Test : Call of Duty

Call of Duty - PC

Genre : FPS

Date de sortie : Novembre 2003

Genre
FPS
Date de sortie
Novembre 2003 - France
Développé par
Infinity Ward
Edité par
Activision
Disponible sur
PC

Comme à la mode, TADDAM ! Un FPS se situant durant la seconde guerre mondiale. Au programme, libération de la France, bataille en Russie ou encore lutte à Berlin. C'est donc sans plus attendre que nous allons rentrer dans ce test, aussi vite que la crosse d’un colt fumant dans une tête d'Allemand (et oui on peut le faire ça !).

Je lance donc le jeu, et là hop, petite intro sympathique, chants patriotiques, je verse une larme et je la passe. Ben ouais, si je veux voir des scènes de guerre je me paye le DVD de « qui veut sauver le soldats rillettes ». Bref là je tombe sur un menu tout laid que j'aurais moi-même pu torcher avec le premier Paint de Windows 3.1. Bon ne tombons pas dans l'excès ils auraient pu faire mieux voilà tout, mais ça reste statique et la police de caractère est laide. Mais bon, après tout, on s'en fout ! Ce qui nous intéresse c'est le jeu en lui-même, je le lance donc avide d'actions et de sang.

Moteur... Action !

Lorsque l'écran de chargement apparaît avec les vidéos de briefing je suis bluffé ! INCROYABLE INIMAGINABLE je me suis trompé et j'ai lancé Medal of Honor! Je sors donc rapidement du jeu avant de me rendre compte que j'avais bien lancé COD (entendez là Call of Duty et n'ont pas un rappel de grammaire) Bref on a le droit à la petite lettre explicative et aux vidéos en vraies images de guerre, moi je dis, ça sent plus le flouze que le produit crée pour son renouveau et son originalité.

Mon premier pas dans le jeu... une mine

Au départ on ne s'égare guerre plus d'un Medal of Honor, on a le droit à un p'tit tutorial où on peut voir tout l'art de l'armée à bien vous faire comprendre que vous devez être con pour exécuter leurs ordres le jour J. Donc on rampe, on court, on sue, on tire et on attend bien sagement d'être envoyer au front. Lorsque vient la première mission on se retrouve dans un mélange d'esquades et c’est le squatte total, un peu comme quand vous faite un méchoui chez vous par exemple. Tout le monde débarque et c'est le plus charismatique qui dirige, ici on écoute un vieux barbu irlandais et on suit la masse en tentant de survivre avec son arme piquée à un allemand. Bref rien de vraiment excitant au départ le jeu semble beau mais sans plus les sons assez sympas, mais, on n'est pas "bluffé".

La première surprise passée...

Après quelques heures de jeux on a enchaîné les missions, elles sont presque toutes courtes mais très intenses et ne vous laisse aucun répit. Même si je ne peux pas vous dire que j'ai fait la deuxième guerre mondiale je pense que se battre entouré de 15 soldats est plus vraisemblable que de se faire Hitler tout seul avec un cure dent comme dans un certain MoH.

C'est donc le premier bon point que je donnerais à COD. Le deuxième c'était quand je courrais vers une église pour récupérer un bazooka pendant qu'une volée de plombs se fichait dans le mur tentant de m'atteindre les fesses. (connaissent pas le headshot ces Allemands décidément) Bref je me prends un obus à 50 cm de moi et là tout flou je vois plus rien je comprends plus rien que même un pépé aveugle, il voit mieux que moi et il va plus vite en bref on est étourdi pendant un certain moment, on entend les sons au loin alors que vos alliés sont à côtés. Bref... jouissif!

Il pleuvait et moi je mangeais du rat

Dans COD vous vivrez certaines missions dans des tranchées à devoir tenir avant l'arrivée des ennemis autant vous le dire de suite, c'est encore un bon point! Les combats sont acharnés, on en arrive même a désespéré de ne voir ces put*** de renforts arriver. Les Allemands débarquent par groupes de 5 ça se finit à coups de crosse dans la nuque en mêlée à 3 vs 5 ajouter à cela chars d’assauts sniper et soldats allié en pleine roulade pour atteindre des munitions ça nous fait un chouette combat.

La difficulté est assez élevée même si ce n'est pas le maximum côté simulation, si vous mettez juste un cran dans la difficulté vous aurez assez de fil à retordre et de simulation mais ça restera toujours fun à jouer. Preuve de l'aspect simulation vous ne pouvez porter que deux armes. Imaginons par exemple que vous voulez prendre votre peluche favorite pour la guerre, ok sa sert à rien mais vous le voulez et bien faudra vous débarrasser d'abord de la mitraillette ou du sniper que vous avez sur vous.

Bref ils vous faudra souvent faire des choix pour les armes, enfin quand on voit un immeuble en face emplis de sniper et qu’à ses pieds gît un cadavre de compatriote russe mort portant dans ses mains un fusil sniper, le choix est vite fait. Bref le choix total d'armes au final n'est pas extraordinaire, il doit avoisiner la douzaine mais elles sont toutes efficaces donc ce n'est pas grave. Ah oui on en arrive au point suivant! Russie quand tu nous tiens :)

Stalingrad

Vous vous souvenez du film ? Et bien je crois que les gars d id software aussi s’en souviennent, vous revivrez ce film ! Vous russe vous débarquerez sur les berges sans arme vous courrez tout nu avec un drapeau soviétique fiché dans les fesses en criant des chansons patriotiques sous les fenêtres ennemies et si vous reculez votre propre camp vous tuera ! Bref loin de faire comme MoH où vous êtes seul contre tous, héros américain légendaire, ici vous serez souvent bien content d'avoir vos amis pour faire les cibles ou même vous sauver la vie ! En effet l'intelligence artificielle est très bonne vous pourrez les regarder ce battre.

Alors que dans la plupart des jeux, premièrement les adversaires vous visent en priorité, deuxièmement ils vous foncent dessus comme des brutes écervelées. Ici les PNJ se lancent des grenades, demandent des renforts, courent en criant des phrases patriotiques, se tuent entre eux tout cela en ayant un minimum de tactique, en effet vous les verrez souvent avancer en frôlant les murs, balançant une grenade avant de rentrer dans une pièce.

J’ai remarqué que les Russes étaient plus enclins à courir en criant la pétoire à la main que les Américains. Bref l’IA est sympa et on oublie vite les graphismes un chouïa décevant quand on voit les grosses étendues et les animations/effets dans tous les sens qui nous donnent vraiment des sensations.

Article rédigé par BoriS , le

Si botter des fesses des Allemands vous tente, si vous avez aimé MoH ou alors que vous n’avez jamais tenté l'expérience mais que la passionnante prose que vous venez de lire et les screens vous tentent, ketez vous dessus comme un Russe sur du pain rassis après deux semaines de tranchée ! Les missions diversifiées et intenses, l’esprit teamplay tout en jouant en solo et les graphismes sympas ne peuvent qu’influer dans la balance. Cependant si ce genre de jeu vous blase ne pensez pas trouver LE renouveau et allez plutôt vous mater un bon Derrick à la TV.

Points positifs

  • Les sons
  • L'IA et l'aspect vraiment guerre un camp contre l'autre et pas un homme contre une nation comme on en avait l'habitude
  • Si vous ne prenez jamais une balle c'est dû à la chance et pas car un script l'a decidé !

Points négatifs

  • La répétitivité de certains objectifs
  • Le nombre d'armes
  • Les musiques qu'on n'entend pas assez souvent

Commentaires