Preview : Runaway 2 : The Dream of a Turtle

Runaway 2 : The Dream of a Turtle - PC

Genre : Aventure/Point & Click

Date de sortie : 17 novembre 2006

Trois ans après la sortie de Runaway : A Road Adventure, voici enfin le deuxième volet des aventures de nos deux héros favoris, Brian et Gina, qui s’annonce pour courant octobre ! On les retrouve (enfin !) dans Runaway 2 : The Dream Of The Turtle, développé par la même doublette que pour le premier opus (Pendulo et Focus). Et voici les choses qu’on peut dire avant la sortie du dernier « point & click ».

 
 
Par quoi commencer ? Bon, on va démarrer avec le début, ce sera beaucoup plus simple. D’abord, ce second épisode de Runaway n’a aucun lien avec le premier épisode. Donc pour les rares personnes qui n’ont pas eu l’immense jouissance (oups, j’y vais peut être un peu fort là non ?) de jouer au tome 1, il n’y a aucun problème. Les éditeurs ont par ailleurs pensé à faire une petite cinématique qui résume le premier opus. L’histoire se déroule donc quelques mois après la fin du premier volet de Runaway, notre petit duo, ayant fait le plein de cash précédemment, part se dorer la pilule sur les îles Hawaii. En mal de sensation, ils décident de prendre un petit avion pour visiter les environs… Et là, c’est le drame ! Des ennuis avec le moteur les contraignent à un atterrissage plus que périlleux. Gina saute de l’avion en parachute et Brian se charge de faire atterrir tant bien que mal l’appareil. Ils se retrouvent alors à deux endroits différents. Maintenant qu’ils sont séparés, vous devez mener le valeureux Brian à sa Gina perdue quelque part sur l’île. Voilà pour le début de l’histoire.
 

Le rêve du singe ?!

Pour ce qui est de la forme, cet opus se déroulera en six chapitres. Chacun d’entre eux aura son propre univers, son propre décor et leur durée ne sera pas équivalente. La difficulté du jeu ira crescendo (pour ceux qui comprennent pas, ça veut dire que plus le jeu avancera et plus se sera dur). Donc, pour ceux qui auront le jeu, si vous bloquez sur la première énigme… arrêtez tout et aller vous mettre au canevas ou à la broderie. Mis à part cela, les développeurs de chez Pendulo ont tenu compte des différentes critiques de joueurs : on n’aura donc plus besoin de revenir quarante fois au même endroit pour prendre l’objet qu’il nous faut. Vous pourrez donc tout prendre tout de suite et vous en servir au moment opportun. De plus, l’humour sera omniprésent dans cet épisode (on aura plus besoin d’attendre le car de drag-queen pour rigoler un peu).
 

Et techniquement, ça donne quoi ?

Enfin, sur un plan technique, le jeu est beaucoup plus abouti graphiquement, les décors ne sont plus figés comme ils l’étaient dans le premier épisode. On a une multitude d’effets atmosphériques qui rendent le jeu plus vivant (traces de pas dans la neige, brouillard, vent dans les feuilles,…). L’image nous apparaît alors plus travaillée, les couleurs sont plus lumineuses et donc moins ternes. En ce qui concerne les cinématiques, on va être gâtés ! Pendulo en annonce plus de 90 minutes. Rafael Latiegui, Art Director sur Runaway 2, pense même qu’il y en a trop. On peut aussi dévoiler qu’il y aura un son Dolby Surround 5.1 qui vous permettra de profiter à fond de l’ambiance du jeu.
 

Article rédigé par nosh6 , le

On retrouve l’univers 2D très cartoon qui avait fait le succès du premier opus. Les graphismes sont plus aboutis et on retrouve de l’humour tout au long de l’intrigue (attention au lémurien qui a un petit faible pour la bibine). La longue attente semble être méritée. On ne devrait pas être déçus par les nouvelles aventures de Brian Basco. Runaway 2 s’annonce donc comme très prometteur pour cette rentrée 2006 qui sera riche en nouveautés.

Commentaires