard, toujours aussi rapace vous a concocté une extension officielle, qui viendra grappiller les quelques deniers qui vous restaient dans le porte-monnaie, après les hubs et les câbles pour les LAN et l'ADSL pour le multi.

 
 
Pour ceux qui souhaiteraient mon mépris le plus profond, je vais quand même tenter de leur inculquer quelques-unes des joies connues avec l'édition "Classic" de Warcraft 3. Warcraft 3 est un jeu de stratégie temps réel se déroulant dans un univers fantastique. Vous pourrez choisir l'un des quatre clans en présence : humains, orcs, elfes de la nuit ou mort-vivants et l'objectif (en multi) est d'anéantir les adversaires, soit chacun pour sa peau, soit en équipe. Vous devrez récolter des ressources (or et bois), construire des bâtiments et des unités, certains disposant de sorts et le gameplay est axé sur des unités spéciales, les héros, ayant pour particularité de gagner des points d'expérience afin d'acquérir de nouveaux sorts. Voilà, c'est une description beaucoup trop succincte il est vrai, mais le test est publié sur le site, alors profitez-en pour le lire si vous ne connaissez pas le jeu. Pour jouer à l'extension, il faut de toute façon le posséder obligatoirement.
 

L'évolution depuis sa sortie

Comme un an s'est écoulé depuis lors, il s'est passé pas mal de choses depuis, forcément au niveau du jeu multi. Blizzard a été très attaché aux avis des fans et au fil des patches, le jeu s'est modelé tant et si bien que si vous y avez joué au début et que vous l'avez vite lâché, les derniers patches devraient vous surprendre. En effet, tous les textes des replays sont désormais enregistrés, quelques bugs ont été supprimés, Blizzard a rajouté quelques petits gadgets amusants (comme la possibilité de voir les structures qui vont bientôt être construites par les paysans, les creeps sont représentés par un point coloré sur la carte en fonction de leur puissance) et surtout, le gameplay a été énormément réajusté (par exemple les parchemins de téléportation sont plus longs à être activés). Tant et si bien que les races semblent enfin balancées et les ressources complètement revues : le bois a désormais une importance capitale, tandis que l'or n'a d'importance principalement pour les unités... Ah ça, le bois vous allez en baver... Parce que même si vous ne comptez pas acheter Frozen Throne, le jeu original a été patché afin d'aligner les prix des unités sur ceux de l'extension.
 

Nouveaux héros

Au début du développement, on devait voir l'apparition d'une nouvelle race, apparemment sous-marine, qui a été retirée du jeu final, et même de la bêta. Finalement, on doit se contenter de nouveaux héros, unités, et bien sûr cartes, creeps... L'amélioration la plus intéressante étant sans conteste les héros creeps, se baladant sur la carte et ayant eux-aussi de l'expérience et des sorts. Toutefois, cette idée n'a pas été très bien exploitée dans le jeu et il est très rare d'en rencontrer en multi. Hop, en vrac, les nouveaux héros :
Orc : nommé chasseur des ombres, c'est un héros axé sur la magie puisqu'il peut soigner des unités, transformer un adversaire en monstre errant et une balise attaquant les adversaires au sol et volants. Son sort ultime est la possibilité de rendre invulnérable toutes les unités alliées autour du héros, sauf lui-même.
Humain : nommé Mage de sang, un héros lui-aussi magicien, mais doté de puissants sorts : enflammer une zone brûlant toutes les unités (le sort met un peu de temps pour s'invoquer mais il est très puissant), rendre impuissant les adversaires, drainer la mana et en sort ultime, on peut invoquer un phénix vraiment puissant et qui a le pouvoir de ressusciter quand il se fait tuer (enfin, sous forme d’œuf, il ne faut pas rêver non plus).
Morts-vivants : vous aurez un Seigneur des cryptes, qui peut invoquer des scarabées, utiliser une carapace d'épine pour blesser les adversaires au corps à corps et empaler des ennemis. Son pouvoir ultime est une invocation d'une nuée de criquets mangeant les ennemis et donnant les points au seigneur.
Elfes de la Nuit : nommée la gardienne, puissante elle-aussi puisqu'elle peut utiliser un tourbillon de lames pouvant toucher plusieurs adversaires à la fois (c'est méchant ça), un sort de téléportation sur une courte distance et un coup spécial (envoi d'une dague empoisonnée sur l'un des ennemis). Son pouvoir ultime permet de ressusciter temporairement et de rendre invulnérable un cadavre capable d'atteindre les unités au sol et en l'air.
 

Nouvelles unités

Huit nouvelles unités font aussi leur apparition : une unité sol et une unité air pour chaque race.
Orcs : on a un chevaucheur de chauve-souris troll vient accompagner le chevaucheur déjà existant. Sympa mais pas très original. Histoire de faire toujours plus fort, Blizzard a aussi pensé à un mix entre le tauren et le shaman, ce qui donne un esprit marcheur ayant pour pouvoir de rester hors de toute attaquant, sauf celles magiques, sous sa forme éthérée.
Humains : un brisesort, unité magique servant à empêcher les autres de lancer des tas de sorts louches et un chevaucheur de dragon faucon, une espèce de gryffon version light.
Mort-vivants : une nouvelle unité assez bizarre disponible dans l'abattoir : la statue d'obsidienne. Cette dernière est très résistante et vous pourrez la transformer en kinder surprise grâce à sa transformation qui permet de la faire devenir un Destructeur, une nouvelle unité volante, contre une somme d'argent, bien entendu.
Elfes : une unité très bourrine le Géant des montagnes, une sorte d'infernal en gris. Elle est très solide mais se déplace lentement. Vous aurez aussi accès à une unité volante, le Dragon féérique, des petites unités volantes.
Enfin, toutes les races se voient dotées d'une boutique d'objets magiques, que vous pourrez construire dès le début de la partie. Elle s'apparente aux boutiques déjà présentes dans Warcraft 3 Classic mais les objets disponibles dépendent du niveau de votre bâtiment principal.
 

Répercussions sur le jeu

Au final, face à toutes ces modifications, le joueur est dérouté au début : de nouvelles unités, des bâtiments, ce nouveau héros, waw. Ajoutez à cela de nouvelles maps, plus un Lost Temple révisité sauce Frozen Throne (nouveaux décors et plein de nouveaux creeps). Le jeu se veut plus orienté sur le bois, comme je le disais tout à l'heure, mais le problème c'est qu'on s'aperçoit vite que malgré toutes les phases de bêta-version, le jeu est encore mal équilibré et les elfes s'en sortent très bien... Entre leur héros et leur géant des montagnes, vous allez en baver. Bien sûr, les autres races aussi ont leurs nouveautés, et pas mal de joueurs seront tentés de jouer humains grâce à leur nouveau héros attrayant et leurs fameux gryffons "light". Au fil des mois, il est quasiment sûr que Blizzard réussira à proposer un jeu aussi équilibré que Warcraft 3.

On peut aussi flâner sur les nouvelles maps. Dedans on a quelques délires made in Blizzard : deux scénarios (un jeu de tours et une bataille contre des monolithes et des creeps super-puissants et super durs à battre quand on ne sait pas s'y prendre) et aussi quelques cartes réalisées par des fans lors de concours et que vous pouviez déjà télécharger pour Warcraft 3.
Le jeu comporte aussi 26 nouvelles missions solo, pour ceux qui ne seraient pas intéressés par le multi, mais franchement, ils passeraient à côté du point fort du jeu...
 

Alors, arnaque ou hit ?

Pour l'instant, Frozen Throne fait plus office de gros patch pour Warcraft 3, offrant quelques unités, deux bâtiments et de nouvelles maps, apportant du coup son lot de déséquilibres. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que la bête multijoueur était très petite à télécharger (environ 15 Mo). Après, il faudra voir ce que donnera le jeu sur le long terme : meilleur équilibre, soutien des fans, etc. Côté multijoueur donc, le jeu est à destiner aux fans dans un premier temps, en attendant de voir l'avenir. Mais en fin 2003 sort la version gold regroupant l'extension plus le jeu original, donc si vous voulez acheter les deux d'un coup, je vous conseille d'attendre un peu.
Par contre, si vous voulez jouer en solo, les campagnes ont l'air bien ficelées (désolé mais je n'ai essayé que le début, je me suis surtout penché sur le multi. Deux d'entre elles sont là pour démontrer les capacités de l'éditeur) et l'investissement semble valoir le coup, si vous comptez y jouer aussi en skirmish et que vous n'êtes pas un démuni.
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Frozen Throne est donc une bonne extension, mais assez légère et finalement décevante à cause de ses problèmes d'équilibrages, assez emmerdants pour un jeu qui se veut multijoueur avant tout.

Points positifs

  • Ces changements relancent l'intérêt
  • Les nouvelles unités et les nouveaux héros sont intéressants

Points négatifs

  • Pas de nouvelle race
  • Problèmes d'équilibre
  • Trop cher

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

31 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires